Source : Stellantis

Le mouvement vers une infrastructure de recharge unifiée a franchi une étape majeure avec l’annonce que Stellantis adoptera le standard de recharge nord-américain de Tesla (NACS), également connu sous le nom de SAE J3400, pour ses véhicules à partir de 2026. Avec des marques telles que Jeep, Chrysler, Dodge, Ram, Fiat et Alfa Romeo sous son égide, Stellantis promet d’intégrer ce port de recharge dans ses véhicules électriques à batterie (BEV) sélectionnés.

Cette décision met en évidence l’engagement de l’entreprise en faveur de l’interopérabilité ouverte et de la liberté de mobilité, soulignant l’importance de standards ouverts pour les consommateurs.

Vers une charge sans souci

Ricardo Stamatti, SVP de l’énergie globale et de la charge chez Stellantis, a souligné les avantages d’une norme industrielle unifiée, mettant en avant l’initiative IONNA. Cette joint-venture, incluant six autres constructeurs automobiles, vise à établir un réseau de recharge à haute puissance de premier plan, accessible à tous les véhicules électriques, indépendamment de la marque.

L’adoption du NACS par Stellantis n’est pas seulement un pas en avant pour l’entreprise, mais aussi pour l’industrie automobile dans son ensemble, promettant une expérience de recharge plus ouverte et sans effort pour les clients.

Un réseau de recharge en expansion

L’annonce intervient à un moment où l’industrie automobile s’unit pour défier le réseau de Superchargeurs de Tesla. Avec l’approbation réglementaire récemment obtenue pour le déploiement du réseau de recharge IONNA, lequel prévoit la construction de 30 000 stations de recharge rapide, l’ambition est claire : rivaliser avec, voire surpasser, l’infrastructure de Tesla. Les premières stations IONNA devraient voir le jour d’ici la fin de l’année, marquant le début d’une nouvelle ère pour la recharge des véhicules électriques.

Lire également :  Et si Elon Musk connectait la planète?

Une tendance croissante d’adoption

Depuis l’annonce de Ford en mai dernier, concernant l’utilisation du matériel de recharge de Tesla pour ses futurs BEV et leur accès au réseau de Superchargeurs, l’industrie a vu une adoption en cascade du NACS. Des géants comme Volkswagen et Mazda ont déjà rejoint ce mouvement, soulignant une transition vers une standardisation plus large de la recharge des véhicules électriques. L’adoption par Stellantis vient renforcer cette tendance, signalant un avenir où la recharge électrique sera plus accessible et pratique pour tous.

Vers un avenir électrifié

L’engagement de Stellantis envers le NACS de Tesla est un jalon significatif pour l’industrie automobile. Il reflète une volonté collective de faciliter l’accès à la recharge électrique, d’améliorer l’expérience client et de soutenir la transition vers une mobilité plus durable. Avec le déploiement imminent du réseau IONNA, l’avenir de la recharge des véhicules électriques semble prometteur, offrant aux consommateurs une liberté et une flexibilité accrues.

Rejoignez notre communauté passionnée par les technologies propres en devenant membre du club Tesla Mag : Devenir membre.

Pour les partenariats et opportunités publicitaires, découvrez nos offres en contactant notre régie : Tarifs et contact régie.


A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *