Installateurs de borne de recharge en Ile-de-France

Chez Tesla Mag, nous adoptons une approche locale et multi-constructeur pour vous accompagner dans la concrétisation de vos projets.

Sur cette page, vous pourrez découvrir les installateurs de borne de recharge que nous avons référencé en Ile-de-France.

Tesla Mag vous fait gagner un temps précieux en vous mettant en relation avec le meilleur installateur de votre ville.
  • Hybride rechargeable, deux roues électrique, 100% électrique. Tout sauf du 100% thermique !

Blason Ile de France

Une borne pour tous

L’acquisition d’un véhicule électrique s’accompagne systématiquement de l’achat d’une borne de recharge. C’est par l’étude que nous en sommes venus à proposer ce service ouvert à tous, particuliers et entreprises. En effet, si la recharge publique progresse, elle ne sera jamais suffisante pour répondre à la demande.

Les bornes installées sont compatibles avec tous les véhicules électriques : Tesla Model X, Model S, Model 3, Model Y, Ford Mach-E, Porsche Taycan, etc..

Avoir un échange constructif et être bien accompagné par son installateur de borne de recharge est très important : c’est la meilleure garantie d’un passage réussi au monde de l’électrique. Nous souhaitons donc vous faire gagner un temps précieux, et vous offrir la meilleure expérience, grâce à une sélection drastique du partenaire qui prendra en charge votre demande.

Vous habitez en Ile-de-France ? Nous vous rappelons pour échanger avec vous sur votre projet.

Trouvez un installateur de borne dans votre département en Ile de France

Paris
Val d’Oise
Yvelines

Septembre 2021 : quel état des lieux des bornes de recharge en Ile-de-France ?

L’Institut Paris Région a réalisé une étude dressant un état des lieux de la recharge publique pour véhicules électriques en région Ile-de-France ; Il présente des bonnes pratiques et préconisations, afin de guider les initiatives à venir. Constitué de près de 70 pages, le rapport se divise en plusieurs parties, qui dresse un état des lieux du développement de la mobilité électrique en France. Des éléments de contexte globaux qui permettent d’introduire la question au cœur du rapport : le développement des infrastructures accueillant des bornes de recharge publique en Île-de-France.

Objectif : 3 fois plus de bornes de recharge d’ici 2023

Depuis 2019, la Région affiche sa volonté d’accélérer le développement de la voiture électrique en Île-de-France. Pour cela, elle soutient massivement l’installation et la mise à niveau de bornes de recharge électrique. En effet, elle met en place un label et un recueil de services en ligne. Plus d’un tiers des déplacements s’effectuant encore en voiture en Île-de-France, il faut donc la rendre moins polluante. C’est pourquoi, la Région encourage aujourd’hui l’une des solutions au problème : la mobilité électrique.

Carte de la région parisienne

1 – 12.000 bornes de recharge électrique d’ici 2023

Voté durant la plénière du Conseil régional du 21 novembre 2019, le Plan de développement de l’électromobilité vise à tripler le nombre de bornes de recharge dans toute l’Île-de-France pour les véhicules électriques. Le nombre actuel restreint de ces bornes constitue un frein majeur au déploiement des véhicules électriques.

Fin 2019, on dénombrait 4.000 bornes en Île-de-France. L’objectif est d’en avoir 12.000 d’ici 2023. En moyenne, d’ici 2023, au moins 45% des Franciliens disposeront d’une borne de recharge à moins de 10 minutes à pied de leur domicile ou de leur lieu de travail, contre 17% aujourd’hui. Sécurisées, géolocalisées, accessibles à tarif raisonnable, ces bornes sont indispensables pour faciliter l’utilisation de véhicules électriques, partout en Île-de-France.

2 – Un engagement fort 

Le 7 novembre 2019, la Région a réuni ses principaux partenaires institutionnels (État, Île-de-France Mobilités, Enedis, Ademe et Avere) pour élaborer un plan d’action pour développer l’usage des véhicules électriques en Île-de-France.

L’objectif est de :

  • développer le nombre de bornes de recharges accessibles au public,
  • développer les bus électriques et l’autopartage propre,
  • améliorer l’information sur les produits, les services et les bornes,
  • coordonner les différents acteurs,
  • simplifier les conditions d’utilisation.

Pour ce faire, la Région s’est engagée à accompagner les particuliers, les collectivités et les entreprises séduites par l’électromobilité. Mais nombreux sont ceux qui n’osent pas encore franchir le pas. Ces engagements sont formalisés dans une charte intitulée « En route pour l’électromobilité en Île-de-France ».

Trois acteurs émergents

Alors que la fin du service Autolib’ à la mi-2018 a considérablement réduit l’offre de recharge, le rapport de l’Institut Paris Région encourage le regroupement des collectivités pour mieux gérer l’infrastructure. A ce titre, le rapport note l’émergence de trois principaux acteurs porteurs d’une nouvelle dynamique en région francilienne :

  • Le SIPPEREC qui a déjà mis à disposition des communes un marché permettant la remise à niveau des bornes Autolib’ ;
  • Le SIGEIF qui propose depuis février 2019 une solution « clé en main » pour l’installation et l’exploitation de bornes de recharge, en collaboration étroite avec les communes intéressées ; 
  • La Métropole de Paris qui a lancé en juillet 2019 un appel à initiatives privées pour faire émerger de nouveaux projets sur son territoire.

Il s’agit de trois entités avec trois visions différentes. Alors que le SIPPEREC et le SIGEIF se placent dans la continuité des actions déjà engagées, avec un volet financier porté par la collectivité, la Métropole du Grand Paris préfère confier les déploiements à des acteurs privés.

Qualité de service et harmonisation du réseau

Au chapitre des préconisations, le rapport insiste sur les enjeux qualitatifs liés au développement des différents réseaux. Il pointe du doigt la nécessaire harmonisation des services proposés à l’usager, voire de la tarification, pour faciliter la lisibilité du réseau par tous.

Bornes à la demande : un exemple à suivre

Au-delà des perspectives de déploiements sur la zone francilienne, le rapport s’intéresse, dans sa dernière partie, aux expériences menées sur d’autres territoires. Parmi les initiatives citées figure le système de « borne à la demande » mis en place à Amsterdam et Saint-Étienne. Cette stratégie permet d’optimiser l’utilisation des infrastructures.

Des aides pour l’installation de points de recharge

1 – Le programme ADVENIR 

Plusieurs dispositifs d’aides sont accessibles pour faciliter et accélérer le déploiement de bornes de recharge sur la voirie. Le programme ADVENIR prend ainsi en charge 40 % des coûts de fourniture d’installation dans la limite de 1 860 euros par point de recharge, dans la limite de 50 primes versées par bénéficiaire. Par exemple, dans le cas d’une borne déployée, à la demande d’un utilisateur ne pouvant brancher son véhicule à son domicile ou à son travail, l’aide est abondée d’une surprime de 300 euros. De plus, le nombre ( limité à 50) de points de recharge subventionné par personne publique ne s’applique pas. 

2 – Installation et mise à niveau des bornes : la Région finance vos projets

De plus, la région Ile-de-France finance jusqu’à 50 % des frais de fourniture, d’installation, de raccordement et de mise en service dans la limite de 2 500 euros par point de recharge normal. Ainsi, cette aide est disponible aussi bien pour les nouvelles bornes que la mise à niveau de celles déjà déployées. Concernant l’installation et la mise à niveau des bornes, la Région peut également financer les études d’élaboration du document stratégique, à hauteur de 50% des dépenses. Un sacré coup de pouce !

Les bénéficiaires peuvent être :

  • des collectivités territoriales, leurs groupements (y compris syndicats d’énergie) et leurs délégataires de services publics ;
  • l’État et ses délégataires ;
  • des établissements publics.

Les subventions régionales attribuées au titre de ce dispositif sont cumulables avec d’autres subventions ou primes, telles que le programme ADVENIR.

Des bornes de recharge électrique géolocalisées et à tarif raisonnable

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IdF_borne_Belib.png.

Outre le financement des bornes de recharge en Île-de-France, le Plan de développement de l’électromobilité comprend : 

  • La création d’un label régional garantissant que les bornes sont géolocalisées, permettent l’itinérance de la recharge, ont un haut taux de disponibilité et une maintenance efficace, sont accessibles à des conditions tarifaires raisonnables, partagent leurs données de fonctionnement de manière ouverte.
  • La réalisation d’un service complet de ressources et de données sur l’électromobilité, comprenant une cartographie des diverses infrastructures en service, afin de rendre visible le réseau de bornes de recharge sur toute l’Île-de-France.

Sources :

  • 1-IAU-titre-0 (avere-france.org)
  • Le défi de la mobilité électrique | Les Echos
  • Carte des bornes de recharge de voiture électrique – data.gouv.fr