L’écosystème de la recharge électrique en France connaît une expansion et une diversification sans précédent. Le marché n’est plus dominé par les constructeurs automobiles traditionnels, mais voit l’entrée de nouveaux acteurs, notamment dans la grande distribution. Parmi eux, Carrefour et Lidl se démarquent avec leurs initiatives pour proposer des points de recharge sur leurs parkings.

Le réseau Carrefour Énergie : une alternative pour les véhicules électriques

Carrefour, à travers son initiative Carrefour Énergie, s’engage à offrir une alternative de recharge pour les conducteurs de véhicules électriques. L’exemple d’un utilisateur de Dacia Spring illustre l’efficacité et l’attractivité de cette option. En effet, ce dernier témoigne avoir dépensé seulement 12€ pour 30 kWh de recharge, ce qui traduit une économie considérable par rapport aux coûts traditionnels de l’essence.

Il convient de souligner que le réseau de recharge de Carrefour reste relativement modeste comparé à celui des géants de l’automobile. Par exemple, à la fin de 2022, Tesla compte plus de 120 stations de recharge en France, dont 40% sont ouvertes à tous les véhicules électriques. Néanmoins, l’effort de Carrefour marque une étape significative dans la démocratisation de la mobilité électrique.

L’offensive de Lidl avec ses E-stations

Lidl, autre acteur majeur de la grande distribution, a également fait le pari de l’électromobilité en déployant progressivement des stations de recharge sur les parkings de ses magasins. L’E-station de Croissy-Beaubourg est un exemple marquant de cette initiative.

Lire également :  La voiture électrique russe déjà moquée sur les réseaux sociaux

Un utilisateur de Tesla Model Y a partagé son expérience de recharge dans cette E-station, montrant que le coût fluctue entre 0,40€/kWh et 0,44€/kWh. Cela signifie qu’il a payé entre 1€ et 15€ par recharge sur le réseau Lidl E-station pendant qu’il faisait ses courses, offrant une idée précise des coûts potentiels pour les futurs conducteurs de véhicules électriques.

Conflit de modèles : une question de choix

Il est intéressant de noter le contraste entre l’approche de Carrefour et celle de Lidl. Alors que Carrefour semble miser sur des tarifs attractifs pour séduire les conducteurs de véhicules électriques, Lidl met l’accent sur la commodité, en offrant la possibilité de recharger son véhicule pendant les courses.

En fin de compte, la décision revient aux conducteurs de véhicules électriques. Vont-ils privilégier le coût de recharge, comme l’a fait l’utilisateur de Dacia Spring avec Carrefour Énergie, ou vont-ils privilégier la commodité, comme l’utilisateur de Tesla Model Y avec l’E-station de Lidl ?

En tout cas, une chose est claire : la diversification de l’écosystème de recharge électrique est une excellente nouvelle pour les conducteurs de véhicules électriques. Elle offre plus de choix, stimule la concurrence et, espérons-le, conduit à une baisse des coûts de recharge.

Publications similaires

21 commentaires

  1. Ce qui fait 40 centimes le kWh. Je rappelle quand même que EDF me facture le kWh à 21 centimes tous compris, abonnement, transport et taxes. Ça fait une sacrée marge. Si possible, mieux charger chez soi.

  2. C est un prix normal,tout réseau eborn est a ce tarif et même moins…pourquoi en faire un article?

  3. 24 euros pour 30kw soit en gros 200km, avec une essence qui ferait du 7l/100 on serait à 12.6 euros….. A 44cts du kwh c’est du vol…

    1. apres pour un spring la conso et des 11.5 kw/100km. donc on serait plutot pas loin de 300km. Mais bon c’est sur cet article apporte rien … le plus economique reste de recharger à la maison !

  4. Bonjour, étude intéressante.
    Mais pour les non initiées à l’électrique, le nombre de kw pour une petite somme, ne donne pas de points de comparaison aux carburants Go ou Essence.
    A mon sens, il faut donner des chiffres communs, soit le nombre de kilomètres effectuer avec cette charge et ce prix.
    Et toute personnes est capable de comparer avec tout carburants fossiles.
    Merci de donner ces indications.
    Bonne journée.

    1. Exact, j’essaie de sensibiliser les gens a une réflexion du « €/100 »
      Les thermiques parle de L/100 ce qui a autant de rapport inutile que des kW/100.
      Il faut parler des €/100. Ma Spring consomme entre 1€/100 et 1,3€/100 en heure creuse a domicile.
      Le problème des bornes c’est que le prix varie de manière énorme en fonction de la puissance. Un peu comme le carburant plus cher sur autoroute. La comparaison est donc aléatoire des stations.

  5. Nous allons vers une démocratisation des véhicules électriques. C’est inévitable si ĺ’on veux être prêt pour 2030.

  6. 30 kWh pour 12€… ça correspond à quelle autonomie ? Il me semble que ce véhicule doit consommer 15 à 17 kWh au 100 km( c’était la consommation de la e-208 que j’ai eu en prêt)… Donc, 200 km max d’autonomie. Ça reste peu. C’est équivalent à une consommation de 6 l/100 en e85, pour un véhicule qui coûte beaucoup plus cher

    1. Je suis a 10,4 en conduite eco ou 12,5 en conduite normal. Je roule en campagne (routes a 80), et je prends parfois des voie rapide. Oui, une voiture inférieur a 1t consomme pas grand chose. Le poid est le principal défaut des électriques.

  7. Il titille la panne sèche votre témoin. 30kwh pour une batterie de 27kwh, parfait exemple de la perte entre la conso borne et la conso véhicule

  8. Surtout qu’il est déconseillé d’utiliser la batterie en dessous de 20% et au dessus de 90%.. pour une batterie de base de 27kwh la recharge à 30kwh ça sonne bizarre… reste qu’à 12 balles pour 200 kms, alors que c’est du coup l’autonomie max de ces bestiaux qui fait qu’on passe son temps à courir après une prise au moindre arrêt pour être tranquille, alors qu’on stresse de savoir si yaura une borne libre/si elle sera pas en panne/si yaura pas un bug ,avec le surcoût à l’achat, tout ça pour rouler en Dacia ?? Bah bordel vous êtes pas prêts d’me voir en turne à piles !

  9. C’est bien mais pour faire peu de kilomètres ont pourra dire ce qu’on veut mais avec mon dCi je fais 980 kilomètres avec 50 litres voir un peu plus de mille en conduite éco et en prenant en compte là réserve pour 68 euros certe mais le calcul est vite fait

  10. 12 euro /30kwh. soit 12 euro pour 176 km si l’on considere une consommation de 17kwh/100km. Avec un diesel le cout de 176 km represente 8,8 litres a 1.62 euro le litre soit 14,08 euro.l’ecart est de 2 euro. l’investissement de depart sur la voiture electrique efface totalement cet avantage de 2euro. Et la duree de vie des batteries vient accentuer ce différentiel. La démonstration de votre article n’est pas juste et tente à induire en erreur le consommateur. Une derniere information, la voiture electrique immobilisé consommerait environ 600 euro pour la veille nécessaire pour ses mises a jour logiciels. Tout cela ne montre pas encore l’avantage du tout electrique.

  11. De qui se moque t on? 12 € pour 30 kWh est un tarif excessif… Ça fait 40c€ pour 1 KWh. On a ,à la maison 1 kWh pour 15 c€. Plus de 2 fois le tarif maison… Autant charger chez soi…

  12. Vous semblez oublié la location mensuelle de la batterie qui varie de 75 a 120 € celon la bagnole qu’il faut rajouter au prix de recharge du kw mensuel donc avec mon véhicule GPL il n’y a pas photo je roule 3 à 4 mois avec le prix d’un mois de location sans compter la recharge la voiture électrique pour moi est une belle arnaque qui a déjà polué autant qu’une terhmique avant sa mise en circulation tous les esperts sont d’accord sur cette évidence

  13. Puis un jour, on aura tous un véhicule électrique;
    Le kw passera alors à 1euro, puis 1,6 euro pour terminer alentour des 2 euros….
    Nouvelle énergie, nouvelle taxation….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *