Nous sommes très heureux de voir la start-up Volocopter déployer ses hélices. Avec une direction France, focalisée sur les JO 2024 et un partenaire référence comme Aéroport de Paris pour opérer des vols en Taxi volant, la start-up qui vient de lever plus de 180 millions d’euros a raison de voir très grand.

Inauguration du premier terminal à Paris

L’objectif d’après Volocopter, serait de tester les technologies et les process d’accueil des futurs clients. Il est intéressant de comprendre que les vols seront au moins dans un premier temps opérés dans des terminaux dédiées à ce nouveau mode de transport.

ADP est partenaire de longue date et plutôt moteur pour inaugurer ces premiers vols commerciaux lors de l’échéance des JO 2024. Ce terminal sera dédié à toutes les technologies de ce nouveau segment défini par l’industrie de la mobilité aérienne urbaine (UAM).

Ce point est intéressant car en inaugurant ce nouveau terminal, ADP anticipe déjà la concurrence et les process qui doivent convenir à toutes les compagnies et technologies.

Voici le détails des points qui seront vérifiées durant cette phase « pilote »:

  • Intégration des véhicules, procédures de déplacement au sol et procédures de chargement.
  • la programmation des vols, la connaissance de la situation et l’échange d’informations
  • le parcours des passagers dans le terminal, y compris les processus de sécurité et d’enregistrement, les technologies biométriques (fournies par SITA), le temps de séjour des passagers et l’embarquement dans les avions.
Lire également :  Autolib: vente privée exceptionnelle

Ce nouveau terminal d’essai a été déployé à Pontoise-Cormeilles.

Interview vidéo de Jean-Christophe Drai, Directeur Commercial France chez Volocopter

Photos de l’inauguration

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *