Les promesses d’une nouvelle ère de mobilité aérienne avancée sont sur le point de se concrétiser. AutoFlight, une start-up pionnière dans ce domaine, a signé un protocole d’accord avec le Groupe ADP pour expérimenter ses aéronefs électriques à décollage et atterrissage vertical (eVTOLs) lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Leur objectif est de démontrer en conditions réelles le potentiel de leurs eVTOLs Lift & Cruise, dotés d’une autonomie record de 250 km. Ce partenariat éclaire le potentiel d’AutoFlight dans le développement de la logistique urbaine durable et du transport de passagers dans des conditions réelles.

Prospérité pour Autoflight et le Groupe ADP

Le modèle Prosperity I d’AutoFlight est un aéronef à voilure fixe conçu pour être aussi économe en énergie qu’une voiture électrique. Leur autonomie record de 250 km est un avantage indéniable dans le contexte urbain, où une distance relativement courte peut prendre des heures à parcourir en voiture à cause des embouteillages. La consommation d’énergie réduite de ces aéronefs pourrait également contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées au transport.

Le vertiport de Pontoise, un atout pour les eVTOLs

Le vertiport de Pontoise offre une infrastructure complète pour les eVTOLs, incluant des zones de décollage et d’atterrissage dédiées, un terminal passagers ultramoderne, un hangar de maintenance entièrement équipé, et des zones de contrôle avancées. C’est ici que AutoFlight effectuera ses vols expérimentaux. Le Groupe ADP, qui exploite ce vertiport, est un leader mondial des infrastructures aéroportuaires. Ce partenariat offre une plateforme optimale pour tester et soutenir les aéronefs électriques innovants de AutoFlight.

Lire également :  Nouvelle annonce de Musk concernant l'Ukraine

Une vitrine mondiale pour l’innovation

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 promettent d’être une vitrine mondiale de l’innovation dans les mobilités. C’est une occasion rêvée pour AutoFlight de montrer les capacités de ses eVTOLs Lift & Cruise. Mark Henning, directeur général d’AutoFlight Europe, a déclaré : « Nous sommes fiers que la technologie d’AutoFlight fasse partie de cette grande fête mondiale. Nous sommes reconnaissants envers le Groupe ADP pour leur collaboration. »

Au-delà de Paris 2024

L’avenir de la mobilité aérienne ne s’arrête pas aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Le Groupe ADP travaille déjà à la construction de cinq autres vertiports dans la région parisienne, et AutoFlight entend bien continuer à développer ses eVTOLs. Le partenariat entre ces deux acteurs majeurs de la mobilité aérienne avancée promet d’offrir des solutions de transport innovantes et durables dans les années à venir.

Un regard sur le futur de la mobilité aérienne

Le Groupe ADP s’associe à la start-up AutoFlight pour lancer des vols expérimentaux de taxis volants durant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Cette collaboration, faisant suite à des essais réussis avec la solution Volocopter en 2022, marque une avancée significative vers une mobilité urbaine aérienne plus durable et efficiente. L’eVTOL Prosperity I d’AutoFlight sera au centre de ces essais, avec des vols prévus depuis le vertiport de Pontoise. Ce partenariat promet de transformer notre façon de concevoir les déplacements en milieu urbain.

En conclusion, l’annonce du protocole d’accord entre AutoFlight et le Groupe ADP offre une perspective enthousiasmante sur l’avenir de la mobilité aérienne urbaine. À l’aube des Jeux Olympiques de Paris 2024, le monde entier attend avec impatience de voir les eVTOLs d’AutoFlight en action.

Lire également :  Envie de gagner une Tesla Model Y? (US only)

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *