Le Cybertruck de Tesla a récemment été critiqué pour un problème d’écart entre les panneaux de portes. Marques Brownlee, célèbre YouTuber spécialisé dans la technologie, a soulevé cette préoccupation lors d’une vidéo de critique. Il a remarqué un écart important sur la porte côté conducteur, allant jusqu’à le qualifier de « pire écart » jamais vu sur un véhicule de série. Cette observation a entraîné de nombreuses discussions sur les réseaux sociaux, avec de nombreux passionnés de Tesla exprimant leur embarras et leur déception quant à la qualité de ce véhicule révolutionnaire.

Face à ces critiques, Elon Musk, PDG de Tesla, a répondu en affirmant que le problème ne résidait pas dans le montage des portes, mais plutôt dans un couple insuffisant appliqué après le montage. Il a rassuré les clients en indiquant que ce problème avait été résolu dans les modèles les plus récents actuellement en production.

ProblèmeAction corrective
Ecart significatif sur la porte côté conducteurRenforcement du couple après le montage des portes

Malgré cette réponse d’Elon Musk, certains propriétaires de Cybertruck restent inquiets quant à la qualité générale du véhicule, en particulier en raison de cet écart entre les panneaux de portes. Il est essentiel pour Tesla de résoudre ces problèmes de qualité afin de maintenir la confiance de ses clients et de garantir la pérennité de sa marque innovante.

Lire également :  Lightyear démarre la production du premier véhicule électrique solaire

D’autres critiques sont en cours de correction

Tesla s’efforce constamment d’améliorer le Cybertruck grâce à des mises à jour logicielles régulières. Ces mises à jour visent à réduire les différences de fonctionnalités entre le Cybertruck et les autres modèles de la gamme Tesla, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités.

Les dernières mises à jour du logiciel Cybertruck comprennent notamment des essuie-glaces intelligents, une gestion avancée de la charge de la batterie et la surveillance du kilométrage des pneus. Ces améliorations contribuent à offrir une expérience de conduite plus fluide et plus pratique aux propriétaires de Cybertruck.

Cependant, certains propriétaires de Cybertruck ont fait part de préoccupations concernant l’accumulation de neige dans les phares, ce qui peut réduire la visibilité pendant la conduite en conditions hivernales. Ce problème est dû au design unique des phares du Cybertruck, qui laisse un espace étroit entre le pare-chocs et la carrosserie. Cette configuration peut entraîner la formation de congères de neige dans cette zone, obstruant ainsi la lumière des phares.

Cette préoccupation n’est pas exclusive au Cybertruck, car les utilisateurs d’autres véhicules électriques rencontrent également ce problème. Bien que des solutions aient été suggérées pour résoudre ce problème, les constructeurs automobiles doivent encore trouver une solution définitive pour éliminer efficacement l’accumulation de neige dans les phares des véhicules électriques.

Voir la vidéo de l’essai complet réalisé par le Youtubeur Marques Brownlee

Dans son essai du Cybertruck de Tesla, Marques Brownlee met en avant le design audacieux et l’attraction sans précédent que génère ce véhicule, surpassant tout ce qu’il a précédemment conduit. Toutefois, il soulève d’importantes préoccupations, notamment des écarts de panneaux significatifs, en particulier sur la porte du côté conducteur, qu’il juge totalement inacceptables. Brownlee note également que le Cybertruck n’est pas idéal pour les longs trajets en raison de sa charge plus lente et de sa grande batterie.

Lire également :  L'actualité Tesla (22/04/2017)

L’absence d’accessoires, attribuée à la nouveauté du véhicule, et surtout l’absence d’Autopilot malgré son achat, sont des points décevants. D’autres inconvénients incluent les nombreuses empreintes visibles sur l’extérieur et l’absence d’une clé pour ouvrir le coffre avant. Cependant, il loue la maniabilité exceptionnelle du véhicule grâce à son système de direction, un système audio impressionnant, qualifié de meilleur système sonore jamais installé dans un camion, et une suspension de haute qualité offrant une conduite supérieure.

Le confort des sièges arrière et un petit coffre avant capable de contenir un ensemble de clubs de golf sont également appréciés. Brownlee conclut en promettant de réaliser davantage de tests et de partager ses découvertes dans de futures vidéos.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *