Source: @MattSpe666

Au cœur des centres urbains, là où autrefois l’odeur caractéristique de l’essence se faisait sentir, TotalEnergies opère une transformation majeure. Le paysage du carburant est en train de changer et TotalEnergies est à la pointe de cette révolution.

De l’essence à l’électricité : La transformation en chiffres

Le groupe pétrolier français, ayant reconnu l’urgence de la transition énergétique, a pris la décision audacieuse de vendre son vaste réseau de stations-service en Allemagne et aux Pays-Bas. Ce sont précisément 1 198 stations en Allemagne et 392 aux Pays-Bas qui seront désormais sous l’égide des Canadiens de Couche-Tard

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Une nouvelle aventure se dessine en Belgique et au Luxembourg avec une coentreprise, donnant aux Nord-Américains une majorité des parts à hauteur de 60 %.

Une transition en douceur pour les consommateurs

Pendant cette période de transformation, les clients pourraient se demander ce qui change pour eux. Dans un premier temps, le changement sera presque imperceptible. Bien que les stations aient été vendues, elles porteront toujours l’emblème de TotalEnergies et seront ravitaillées par le groupe français pendant au moins cinq ans.

L’objectif derrière le mouvement

La motivation de TotalEnergies est sans équivoque. L’Union Européenne envisage la fin des voitures thermiques à partir de 2035, et l’entreprise anticipe ce tournant. Les actions de TotalEnergies montrent une prise de conscience de la baisse des revenus du carburant en Europe, comme mentionné dans leur communiqué de presse. La société a également initié des mouvements similaires en Italie, en Suisse et au Royaume-Uni depuis 2015.

Lire également :  Hyundai se lance dans des courses avec l'Ioniq 5 N

Le futur électrique de TotalEnergies

TotalEnergies ne se contente pas de vendre. L’entreprise prévoit d’étendre massivement son réseau de bornes de recharge. Que ce soit sur les grands axes routiers ou dans les métropoles européennes, l’entreprise envisage d’établir jusqu’à 150 000 points de recharge d’ici 2025.

L’ère du pétrole s’essouffle, et le monde se tourne résolument vers des solutions plus écologiques. Dans cette course vers un futur durable, TotalEnergies semble bien décidé à ne pas être laissé pour compte.

Pour nos fidèles lecteurs de Tesla Mag : restez à l’affût des prochaines évolutions de TotalEnergies. L’électrique n’est que le début. Partagez vos pensées et observations sur cette transformation majeure dans les commentaires ci-dessous !

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *