Photo Credit: Ariel Hermoni, IMoD

Les yeux du monde de l’automobile se tournent vers la France alors que le ministère israélien de la Défense inaugure son pavillon national au Salon du Bourget 2023. Cet événement historique a été marqué par une cérémonie présidée par le directeur du SIBAT, le général de brigade (réserve) Yair Kulas, le directeur général adjoint et chef de la direction de la production et des achats, Zeev Landau, ainsi que les dirigeants des industries de défense israéliennes.

La technologie assure la sécurité d’Israël

Photo Credit: Ariel Hermoni, IMoD

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a profité de l’occasion pour souligner l’importance de la technologie de pointe pour la sécurité d’Israël. En mettant en lumière l’intensification des menaces, en particulier de la part de l’Iran, Gallant a affirmé avec assurance qu’Israël surpassait ses adversaires grâce à son avancée technologique. La lutte intellectuelle contre ces menaces, a-t-il dit, a été au cœur des efforts de défense d’Israël ces dernières années.

Dans une déclaration similaire, le directeur général du ministère de la Défense, le major général (réserve) Eyal Zamir, a discuté de l’évolution rapide du paysage mondial, évoquant les différentes menaces multidimensionnelles qui se présentent. Zamir a expliqué comment les budgets de défense mondiaux se sont multipliés, mettant ainsi en évidence le rôle crucial des exportations de défense pour l’économie.

De nouvelles exportations de défense à venir

Zamir a également annoncé qu’en ligne avec les directives du ministre de la Défense, les exportations de défense seraient au centre du plan pluriannuel du ministère de la Défense. Ce plan implique une action continue pour rationaliser les processus bureaucratiques et augmenter les investissements en recherche et développement. Il vise à promouvoir des capacités innovantes dans des domaines tels que les armes énergétiques, la technologie spatiale et les satellites, les capacités de cyberdéfense et la technologie de l’IA pour les applications de défense.

Lire également :  Hyperloop: Elon Musk 1 – Richard Branson 1

Lors de l’exposition, le ministre de la Défense et le directeur général prévoient de mener des discussions avec leurs homologues, y compris les ministres de la Défense, les délégations et les dirigeants des principales industries de la défense. L’objectif est de renforcer la coopération et d’élargir les possibilités de collaboration.

Bezhalel (Butzi) Machlis, président et CEO d’Elbit Systems, une entreprise de défense israélienne de premier plan, a également loué la nouvelle stratégie d’indépendance en matière de sécurité adoptée par l’État d’Israël. Il a souligné que le pavillon israélien démontre la capacité extraordinaire de l’industrie israélienne à répondre aux besoins militaires et de sécurité d’Israël, et donc aux besoins qui se développent dans le monde entier.

En conclusion, l’installation du pavillon national israélien au Salon du Bourget 2023 est un événement marquant pour le pays et pour le monde entier. Cela met en évidence la détermination d’Israël à renforcer sa technologie de défense, à collaborer avec des partenaires internationaux et à jouer un rôle significatif sur la scène mondiale. Il sera intéressant de voir comment cette nouvelle initiative influencera les développements futurs dans le domaine de la défense et de la sécurité.

Franchir de nouvelles frontières technologiques : Rencontre avec Ronen Factor, co-Fondateur et co-PDG de BIRD aerosystems

Q : Quel est le rôle principal de BIRD Aerosystems ?

R : BIRD Aerosystems est un leader mondial dans l’industrie des systèmes aériens sans pilote rotatifs (RUAS). La société, basée en Israël, fournit des technologies de défense innovantes qui protègent les flottes aériennes, maritimes et terrestres des gouvernements et des agences apparentées.

Lire également :  La Révolution de la Mobilité Urbaine: Découvrez REVA 2 Blue Line

Q : Quelle est leur dernière innovation ?

R : Le dernier produit de BIRD Aerosystems est le BlackEagle 50H (BE50H), un hélicoptère hybride sans pilote avancé équipé d’un radar aéroporté miniature. Il est conçu pour être utilisé dans les missions de renseignement maritime et peut cartographier tous les navires dans un rayon de 200 km en quelques heures, dans des conditions environnementales difficiles, de jour comme de nuit.

Q : Quels sont les avantages du BlackEagle 50H (BE50H) ?

R : Le BE50H est une révolution pour les opérations sans équipage. Il fournit une solution rentable pour les opérations de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) et d’appui aérien rapproché (CAS) précis, tant sur terre qu’en mer. Il offre une combinaison unique d’une endurance de vol impressionnante et d’un ensemble de capteurs extrêmement polyvalent.

Q : Qu’est-ce que le µMPR de BIRD Aerosystems ?

R : Le µMPR est une technologie qui, couplée au BE50H, fournit une combinaison inédite d’un RUAS tactique de petite taille, capable d’une surveillance et d’une couverture de grande surface persistante pour de longues durées. Il offre également tous les avantages d’un RUAS rotatif, comme le vol stationnaire persistant, qui permet de nouveaux concepts d’opérations pour de nombreuses applications de mission.

Q : Quelle est la précision de cette technologie ?

R : Le µMPR de BIRD Aerosystems détecte et suit les navires maritimes avec une précision d’identification de 100%. Il est extrêmement léger, avec une faible consommation d’énergie, et peut être installé en conjonction avec un système AIS et une charge utile électro-optique (EO/IR).

Q : Quelle est l’opinion des dirigeants de l’entreprise sur cette technologie ?

Lire également :  Réservez un Tesla Mag Cab et vivez une expérience électrique

R : Ronen Factor, co-PDG et fondateur de BIRD Aerosystems, et Noam Lidor, VP des ventes, du marketing et du développement commercial chez Steadicopter, estiment que leur technologie est idéale pour la protection des frontières maritimes et des actifs stratégiques. Ils affirment que, malgré sa petite taille, le µMPR de BIRD augmente significativement l’efficacité et la rentabilité des missions.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *