CATL est un géant de la batterie qui compte parmi ses clients vedettes Volkswagen ou encore Tesla!

Afin de renforcer sa position sur le marché l’entreprise chinoise proposera à la vente en 2023 une nouvelle génération de batterie lithium-ion qui devrait doubler leur autonomie avec environ 1000 kilomètres en une seule charge.

Composition de la batterie

La batterie, nommée Qilin en référence à une créature légendaire de la mythologie chinoise, fait partie de la troisième génération de batterie de la technologie Cell-to-pack (CTP). Avec une densité énergétique de 255 Wh/kg, elle permettra aux véhicules Volkswagen de proposer une autonomie de plus de 1 000 km. Pour les voitures électriques Tesla, qui utilisent un système de batteries LFP, la densité maxi sera de 160 Wh/kg, pour une autonomie espérée, là encore, de plus de 1 000 km.

Mais alors est-ce utile?

Cette batterie devrait faire envie aux conducteurs de véhicules thermiques encore sceptiques de passer le cap à l’électrique. Pour rappel, sur le marché certains véhicules proposent jusqu’à 700km d’autonomie.

Des limites…

Néanmoins si l’idée semble innovante il est à noter que les performances offertes par cette nouvelle batterie seraient difficiles à atteindre dans un premier temps en Europe. En effet, les stations de charge européennes ne peuvent offrir la puissance de charge suffisante.

Rq : je suppose que la performance concerne la puissance de charge disponible, mais il n’en est pas question ?

De plus, cette batterie concernerait principalement des véhicules haut de gamme, d’autonomies constructeur ce qui n’apporterait pas de solution directe aux autres conducteurs de véhicules électriques.

Lire également :  Tesla: L'objectif atteint à Fremont donne la mesure pour électrifier le monde.

Il est à noter qu’on s’approche tout de même d’une autonomie de voitures thermiques ce qui signifie qu’à l’avenir on pourra presque oublier la fameuse panne de batterie. Pratique non?

Et la sécurité ?

Pour ce qui est de la sécurité, que l’on a pu remettre en cause avec les accidents des batteries Tesla par exemple l’entreprise chinoise aurait optimisé au maximum la composition de la batterie et favorisé une isolation thermique et technologique ignifuge pour qu’elle soit le plus fiable possible.

Ainsi, la pile serait compatible avec des matériaux de densité énergétique supérieure et en cas de condition extrême; la cellule serait capable de se refroidir rapidement.

Conclusion

C’est une nouvelle importante et une avancée majeure à mettre au compte de l’électrique et Tesla Mag a décidé de mettre l’accent dessus. Malgré le frein à la recharge, le temps qui pourrait être raccourci pour certains modèles grâce à cette batterie est un facteur de choix non négligeable pour un automobiliste.

Le prix aussi de cette nouvelle batterie devrait avoir un impact et augmenterait les tarifs déjà très élevés de certaines des voitures électriques face à cette technologie de pointe.

Alors bonne ou mauvaise idée? On vous laisse y répondre en commentaires.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *