AccueilActualité voiture électriqueLa vitesse de charge: Comparatif entre la Tesla Model...

La vitesse de charge: Comparatif entre la Tesla Model 3 et l’hybride

C'est la réflexion d'un internaute sur Twitter qui nous a fait nous poser la question suivante : entre la Tesla Model 3 et l'hybride, quelle voiture recharge le plus vite ? En effet, on sait bien que les Tesla tendent à être supérieures aux autres marques en de nombreux points. Tout l'intérêt ici est de savoir lesquels précisément.

D’où l’article du jour. Les véhicules hybrides plug-in et électriques ne représentent qu’une minorité des voitures neuves vendues. Pourtant, ils ont sensiblement augmenté leurs parts de marché au cours de ces derniers mois. Alors, si on fait la comparaison sur la vitesse de charge, comment se décider entre les différents modèles ? La vitesse de charge compte, car c’est ce qui vous évitera d’attendre des heures avant la charge complète.

Revenons à nos moutons. Le Twittos indiquait ainsi qu’une famille située sur le même parking (photo ci-dessous) essayait de charger sa Toyota Plug In Hybrid depuis plus de 15 minutes… Alors que lui, a rechargé sa Tesla de 7% à 56% au Supercharger Tesla à côté d’eux pendant ce temps. On voit tout de suite la différence de vitesse de charge.

Véhicule électrique effectuant sa recharge dans une station dédiée

Quelles différences entre hybrides, hybrides plug-in et électriques?

Commençons par le commencement. Une motorisation dite « hybride », c’est l’association entre un moteur thermique classique (majoritairement à essence, mais parfois en diesel) et un ou plusieurs moteurs électriques. Ce dernier ne fonctionne généralement qu’à faible vitesse et permet à la voiture de rouler – sur de très courtes périodes – en mode électrique.

Quant au « plug-in », il s’agit d’un système hybride que l’on peut recharger sur le secteur. Les batteries sont plus conséquentes que sur un hybride normal. Ce qui offre une autonomie 100% électrique approchant les 50 km. Une distance suffisante pour un trajet urbain.

La voiture 100% électrique, elle, se meut uniquement grâce à l’énergie de ses batteries (de grande capacité). Celles-ci alimentent un ou plusieurs moteurs en fonction de la taille et du poids du véhicule.

En théorie

Quelles consommations pour les plug-in et les électriques?

Pour les électriques, une voiture de taille standard utilise environ 0,1 kWh par kilomètre parcouru. Sachant qu’un kWh consommé pour une recharge pendant les heures creuses revient à 0,20 €, on peut estimer que le coût de la charge sera de 2 € /100 km. Cela sans tenir compte de l’éventuelle présence de panneaux photovoltaïques et/ou d’un compteur bi-horaire. Pour résumer, l’achat d’une VE vaut le coup.

Ne manquez pas!  Quels sont les plus petits véhicules électriques du monde ? (+ vidéos)

Pour les plug-in hybrides, il faut tenir compte du mix énergétique. Pour l’électricité, ce sera un peu la même chose que pour une 100% électrique mais ici la batterie est beaucoup plus petite et donc moins coûteuse à recharger. Puisque c’est une hybride, il faudra l’alimenter en carburant, soit essence ou, plus rarement, en diesel.

Opel Corsa en cours de recharge

La consommation effective d’un modèle plug-in type berline moyenne tournera autour des 3 à 5 litres/100 km. Lorsque la batterie du plug-in est vide, seul le moteur thermique consomme et cela peut atteindre facilement les 7 à 8 litres/100 km. Voire plus lorsqu’il s’agit de modèles SUV, plus massifs.

Au final, c’est assez logique, mais les véhicules utilisant à la fois l’électricité et les carburants purement liés aux thermiques coûteront davantage que des électriques pures. A vous de faire votre choix, en tenant compte de l’autonomie des VE et des points de charge disponibles près de chez vous ou sur vos trajets.

Pourquoi les autonomies annoncées par les constructeurs ne sont pas toujours respectées?

Justement, on y vient. La question de l’autonomie est cruciale puisqu’elle conditionne la fréquence de vos arrêts. Plus ils sont espacés et plus vous pouvez partir en vadrouille sans possibilité certaine de recharger votre voiture – du moins pas avant un certain temps.

Même avec les nouveaux cycles de mesures (normes WLTP), les consommations de toutes les voitures mises sur le marché sont souvent supérieures, dans la réalité, à celles enregistrées par les constructeurs. C’est encore plus vrai pour les hybrides plug-in. Les batteries sont sensibles au froid, au poids à transporter, à la manière de conduire mais aussi aux types de routes empruntées.

Pour faire simple, le pire pour une 100% électrique c’est de l’autoroute à 120 km/h avec un SUV chargé en plein hiver. Là, vous êtes assuré de perdre au moins 30% de l’autonomie annoncée. Par contre, avec un trajet (sub)urbain et en adoptant une conduite « relax » en été, il est possible de rejoindre et même dépasser les chiffres officiels. Alors, prêts à tenter l’expérience électrique ?

Pourquoi les hybrides plug-in ne proposent que 30 à 50 km d’autonomie en « pure électrique »?

Cela s’explique par la taille de leurs batteries, plus petites. Elles fournissent donc moins d’autonomie que les modèles 100% électriques. Ceci dit, il ne faut pas s’acheter un plug-in hybride dans l’espoir de ne rouler qu’en électrique.

Ne manquez pas!  Apple: 3,5 milliards versés à Kia pour produire la voiture du futur

Vous pouvez le faire évidemment et même conserver la charge pour une utilisation ultérieure (dans un centre-ville par exemple) mais alors le moteur thermique consommera d’autant plus. En effet, un tel véhicule, du fait des batteries, est plus lourd qu’un modèle thermique et aura donc tendance à consommer plus.

Audi en cours de recharge sur une borne Ionity

Pour profiter pleinement d’un plug-in hybride, hors autoroute, laissez faire le système de gestion de la voiture. L’électrique viendra en aide au moteur thermique, comme pour le soulager ou prendre sa place dans certaines phases de conduite.

La combinaison des deux permet alors de vraiment moins consommer. Mais à une seule condition: recharger le plus souvent possible les batteries. Et pas besoin d’avoir une installation spéciale à la maison. Une simple prise (si possible renforcée, ça coûte une centaine d’euros) vous permettra de recharger ce type de batterie en moins de 7 ou 8 heures. Le temps d’une nuit ou d’une journée au bureau.

En pratique

Comment recharger un véhicule hybride rechargeable ou un véhicule électrique ?

Tous les véhicules électriques sont équipés d’un cordon de recharge standard de 120 V (comme votre ordinateur portable ou votre téléphone mobile) que vous pouvez brancher dans votre garage ou votre abri de voiture. Ils peuvent également être rechargés à l’aide d’une station de recharge spécialisée fonctionnant à 240V. De nombreuses maisons disposent déjà de 240 V pour les séchoirs à linge électriques.

Vous pouvez installer une station de charge de 240 V à la maison, et simplement brancher la voiture à la station de charge. Il existe des centaines de bornes de recharge publiques de 120 et 240 V dans tout le pays, et il y a de plus en plus de bornes de recharge rapide à puissance encore plus élevée.

Point de vigilance : De nombreux véhicules électriques, mais pas tous, sont équipés pour accepter une charge rapide à haute puissance.

Ne manquez pas!  Ardèche : un bond de recharge de 60 % des voitures électriques en 2020

Petite astuce : Installez une borne de recharge directement chez vous ! En plus, d’être compatible avec votre VE, c’est la solution la plus sûre. De plus, elle est personnalisable car vous pouvez décider de l’automatiser ou au contraire, de la contrôler à distance afin d’adapter la charge, sa durée ou la période (le jour ou la nuit).

Combien de temps faut-il pour recharger un véhicule rechargeable ?

Cela dépend de la taille de la batterie et de l’utilisation d’une prise ordinaire de 120 V, d’une borne de recharge de 240 V ou d’un chargeur rapide. Les véhicules hybrides rechargeables dotés de petites batteries peuvent être rechargés en trois heures environ à 120 V et en une heure et demie à 240 V.

Véhicule électrique en cours de recharge sur une borne

Les véhicules électriques dotés de grosses batteries peuvent prendre jusqu’à deux heures pour se recharger. Les véhicules électriques dotés de plus grosses batteries peuvent prendre jusqu’à 20 heures et plus à 120 V et de 4 à 8 heures avec un chargeur de 240 V. Les véhicules électriques équipés d’un chargeur rapide peuvent être rechargés à 80 % en 20 minutes environ.

En bref, tout dépend de votre véhicule. Une chose est sûre et cet internaute nous le prouve, rien ne vaut une Tesla Model 3 au niveau de la vitesse de charge !

Quelle distance puis-je parcourir avec une charge ?

Les véhicules hybrides rechargeables peuvent parcourir de 10 à 50 km en utilisant uniquement de l’électricité avant de commencer à utiliser de l’essence, et peuvent ensuite parcourir environ 300 km (selon la taille du réservoir de carburant, comme toute autre voiture). Encore une fois, tout dépend du modèle !

Ainsi, toutes les voitures hybrides ne le sont pas de la même manière. Certaines se contentent de démarrer à l’électrique avant de rouler à l’essence. Tandis que d’autres alternent davantage, rendant véritablement utile ce « mix énergétique ». Votre choix se basera donc sur vos besoins et préférences.

D’ailleurs, de nombreux constructeurs automobiles ont annoncé leur intention de mettre sur le marché des véhicules électriques qui promettent une plus grande autonomie et une recharge encore plus rapide. Pour notre plus grand plaisir !

Evy Lison
Je suis passionnée par la révolution en cours. C'est tout un écosystème qui est en train d'émerger et je m'attache à présenter les innovations sous un angle objectif. Vous pouvez réagir à toutes mes publications en commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -