On a testé pour vous Apple Fitness +

Rejoignez la révolution électrique!

Près d’un an après le lancement outre-Atlantique d’un service de cours de sport en ligne baptisé Finess+, le voilà qui débarque dans 15 nouveaux pays et qui arrive enfin chez nous. Depuis le 3 novembre, Apple Fitness+ est disponible en France pour tous les propriétaires d’une Apple Watch et d’un appareil doté de la version 15.1 d’iOS ou iPadOS.

Une petite nouveauté dont on ne peut déjà plus se passer !

Apple Fitness+ ou comment faire du sport à la maison ?

Faire du sport à la maison est devenu une habitude, depuis le début de la pandémie de Covid-19. Si certaines personnes ont repris le chemin des salles de sport et des studios de yoga, d’autres préfèrent s’installer confortablement dans leur salon, pour pratiquer des activités physiques dans le calme et la discrétion de leur logement.

Mais pour bien faire du sport chez soi, encore faut-il avoir les bons équipements, ainsi que les bons exercices ! Pour ne plus rater ses squats et faire ses positions de yoga de travers, on a testé Apple Fitness+.

Apple Fitness+, c’est le premier service de fitness conçu entièrement pour l’Apple Watch et adapté à tous les profils. On peut alors bénéficier de séances d’entraînement et de méditation sur iPhone, iPad et Apple TV, n’importe où et n’importe quand.

Nul besoin d’être une experte de la méditation ou du HIIT pour en profiter, puisque le service propose des séances adaptées à tous les niveaux et animées par une équipe de coachs diversifiée, charismatique, motivante et chaleureuse.

11 types d’exercices de durées variables sont disponibles : le fractionné (HIIT), le renforcement musculaire, le yoga, la danse, le gainage, le vélo, le Pilates, le tapis de course et de marche, le rameur et la récupération en pleine conscience. Il y en a alors pour tous les goûts ! Les entraînements sont rythmés par les plus grands tubes des artistes du moment et conçus pour rester motiver du début à la fin, qu’ils durent 5 ou 45 minutes.

On trouve aussi des sessions qui nécessitent des équipements professionnels (rameur, tapis de course, vélo d’intérieur), qui seront bien pratiques lorsque les vraies salles rouvriront. L’idée d’Apple est assez simple, posez votre iPhone, mettez vos écouteurs et écoutez les consignes, le tout avec une Apple Watch au poignet.

Comment fonctionne le service de l’Apple Watch? 

Réservé aux propriétaires de la montre connectée 

Disponible sur iPhone, iPad et Apple TV (et pas sur Mac), Apple Fitness+ ne peut fonctionner que si vous possédez une Apple Watch. Dans le cas contraire, l’application « Forme » n’apparaîtra pas sur votre appareil et vous ne pourrez pas vous abonner.

Photo commerciale qui présente l'Apple Fitness sur Iphone et Apple Watch

Dans l’hypothèse où vous seriez bien propriétaire de la montre connectée, mais que vous l’avez oubliée à la maison, vous pouvez laisser tomber votre séance du jour. Fitness+ ne marche que si la montre est sur votre poignet. 

Une utilisation assez intuitive 

En ce qui concerne l’interface d’Apple Fitness+, elle est assez simple à comprendre. Tout en haut, on trouve des raccourcis vers toutes les catégories proposées par la plate-forme.

Le reste de l’application est un mélange entre les cours récents (Apple en ajoute chaque semaine), ceux qui sont les plus populaires, des programmes (il y en a encore très peu, Apple ne s’est pas encore adressé à cette partie) et la liste de tous les profs.

Une variété de choix pour tous les goûts

Dans chaque catégorie, on peut aussi affiner les résultats en choisissant un prof, une durée et le type de musique que l’on souhaite. En effet, même sans abonnement Apple Music, Apple Fitness+ vous propose des playlists issues de la plate-forme de streaming.

Les profs dansent et évoluent dessus, ce qui rend le cours plus vivant (on peut si on le souhaite écouter sa propre musique). 

Comme souvent dans ce genre de programme, dans chaque cours, il y a trois profs. Celui du milieu parle et mène la danse, celui de gauche fait des mouvements adaptés aux débutants et celui de droite fait le plus d’efforts, pour celles et ceux qui veulent se dépasser.

Cette approche, empruntée à des cours comme ceux de LesMills, permet de ne pas choisir un niveau de difficulté avant de lancer une session, et de pouvoir changer en cours de route. Chacun adapte son effort en fonction de la forme du jour. 

Une attention portée aux détails 

En haut à gauche de l’écran apparaissent des informations en provenance de l’Apple Watch (rythme cardiaque, nombre de calories consommées, comparaison avec les autres personnes ayant fait cet exercice). En haut à droite, on trouve le cercle d’activité de la montre et, parfois, des informations contextuelles.

Quand on change de morceau ou que le prof vous demande de consulter votre rythme cardiaque, tout apparaît en haut à droite. Apple Fitness+ rend les cours interactifs alors qu’il utilise des vraies vidéos, c’est beaucoup plus sympa qu’un simple tuto que l’on pourrait trouver sur YouTube.

Pourquoi on adore Apple Fitness+ ?

Les entraînements et les programmes proposés par Apple Fitness+ nous permettent de faire facilement du sport, quel que soit son niveau ! Véritablement immersives, connectées à notre Apple Watch, les séances paraissent presque personnalisées.

D’autant plus qu’un deuxième coach placé en arrière-plan propose à chaque séance des mouvements simplifiés pour les personnes ayant un niveau débutant ou des problèmes de santé par exemple. 

Globalement, nous avons toujours beaucoup apprécié les cours proposés par la plate-forme. Les profs sont tous excellents, donnent l’impression de vraiment s’adresser à leurs élèves alors qu’ils sont dans un studio et les exercices proposés sont plutôt intenses.

Photo commerciale présentant un athlète en plein exercice dans le logo Fitness+

Une énergie folle se dégage des cours sur Apple Fitness+ grâce aux coachs motivants et à la musique entraînante, et on ne s’ennuie pas une seconde ! En plus, il y a énormément de contenu. 

Avec Fitness+, on constate vraiment une qualité professionnelle à tous les niveaux, que ce soit avec les coachs triés sur le volet, le décor de loft hollywoodien ou la qualité de l’image (filmée en 4K avec jusqu’à 7 caméras).

La synchronisation avec l’Apple Watch permet une fluidité exceptionnelle des données. Enfin, on apprécie la possibilité de pouvoir faire sa séance de sport partout : chez soi, en extérieur, à l’hôtel…

Quels sont les bémols de l’interface ? 

Si on devait apporter un bémol à l’expérience, ce serait que les cours sont pour l’instant tous en anglais (sous-titrés) ce qui peut rendre l’entraînement fastidieux sur mobile/tablette quand on n’a pas un super niveau d’anglais.

Aussi, les coachs ont tendance à en faire beaucoup : parler beaucoup (ce qui réduit l’écoute de la musique) mais aussi surjouer le dynamisme et les encouragements, ce qui est à notre sens plutôt de la culture américaine que française.

Il y a beaucoup d’options et la recherche par filtres est trop limitée, il est par exemple impossible de demander un cours sans accessoire (quand au bout de 10 minutes, le prof dit d’aller chercher des haltères, on se sent un peu bête), et il n’y a pas d’historique. Il nous est ainsi arrivé de lancer un cours que nous avions déjà fait, sans nous en rendre compte. 

Nous aimerions aussi qu’Apple lance des programmes qui s’inscrivent dans la durée, par exemple 30 jours, avec un ou deux exercices quotidien, histoire de ne pas avoir à lancer un cours au hasard chaque jour.

L’interface gagnerait à disposer de davantage de recommandations sur le modèle de Netflix, par exemple. 

Apple a-t-il trop verrouillé Fitness+ ?

Apple fait l’erreur de rendre l’utilisation de Fitness+ beaucoup trop compliquée. En effet, il est impossible de lancer un cours sans Apple Watch. C’est très dommage, d’autant plus que pour être reconnue, la montre que vous utilisez doit être connectée au même compte iCloud que l’appareil que vous utilisez, tout en étant connectée au même compte iTunes (mais ces derniers peuvent ne pas être les mêmes)…

Il est aussi impossible de suivre des cours à plusieurs, Apple Fitness+ restreint son utilisation à un seul sportif. Un autre utilisateur peut suivre la séance, évidemment, mais son Apple Watch ne sert à rien.

En ce qui concerne la compatibilité des appareils, la limitation pure et dure aux iPhone, iPad et Apple TV n’a selon nous aucun sens, d’autant plus que chaque appareil ne fonctionne pas de la même manière.

Au final, le plus simple pour utiliser Apple Fitness+ sur son téléviseur est de lancer un cours sur son iPhone/iPad et d’utiliser AirPlay pour l’envoyer sur son grand écran. Sur une Apple TV, vous aurez toutes les indications de l’Apple Watch. Sur un téléviseur connecté (Samsung, LG, Sony etc.), vous n’aurez que la vidéo (pas de rythme cardiaque donc).

Nous aurions aussi beaucoup aimé qu’une appli Mac et une version Web soient disponibles pour regarder un cours sur ordinateur à la place du petit écran de l’iPhone. 

Fitness+ est un service par abonnement proposé à 9,99 € par mois ou 79,99 € par an.

Source : www.01net.com

Articles ™ : 

Apple Watch Series 7 : qu’est-ce qui change ? (tesla-mag.com)

Similitudes entre Tesla et Apple (tesla-mag.com)

Maureen Durand
Lifestyle coach English teacher Born with itchy feet International Skater - France/Switzerland/USA Égérie pour @teslamagworld

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -
Actualités du jour

Les bus électriques circulent à nouveau dans Paris

La rédaction de Tesla Magazine est heureuse de vous informer que les bus électriques de la flotte Ratp ne...
- Publicité -