Source : franceantilles

Selon un rapport récent de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les investissements dans l’énergie solaire sont sur le point de dépasser ceux de l’extraction pétrolière. Cette prévision audacieuse indique que le solaire, soutenu par les crises énergétique et climatique, pourrait dépasser les investissements dans le pétrole, le gaz et le charbon dès 2023. En chiffres, cela se traduirait par un investissement de 1 700 milliards de dollars dans les technologies décarbonées, contre environ 1 000 milliards de dollars dans les énergies fossiles.

L’évolution des investissements dans l’énergie

L’AIE a noté une croissance significative de l’investissement dans les énergies renouvelables, y compris l’éolien et le solaire, ainsi que dans les voitures électriques et les pompes à chaleur. L’agence prévoit une croissance annuelle de 24 % de ces investissements pour la période 2021-2023.

Le rapport indique également que, malgré l’augmentation des investissements dans les énergies renouvelables, les fonds consacrés aux hydrocarbures et au charbon continuent de croître à un rythme annuel de 15 %. Fatih Birol, le directeur de l’AIE, souligne cependant que l’énergie propre progresse plus rapidement que prévu, avec 1,7 dollar investi dans les énergies propres pour chaque dollar investi dans les énergies fossiles.

Le solaire : la vedette des énergies renouvelables

L’AIE souligne dans son rapport que le solaire est particulièrement prometteur, avec des prévisions d’investissement de plus d’un milliard de dollars par jour en 2023, soit un total de 380 milliards de dollars sur l’année. Pour la première fois, ces investissements devraient dépasser ceux consacrés à la production de pétrole.

Lire également :  Comprendre les prix de l'énergie en France et en Allemagne

La tendance à l’investissement dans l’énergie solaire a été renforcée par la volatilité des prix des énergies fossiles, exacerbée par la crise en Ukraine, et par les mesures de soutien prises par l’Union européenne, la Chine, le Japon et les États-Unis.

Les défis à relever

Malgré ces progrès, l’AIE met en garde contre plusieurs défis. Tout d’abord, le rapport souligne que la transition vers les énergies renouvelables est actuellement dominée par la Chine et les économies avancées, laissant à la traîne d’autres régions du monde. En outre, l’AIE met en évidence le paradoxe selon lequel certaines des régions les plus ensoleillées du monde ont les niveaux d’investissement dans le solaire les plus bas.

Ensuite, l’AIE avertit que les dépenses d’exploration et d’exploitation pétrolière et gazière devraient augmenter de 7% en 2023, un retour aux niveaux de 2019 qui pourrait retarder la trajectoire vers la neutralité carbone d’ici le milieu du siècle.

L’objectif de la neutralité carbone

La neutralité carbone, qui vise à ne pas émettre plus de gaz à effet de serre que l’on ne peut en absorber, est essentielle pour maintenir le réchauffement climatique en-deçà de 1,5°C afin d’éviter des impacts majeurs et irréversibles. Cependant, malgré l’augmentation des investissements dans les énergies renouvelables, l’AIE note que la demande de charbon a atteint un sommet historique en 2022.

Le rôle des géants pétro-gaziers

Les géants de l’industrie pétrolière et gazière ont consacré moins de 5% de leurs dépenses de production aux énergies à faible teneur en carbone et à la captation du carbone en 2023. Bien que cette proportion soit légèrement plus élevée pour les grandes entreprises européennes, elle n’a guère progressé par rapport à 2021, selon l’AIE.

Lire également :  Superchargers Ford vs Superchargers Tesla ?

Tesla Mag : Une Voix pour la Transition Énergétique

Chez Tesla Mag, nous comprenons notre rôle de leader dans la communication et l’éducation sur les véhicules électriques et l’énergie renouvelable. Notre mission est de fournir à nos lecteurs un aperçu profond, une analyse perspicace et des perspectives d’avenir sur le secteur des véhicules électriques, en mettant l’accent sur les innovations et les développements de pointe.

Nous jouons un rôle crucial dans la démocratisation de la révolution électrique, non seulement en informant nos lecteurs, mais aussi en favorisant un dialogue constructif sur les défis et les opportunités de la transition énergétique. Notre plateforme sert de forum pour partager des histoires de réussite, débattre des politiques et des tendances du marché, et collaborer sur des idées et des stratégies pour accélérer l’adoption des énergies renouvelables et des technologies propres.

En tant qu’experts dans le domaine de l’automobile électrique, nous sommes également en mesure de fournir des services de consultation pour ceux qui souhaitent devenir des acteurs actifs de cette révolution. Qu’il s’agisse d’installer des panneaux solaires sur votre toit, de passer à un véhicule électrique ou de développer une infrastructure de recharge pour votre communauté, nous sommes là pour vous aider à naviguer dans ce paysage en évolution.

Nous croyons fermement que chaque individu, chaque entreprise et chaque communauté a le pouvoir de contribuer à cette transition énergétique et de rendre notre monde plus durable. En fournissant des informations précises et pertinentes, et en offrant un soutien concret à ceux qui cherchent à agir, Tesla Mag vise à être un acteur clé de cette transformation globale.

Lire également :  Bornes de recharge : les points essentiels à prendre en compte

Publications similaires

2 commentaires

  1. Surpasser les investissement c’est bien, mais surpasser la production d’énergie fournie par le pétrole par la production fournie par le solaire c’est quand même mieux…. et ce serait pour quand ?

  2. J’ai pas lu l’article. Mais c’est évident que le solaire dépassera le pétrole quand il n’y aura plus de pétrole. Là, il m’ont fait grandir….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *