Qui est Elon Musk? La bio référence

Recevoir la mini bio en PDF

Contenu

Le milliardaire fondateur de Tesla, pourrait dépasser le fondateur d’Amazon dans le classement des milliardaires. Après une estimation des fortunes cumulées d’une valeur de 217 milliards d’euros, le patron de Tesla,  possède à ce jour les armes pour surpasser beaucoup d’autres..

Elon Musk pourrait se voir propulser à la tête du classement des milliardaires devant Jeff Bezos, PDG d’Amazon. Suite à la victoire des Démocrates au Sénat, le constructeur de voitures électriques pourrait bénéficier d’importantes subventions afin de développer son marché.  Selon le Bloomberg Billionaires Index, le PDG d’Amazon pèse 190 milliards de dollars, et le fondateur de Tesla le suit avec environ 170 milliards de dollars La fortune d’Elon Musk, en particulier, a connu la croissance la plus rapide en 2020 avec les actions Tesla, dont il détient environ 20,7%. Mais qui est-il réellement? Retour sur le parcours d’un visionnaire. 

Un parcours visant l’excellence

dix inventions Elon musk
Les différentes sociétés d’Elon Musk

Si le personnage fait toujours autant rêver c’est grâce à son histoire atypique. Brun, le visage charismatique, cet homme de 49 ans ne  cesse d’attirer les regards.

Au-delà de son intelligence hors du commun, le milliardaire rencontre un franc succès notamment avec la gente féminine. Rencontres, mariages, divorces, l’homme originaire d’Afrique du sud est au centre de la presse people. Un personnage charismatique et atypique qui a forgé son charisme depuis sa tendre enfance.

Le créateur de SpaceX, Elon Musk, naît dans les années 1970 en Afrique du sud, d’un père anglo-sud-africain et d’une mère canadienne. Tout de suite, ses passions pour les sciences et la programmation lui permettent  à l’âge de 12 ans, de vendre son premier programme de jeux vidéo pour 500 dollars.

Passionné de philosophie, business et ingénierie, il décide d’affiner ses talents en dehors de sa terre natale. En 1988 il part pour le Canada et obtient la nationalité canadienne par affiliation. Il intègre alors l’Université de Queens et obtient son diplôme en administration en 1992. Grâce à son talent et sa persévérance, le jeune Elon Musk s’envole pour les Etats Unis afin d’obtenir son diplôme en physique.

Cependant en 1995, il décide de suspendre ses études afin de lancer sa société. À partir de ce moment, l’empire Musk n’a cessé de croître. 

Des entreprises “révolutionnaires”

Que ce soit dans le monde automobile, aérospatial ou encore médiatique, Elon Musk ne cesse de faire parler de lui. Le patron du constructeur automobile Tesla, possède plusieurs entreprises à son actif.

En 1995, il fonde Zip2 startup ayant pour objectif le développement des médias sur le web. “L’idée initiale était de créer un logiciel pour aider les sociétés média à se développer sur le Web, explique-t-il. “Nous avons, en partie, contribué au succès en ligne du New York Times et d’autres quotidiens. Ils n’étaient pas toujours disponibles sur le Web, les gens ne s’en rendaient pas compte.”

model 3 giga factory

Cependant en 1999, ils revendent  cette entreprise au groupe Altavista pour un montant de 341 millions de dollars. Cependant l’un des plus gros exploits du millionnaire est la création de la banque  X.com en collaboration avec le système de paiement en ligne Paypal.

Suite à la vente de PayPal, dont il en tirera près de 180 millions de dollars, le patron de Tesla décide de ne pas prendre sa retraite. Bien au contraire. Grâce à son dynamisme et sa créativité, il décide de se lancer dans un nouveau projet.  Il fonde donc l’une de ses plus grandes entreprises nommée SpaceX.  Ce projet a pour but de favoriser l’exploration de l’espace ainsi que fournir un accès haut débit par satellites.

spaceX

À travers cette nouvelle entreprise, il a pour objectif à long terme d’aller sur la planète Mars avec une fusée créée par son entreprise. Il pense qu’avec sa société, il peut réduire considérablement les coûts liés à la conquête spatiale et donc faciliter un voyage vers Mars et donner plus simplement accès à des voyages dans l’espace pour les citoyens.

Un pari extraordinaire qui lui coûta une fortune. Pour le lancement de cette société, il avait investi 100 millions de dollars. L’entreprise prend vraiment son envol en 2008 et une certaine notoriété internationale en 2008 grâce à un contrat que l’entreprise passe avec la NASA.

Un contrat à hauteur de 1,6 milliard de dollars pour envoyer une capsule de ravitaillement pour la station spatiale internationale. En 2012 la capsule nommée Dragon devient le premier engin spatial privé à aller sur la station spatiale. L’entreprise SpaceX a beaucoup évolué depuis sa création, elle produit également des fusées révolutionnaires.

SpaceX-Launch

En effet, dans le but de réduire les coûts, lui et ses équipes ont fabriqué une fusée capable de revenir et se poser sur terre. Mais c’est un personnage qui sait surprendre. Et au bon moment. 

Une révélation inattendue

Si le géant Tesla est une entreprise au chiffre d’affaires de rêve, son fondateur aurait tenté de le céder à Apple. L’entreprise aurait refusé de le rencontrer alors que Elon Musk voulait lui proposer l’acquisition. Dans un tweet, le patron de Tesla aurait affirmé qu’il était prêt à céder Tesla pour un dixième de sa valeur actuelle.

Elon Musk aurait proposé de vendre son entreprise pour une valeur de 60 milliards de dollars. Cependant Tim Cook aurait tout simplement décliné l’offre. Cependant,  selon certains médias américains, il aurait oublié une rencontre qui a eu lieu en 2014.

Elle aurait réuni Adrian Perica, responsable des fusions et acquisitions chez Apple, et lui-même. Et c’est ce dernier qui aurait refusé l’offre du géant américain, poussant Tim Cook à lancer le projet Titan.

Quelques mois après avoir raconté sur Twitter comment Tesla était passé tout près de la faillite  lors du lancement de la Model 3, l’ homme d’affaires a publié sur Twitter une nouvelle révélation.

Tim Cook, CEO Apple
Tim Cook, CEO Apple

Dans une série de Tweets, il a décidé d’expliquer comment il aurait essayé de vendre le constructeur à Apple, « lors des plus sombres jours du programme Model 3 ». Une tentative désespérée, alors que les difficultés s’accumulent, tant sur le plan financier qu’en ce qui concerne la production en elle-même, qui avait alors pris un grand retard par rapport à l’échéance annoncée.

Sur le réseau social, Elon Musk raconte :  « j’ai contacté Tim Cook [le pour discuter de la possibilité pour Apple de racheter Tesla (pour 1/10ème de sa valeur actuelle). Il refusa le rendez-vous ». Si les raisons de ce refus n’ont jamais clairement été énoncées, certains affirment qu’il aurait un lien avec le fait qu’ Apple était à ce moment-là déjà en train de développer sa propre voiture électrique.

A cette époque Tesla était valorisée à environ 60 millions de dollars et était tout proche de la faillite, à seulement un mois près comme l’avait raconté Elon Musk dans une précédente série de tweets. En 2008 déjà, sa marque avait connu une période de grandes difficultés, alors qu’un investissement de 40 millions de dollars effectué le 24 décembre à 18h sauva l’entreprise, qui réussit donc à rebondir, avec le succès qu’on lui connaît désormais.

Aujourd’hui, la marque est en effet rentable et multiplie les investissements, avec de nouvelles usines implantées en Chine et en Europe. Quels  états donc les enjeux à la suite de cette entrevue? Selon le média les Numériques une réunion se serait tenue entre Elon Musk et Adriana Perica responsable acquisitions chez Apple.

Tesla-chine

L’objet de cette rencontre ? L’acquisition de Tesla. Une offre alors refusée par le Président de Tesla, ce que n’avait pas franchement été apprécié par les demandeurs. C’est ainsi que s’ensuivit une vague de débauches de la part d’Apple dans le cadre de son projet de voiture électrique baptisé Titans.

Une vraie guerre entre les deux géants, qui ne semblent donc pas prêts de se réconcilier et de travailler ensemble. Tesla devra donc aller chercher un autre partenaire dans le futur, alors que la marque se dit ouverte à la fusion  avec un autre constructeur automobile dans les années à venir. 

Une vie sentimentale “turbulente”

Si le milliardaire est excellent dans les affaires, sa vie sentimentale ne l’est pas moins. Avec plusieurs union et des divorces prononcés l’homme de 41 ans alimente jour après jour la presse people.

Il est père de six enfants issus de son mariage avec l’écrivain Justine Musk Wilson (2000-2008). En 2002, son fils aîné meurt quelques semaines après sa naissance. En 2004, le couple donne naissance à des jumeaux, Griffin et Xavier. Puis en 2006, la famille s’agrandit avec la naissance de triplés; Damian, Saxon et Kai. En 2010, il épouse en secondes noces l’actrice britannique Talulah Riley, mais leur divorce est prononcé deux ans plus tard. En 2013,  le couple se remarie.

Cependant en 2016 la séparation est définitive et, en octobre 2016, leur divorce est prononcé. En avril 2017, l’actrice Amber Heard et Elon Musk officialisent leur union sur les réseaux sociaux,  mais en juillet de la même année ils se séparent. Début janvier 2020, sa compagne, la chanteuse Grimes, annonce sur Instagram que le couple attend un enfant. Le 4 mai 2020, il annonce la naissance de leur fils, X Æ A-12 Musk, sur son compte Twitter.

Vous souhaitez devenir acteur de la révolution électrique? demandez votre carte du club

Il y a une erreur dans l’article? Vous avez d’autres informations sur le constructeur Tesla ou le marché de l’électrique? n’hésitez pas à écrire à la rédaction ou au travers de nos réseaux sociaux: Twitter et Instagram.

Tony Stark en vrai ?

C’est un titre fort en sous-entendu, Elon Musk serait-il un playboy Américain milliardaire, visionnaire et ingénieur de génie ? Certaines personnes vous diront que oui et vous le prouveront.

Playboy ? Elon s’est marié trois fois et a eu 5 enfants.

Américain ? Bien qu’il ait la nationalité Américaine depuis 2002, Mr. Musk est né le 28 Juin 1971 à Pretoria en Afrique du Sud, il a passé une grande partie de son enfance dans ce pays (jusqu’en 1988).

Milliardaire ? Certes son salaire provenant de Tesla Motors en 2014 n’a été que d’un dollar symbolique, il possède néanmoins une fortune estimée à 165,4 milliards de dollars américains, le classant 100ème fortune du monde.

Visionnaire ? Les deux premières entreprises qui ont rendu Elon Musk riche sont des entreprises dans l’édition de logiciels et services reposant sur Internet, technologie inédite à l’époque. L’une de ces deux entreprises s’appelle PayPal et a été vendue à eBay pour 1,5 Milliard de dollars.

Ingénieur ? Plus ou moins, il n’a pas de diplôme d’ingénieur, mais il avait débuté un doctorat en physique énergétique, formation supérieure à celui d’un ingénieur.

Elon Musk fonde Blastar (1982)

Il est un inventeur assez précoce, dans le sens où sa première réalisation remonte à ses douze ans. Après avoir découvert la programmation informatique à l’âge de 10 ans sur un Commodore VIC-20, il vend son premier jeu vidéo deux ans plus tard au magazine PC and Office Technology, pour une valeur de 500 dollars américain. Nommé Blastar, une version web développé en HTML5 est disponible pour ceux qui veulent si frotter (pour les mauvais en maths, ce jeu remonte tout de même à 1982).

Comme Tony Stark, cette première réalisation fut une grande révélation pour lui, et il quitta donc l’Afrique du Sud, pour immigrer au Canada puis aux États-Unis.

Puis Zip2 (1995)

Comme pour notre homme de fer, la deuxième réalisation a été ce qui a réalisé un grand tournant dans sa vie. Avec l’aide de son frère, Kimbal, et de 28 000$ provenant de leur père ingénieur, Errol Musk, il a fondé Zip2, un éditeur d’un logiciel de publication de contenu en ligne pour les informations des entreprises. C’est suite au rachat de ce logiciel par Compaq et AltaVista en 1999 que les frères Musk obtiennent 307 millions de dollars en cash et 12% des titres de Zip2, soit à l’époque 34 millions de dollars. A à peine 28 ans, cette vente rapporte à Elon 22 millions de dollars, une bonne base pour passer à sa prochaine réalisation.

Il connaît le vrai succès avec X.com devenu PayPal (1999)

A l’aide de 10 millions de dollars, Elon cofonde X.com, un service de banque en ligne en mars 1999. Un an plus tard, X.com acquiert le fameux site de paiement en ligne PayPal. Le rachat de PayPal par eBay en 2002 procura à Elon Musk la modique somme de 165 millions de dollars.

Elon Musk et SpaceX (2002)

En 2002, à l’aide de 100 millions d’euros et à l’âge de 31 ans seulement, il fonde ensuite se troisième société Space Exploration Technologies Corporation, alias SpaceX, dont il est toujours le directeur général. Ayant toujours été intéressé par l’espace, l’objectif est alors de réduire les coûts d’exploitation et de lancement d’engins spatiaux. Récemment, afin de réduire encore plus les coûts, SpaceX tente de récupérer les lanceurs des fusées afin de pouvoir les réutiliser. Si ils y arrivent, SpaceX pourrait devenir très compétitif dans le domaine des lancements spatiaux, et cela pourrait rapporter encore plus d’argent à notre entrepreneur de génie.

spacex-commercial-resupply-missionpatch

Plus d’info sur SpaceX.

Elon Musk et Tesla Motors (2004)

Nous connaissons tous Elon Musk pour le rôle qu’il a dans le dévellopement de la société Tesla Motors, qui a produit le Roadster puis la Model S, mais savez-vous qu’il n’en a pas été le créateur ?

Elon Musk et Tesla, c’est désormais une association qui fait bouger les lignes de l’industrie automobile. Même s’il définit lui même Tesla comme son side project, il attache beaucoup d’importance au développement des énergies propres au travers du transport électrique avec la Tesla Model S, Tesla Model X et Tesla Energy entre autre.

En effet, Tesla Motors a été fondée en 2003 par Martin Eberhard et Marc Tarpenning, et il n’arrivera au capital de l’entreprise qu’en 2004.

Lors de la crise financière de 2008, Elon Musk, qui croit beaucoup aux futurs produits de Tesla Motors comme d’autres actionnaires, soutien l’entreprise et deviens le directeur général.

A partir de là, vous connaissez l’histoire de Tesla Motors puisque pour un certain nombre de nos lecteurs, possesseurs d’une des voitures de Tesla.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, rendez-vous sur l’article Tesla Mag concernant Tesla Motors.

Elon Musk et SolarCity (2006)

Fondé par les frères Peter et Lyndon Rive, SolarCity, vous pourriez me dire que cette société leader dans le développement de l’énergie solaire résidentielle depuis 2007 n’a rien à voir avec lui.

Et bien en plus de s’intéresser aussi à l’énergie propre, les fondateurs ne sont rien d’autres que des cousins d’Elon Musk. Il les a soutenu, financièrement sûrement, lors des débuts de l’entreprise, et il en est devenu le président du conseil d’administration.

Pour plus d’informations concernant cette société basée à San Mateo en Californie aussi, vous pouvez vous rendre sur leur site internet : ou sur wikipédia . Sachez néanmoins que SolarCity utiliserait déjà des Tesla PowerWall avant même l’annonce publique. Comme quoi, grâce à la faamille ou à la théorie des six degrés de séparation, il est possible de bénéficier d’avantages financiers et techniques pour se développer rapidement.

Elon Musk et Hyperloop (2013)

hyperloop

Sa dernière invention remonte à juillet 2013, date à laquelle il a dévoilé la version alpha de son projet de train à très grande vitesse.

D’après ses calculs, ce train supersonique qui fonctionne grâce à l’induction magnétique dans un tube où le vide est fait, la construction d’une telle infrastructure coûterait dix fois moins cher que le projet de TGV californien.

Seulement, entre Tesla, SpaceX et SolarCity, notre cher Elon Musk n’a pas le temps de s’occuper de ce projet mais il aidera quiconque déciderait de construire un prototype de l’Hyperloop. Ainsi, plusieurs start-up ont vu le jour pour espérer un jour voir “rouler” ce train.

C’est le cas d’Hyperloop Transportation Technologies, qui compte sur une armée de volontaires. Des amateurs, des étudiants mais aussi et surtout des ingénieurs hyper pointus de chez Boeing, Airbus ou encore la NASA qui planchent très concrètement sur la faisabilité technique de ce train.

Ils ne reçoivent pas de salaire, mais des stocks options. Dirk Ahlborn, PDG de Hyperloop Transportation Technologies était présent à Paris ce vendredi 26 juin pour exposer sa vision lors de la conférence Hellow Tomorrow.

Et maintenant?

A ce jour, nous ne savons pas quelle sera la prochaine invention d’Elon Musk. Peut-être une super armure qui lui permettra de protéger le monde des personnes malintentionnées, ou qui lui permettra d’aller sur Mars. Une vidéo, qui étaye cette théorie, le montre en présence de Tony Stark, lors d’un Grand Prix de Monaco de 2009.

Pour rester informé des prochaines nouveautés, inscrivez vous à la newsletter et rendez vous sur le forum.

Sources

Wikipedia

Ichbiah.online.fr

O1 NET

Commentaires

A ne pas manquer !

Publicité