Starship

Plusieurs fois reporté compte tenu des conditions météos, le prototype de Starship nommé SN10 avait du mal à s’envoler mais hier soir il a réalisé un vol historique et témoigne des apprentissages réussis par les équipes de SpaceX depuis le vol précédent.

Un premier vol refusé à la dernière minute

La NASA donne des fenêtres de lancement extrêmement limitées, hier vu une première avait été donnée avant d’être refusée par SpaceX. 

En cause, Le système d’interruption de SN10 qui a été déclenché à cause d’un seuil de poussé trop limité.

Une simple augmentation de ce seuil a été réalisée pour permettre un second vol deux heures après.

Un vol époustouflant deux heures plus tard

Le décollage

Starship sur le pas de tir

Tout se passe comme prévu après ce réajustement qui ressemble à un simple réglage d’après le Tweet d’Elon Musk envoyé pour justifier le report du vol.

Pour ce lancement, les réservoirs se remplissent correctement, les moteurs s’allument et la procédure de décollage s’amorce sans problème. C’est parti pour un vol de 5 minutes.

SpaceX a semble-t-il  encore progressé sur les plans filmés. Jugez par vous même, du remplissage des moteurs jusqu’au décollage, les plans sont proches et bien cadrés pour rendre compte de ce vol mémorable.

Les manœuvres du Starship

Photo des manœuvres d'atterrissage du Starship

L’objectif de ces vols de prototype « SN » Startship sont toujours les mêmes, apprendre et toujours apprendre. C’est en ce sens où les succès de SpaceX sont une source d’apprentissage pour tous les entrepreneurs. Le Starship vaut plusieurs millions et SpaceX produit à la chaîne ces prototypes pour apprendre à concevoir un vaisseau capable d’être réutilisé exactement comme les fusées de la firme.

Lire également :  Retour sur le premier vol habité de SpaceX - DOSSIER

Au cours de ce vol, le prototype a réalisé les manœuvres que nous avions déjà décrites dans les vols précédents qui s’étaient réalisés avec succès jusqu’à l’atterrissage. Il ne faut pas se mentir, en regardant ce vol, nous voulions voir SpaceX réussir l’exploit de faire se poser ce petit immeuble volant après 5 minutes de vol.

Toutes les manœuvres sont réussies à l’exception de l’atterrissage.

Un atterrissage qui fait exploser le prototype

Atterrissage du Starship

En apparence, SpaceX réalise son exploit, mais à y regarder de plus prêt, il y a un problème qui conduira inexorablement à l’explosion du prototype.

Quelques secondes après l’atterrissage, SN10 est à la verticale, sur sa zone d’atterrissage.

Mais un feu est en cours à la base du véhicule, il penche légèrement et n’est pas posé sur ses pieds d’atterrissage. Elon Musk ironise comme à son habitude en précisant que le prototype SN10 s’est posé en une seule pièce et c’est vrai! Pour quelques minutes!

Revoir le vol du Starship SN10 de SpaceX

Vous pouvez revoir le vol complet sur le compte officiel de SpaceX sur YouTube.

Encore une fois, les plans sont superbes:

Rejoignez dès maintenant le Club Tesla Mag gratuitement et participez activement à la révolution électrique. Vous cherchez un installateur de borne ou de panneaux solaires ? Référencez votre société et répondez à la demande de nos lecteurs. Besoin d'une stratégie de communication ? Choisissez la régie Tesla Mag.

Une question ? Nous contacter

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *