Source : BYD

La BYD Seagull, une petite voiture électrique chinoise commercialisée à moins de 10 000 euros en Chine, s’apprête à faire son entrée sur le marché européen en 2024. Avec un prix de départ prévu autour de 20 000 euros en Europe, elle pourrait rapidement devenir une option séduisante pour les consommateurs à la recherche d’une solution électrique économique.

La Seagull : Petite mais Performante

La Seagull se distingue par sa taille compacte, légèrement supérieure à celle de la Renault Twingo actuelle. Elle est équipée d’un moteur de 50 kW (75 chevaux) et peut atteindre une vitesse maximale de 130 km/h.

En Chine, elle est proposée avec deux options de batterie LFP : une de 30 kWh offrant une autonomie de 305 km et une autre de 38 kWh permettant de parcourir jusqu’à 405 km selon les normes chinoises.

BYD : Une Expansion Internationale

BYD, le géant chinois de l’automobile électrique et deuxième plus grand producteur mondial derrière Tesla, a jusqu’à présent concentré ses ventes sur le marché chinois.

La marque cherche désormais à étendre sa présence à l’international, en commençant par des modèles haut de gamme puis en proposant des options plus abordables. La Dolphin, lancée récemment avec un prix de départ de 33 990 euros, est un autre exemple de leur stratégie d’expansion.

Accessibilité et Bonus Écologique

La Seagull pourrait bénéficier d’un bonus écologique de 5000 euros en France, ce qui la rendrait encore plus abordable. Cependant, pour en profiter, les clients doivent commander avant le 15 décembre et être livrés avant le 15 mars 2024. Malgré la fin annoncée de ce bonus pour les modèles produits hors Europe, BYD assure pouvoir respecter ces délais pour la majorité de ses commandes.

Lire également :  Le Sénat travaille sur le sujet des ZFE pour une application mieux encadrée ?

Prix Compétitif et Comparaisons

Vendue à moins de 10 000 euros en Chine, la Seagull pourrait se situer entre 20 000 et 25 000 euros en France, une fois ajoutés les taxes, droits de douane et coûts de transport. Elle s’aligne ainsi en termes de prix avec la Dacia Spring, actuellement la moins chère sur le marché, et se positionne face à de futures concurrentes comme la nouvelle Citroën C3 électrique et la Renault R5.

La BYD Seagull représente une avancée significative dans l’accessibilité des voitures électriques en Europe. Avec un prix attractif et des performances respectables, elle est susceptible de séduire un large éventail de consommateurs. Restez connectés à Tesla Mag pour suivre l’évolution de la BYD Seagull et d’autres développements passionnants dans le monde de la mobilité électrique.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *