Source: Venturi

Si l’on vous demandait de nommer des entreprises qui marquent l’histoire de l’exploration spatiale, les noms de SpaceX, Blue Origin ou encore NASA viendraient probablement immédiatement à l’esprit. Et si nous devions ajouter à cette liste le nom d’un acteur un peu moins connu du grand public, mais qui s’apprête à révolutionner notre manière d’explorer l’espace : Venturi Lab.

En 2026, le Groupe Venturi, basé à Monaco, devrait écrire l’une des plus impressionnantes pages de son histoire. Grâce à son rover FLEX (Flexible Logistics and Exploration), conçu en collaboration avec diverses structures internationales, l’entreprise ambitionne de révolutionner l’exploration lunaire. Le lancement du rover sera assuré par la firme américaine SpaceX, en utilisant son système de lancement et d’atterrissage, Starship.

Un programme à l’ambition internationale

Le programme du rover lunaire électrique a été lancé en 2019 sous l’impulsion de Gildo Pastor, le président du Groupe Venturi. Ce projet ambitieux a donné naissance à Venturi Lab S.A., une entité suisse, ainsi qu’à une société basée à Los Angeles, Venturi Astrolab, Inc. (Astrolab). Ensemble, en collaboration avec la base historique du Groupe Venturi à Monaco, ils ont conçu, développé et construit le rover FLEX.

L’entreprise espère que le rover sera opérationnel sur la Lune en 2026, où il pourra démontrer sa viabilité, son efficacité, et sa capacité à mener des expériences scientifiques et des activités commerciales.

Lire également :  Retour sur le premier vol habité de SpaceX - DOSSIER

Interview exclusive réalisée avec Antonio Delfino, co-fondateur de Venturi Lab lors du salon du bourget 2023

Une structure multinationale tirant parti d’une expertise variée

Chaque entité apporte une expertise spécifique au projet. Le Groupe Venturi à Monaco se concentre sur les batteries de haute performance et s’appuie pour cela sur sa filiale américaine, Venturi North America, pour les phases de test. Venturi Lab travaille sur des matériaux résistant aux conditions extrêmes (basses températures et radiations), des panneaux solaires haute performance, des roues déformables et des systèmes de contrôle électrique. Enfin, Venturi Astrolab est en charge de l’architecture du véhicule, de sa structure primaire et de ses mécanismes, du développement de son logiciel et de son avionique.

Le design du rover a été confié à Sacha Lakic, designer du Groupe Venturi depuis le premier jour.

Défis et développement

FLEX doit être prêt à affronter les conditions hostiles de l’environnement lunaire, y compris des températures variant de -90°C à -230°C, des radiations et l’obscurité qui règne pendant quinze jours au pôle sud de la Lune. La conception du véhicule doit également tenir compte des modes de contrôle, car le rover doit pouvoir se déplacer de manière semi-autonome, être piloté par des astronautes, être commandé depuis une future station en orbite lunaire, mais aussi depuis la Terre.

Lire également :  SpaceX : Moteurs Raptor + Lancement Cargo (+update)

Un regard sur Venturi Lab

Venturi Lab a été cofondé en 2021 par Gildo Pastor et le Dr. Antonio Delfino à Corminboeuf, en Suisse. L’équipe, composée d’ingénieurs, de chimistes et de physiciens expérimentés et passionnés, a déposé plus de 250 brevets dans divers domaines tels que l’électromobilité, les piles à combustible, la science des matériaux, l’informatique, la mobilité spatiale et la science des polymères. Leur expérience combinée sert à concevoir et fabriquer de nouveaux composants et matériaux capables de résister aux conditions environnementales extrêmes de la Lune et de Mars.

Un mot des acteurs principaux

La fierté et l’ambition sont palpables dans les mots des principaux acteurs de ce projet. Gildo Pastor, le président du Groupe Venturi, souligne : « Aussi importante que soit cette étape, je sais qu’elle n’est que la première d’une longue série que le Groupe Venturi et Venturi Astrolab atteindront ». Antonio Delfino, Directeur et co-fondateur de Venturi Lab et Membre du Conseil Consultatif de Venturi Astrolab, évoque une « étape décisive » avec l’accord entre Venturi Astrolab et SpaceX. Jaret Matthews, fondateur et PDG de Venturi Astrolab, quant à lui, présente FLEX comme « un système logistique capable de gérer une grande variété de cargaisons », et espère établir un avant-poste lunaire permanent sur la Lune à moindre coût et en moins de temps que prévu.

En conclusion, le projet FLEX est bien plus qu’un simple véhicule lunaire. Il s’agit d’une initiative audacieuse qui pourrait bien repousser les limites de notre exploration spatiale et marquer l’histoire. Venturi Lab est un exemple éclatant de ce que la collaboration internationale peut accomplir lorsqu’elle s’attaque à des défis d’une telle envergure. Nous ne pouvons qu’attendre avec impatience le jour où le rover FLEX sera déployé sur la Lune, et nous suivrons avec intérêt son parcours.

Lire également :  SpaceX prévoit de lancer le service Starlink au Portugal cet été

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *