La croissance exponentielle du marché des véhicules électriques (VE) dans le monde entier révèle une nécessité impérieuse : disposer d’une infrastructure de recharge solide et fiable. En réponse à ce besoin croissant, le Joint Research Centre (JRC) et le Argonne National Laboratory (ANL) du Département de l’Énergie des États-Unis ont publié un ensemble de recommandations techniques pour l’amélioration et l’expansion des infrastructures de recharge.

L’évolution du marché des véhicules électriques : un défi majeur pour l’infrastructure de recharge

Depuis plus d’une décennie, le JRC et l’ANL ont travaillé ensemble sur des projets de recherche pré-normative. Aujourd’hui, ils mettent à profit cette expérience collaborative pour proposer un ensemble de recommandations techniques transatlantiques qui aideront les infrastructures de recharge des VE à relever les défis de demain, notamment l’impact d’une é-mobilité de plus en plus répandue sur les réseaux d’énergie électrique.

Les Recommandations Techniques Transatlantiques pour la mise en œuvre financée par le gouvernement de l’infrastructure de recharge des véhicules électriques ont été publiées dans le cadre du Conseil du Commerce et de la Technologie UE-États-Unis (TTC). Elles visent à orienter les décideurs politiques et les entités de mise en œuvre sur les meilleures stratégies pour améliorer et déployer rapidement une infrastructure de recharge intelligente pour les VE.

L’harmonisation des normes et l’intégration des énergies renouvelables : des objectifs clés

Ces recommandations techniques sont conçues pour aider à établir des normes harmonisées et à éliminer les obstacles commerciaux, tout en favorisant l’intégration des énergies renouvelables. En effet, cette initiative vise non seulement à assurer la stabilité des réseaux électriques, mais aussi à favoriser la transition écologique dans le secteur du transport routier.

Lire également :  Pourquoi la borne Tesla est difficile à faire installer en France ?

Le secteur mondial des transports est l’un des plus grands pollueurs, générant environ un cinquième des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES). Dans l’UE, après une pause causée par la pandémie, les émissions du secteur des transports ont repris, représentant à nouveau 25% des émissions totales de GES de l’UE. Le transport routier est le plus grand émetteur au sein de ce secteur, responsable d’environ 70% des émissions de GES. Par conséquent, l’électromobilité est un élément essentiel dans la décarbonisation du secteur des transports et l’accélération de la transition verte.

La montée en puissance des véhicules électriques

Le marché des VE est en plein essor : plus de 695 000 nouveaux VE ont été immatriculés dans l’UE au dernier trimestre de 2022, soit une augmentation de 30% par rapport à la même période de l’année précédente, selon le rapport de la Commission sur le marché de l’électricité de l’UE – quatrième trimestre 2022. À l’échelle mondiale, plus de 26 millions de voitures électriques étaient en circulation en 2022, soit une augmentation de 60% par rapport à 2021.

Vers une infrastructure de recharge plus efficace

Un réseau de points de recharge publics largement disponible et fiable est nécessaire pour soutenir le nombre toujours croissant de VE sur la route, tant dans l’UE qu’aux États-Unis. De nouvelles technologies et normes de communication permettront de gérer la demande lorsque de nombreux VE se rechargeront en même temps. Le développement et la mise en œuvre d’une infrastructure de recharge intelligente et rentable seront donc essentiels pour mieux exploiter et intégrer l’électricité renouvelable, comme l’énergie solaire et éolienne, et garantir ainsi la stabilité des réseaux électriques.

Lire également :  Avis prise renforcée GreenUp de Legrand

Ces recommandations techniques soulignent également la nécessité de normes harmonisées pour minimiser les obstacles commerciaux. Les fabricants et les fournisseurs dans l’UE et aux États-Unis pourraient bénéficier de normes internationales pour réduire les coûts et les délais de développement, tout en maintenant leur compétitivité sur les marchés mondiaux et en favorisant l’innovation.

Cette nouvelle ère de la recharge électrique marque une avancée majeure pour l’infrastructure des véhicules électriques. Alors que les constructeurs automobiles travaillent à développer des VE plus performants et plus durables, ces nouvelles normes de recharge constituent une étape clé pour faciliter l’utilisation des VE et pour soutenir une transition plus verte et plus durable vers l’électromobilité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *