Suite à l’ouverture à la concurrence de sa technologie de rechargement, la société californienne TESLA MOTORS s’est vu offrir une importante couverture médiatique en quelques semaines. En effet, la démarche de la firme est inédite, dans un environnement où les grands groupes automobiles préfèrent généralement préserver leur propriété intellectuelle, ce choix a donc suscité de nombreuses réactions, laissant peu de constructeurs indifférents.

Nous avons notamment pu remarquer la réaction du célèbre patron rock-star du groupe Virgin, Richard Branson, qui a personnellement salué l’initiative de l’entreprise TESLA MOTORS:

What’s more important: intellectual property or wider progress? http://t.co/pcNe1RaEFypic.twitter.com/2tUIXXzWYC

— Richard Branson (@richardbranson) 19 Juin 2014

LES MOTIVATIONS DE TESLA

L’entreprise californienne s’est donnée pour vocation de démontrer qu’aujourd’hui un ensemble motopropulseur électrique est une alternative viable au bloc thermique.

La Model S s’inscrit ainsi pleinement dans ce processus de recherche. Mais le plus difficile restait à faire : convaincre les masses de la viabilité du véhicule électrique. Pour cela, TESLA MOTORS a fait le choix de développer une infrastructure de bornes de recharge rapide, ses Superchargeurs. Il a fallu pour les ingénieurs de Palo Alto, intégrer la problématique des puissances mises en jeu dès la conception préliminaire de la batterie du véhicule.

L’entreprise avait donc, dans un premier temps, protégé sa propriété intellectuelle. Mais aujourd’hui, ce choix a évolué. Cependant, il ne faut pas y voir un signe d’un changement de stratégie, mais plutôt celui d’un geste réfléchi. Il s’agit d’unifier pour élaborer un standard de rechargement.

tesla-elon-supercharger

En effet, au delà du simple coup marketing, TESLA MOTORS poursuit une stratégie à  long terme. Pour initier un changement dans le subconscient collectifs des propriétaires de véhicules, il faut s’efforcer d’afficher une véritable alternative électrique.

Lire également :  [Photo] Arrivée des premières Model X et S pour le marché chinois 

E. Musk invite donc ses propres concurrents potentiels à s’unir sur le plan de l’électrique, dans une volonté de démocratisation technologique. La concurrence dans le secteur de l’automobile électrique peut être bénéfique : elle mettra en émulation les esprits les plus novateurs, et, de ce fait, on peut véritablement espérer des innovations qui contribueront à une croissance du volume des véhicules électriques sur le marché de l’automobile. Être le premier à avoir céder une partie de sa technologie aidera TESLA MOTORS à gagner en poids dans le collège des constructeurs électriques lors de l’élaboration d’une norme de rechargement.

Par la même occasion, en rendant libre d’accès sa technologie de rechargement, le charismatique CEO de la marque sait qu’aucun de ses concurrents ne dispose actuellement de véhicules électriques avec une batterie ayant la capacité de profiter pleinement de la puissance de rechargement disponible. Or TESLA MOTORS a gardé la propriété sur sa technologie de batterie, conçue et réalisée en interne.

Par ce jeu subtil, E. Musk peut ainsi espérer obtenir des futurs clients pour sa technologie de stockage, et par la même occasion, de potentiels investisseurs nécessaires au lancement de la Gigafactory, maxi-usine de production de batterie. Il faut remarquer qu’alors que la plupart des ses concurrents ont fait le choix de batteries conçues autour des “larges” cellules, l’américain a préféré se démarquer et utiliser de “petites” cellules, assemblées en smart-grid. La densité énergétique de cette seconde option est plus faible, mais cette architecture est moins coûteuse et plus sécurisante en cas d’instabilité chimique des cellules.

gigafactory

NÉGOCIATIONS AVEC LA CONCURRENCE

Dans la semaine qui a suivi l’annonce médiatique de l’ouverture de la technologie de rechargement, l’on a appris, par l’intermédiaire d’un représentant du constructeur allemand BMW GROUP, que les deux entreprises s’étaient rencontrées lors d’une réunion. Aucun autre détail n’a fuité sur le contenu de cette rencontre. Ne faisons pas de conclusions trop hâtives. On ne peut pas, en aucun cas, parler d’alliance.

Lire également :  Autopilot Tesla et Accident

D’autre part, il est bon de rappeler que l’allemand Mercedes-Benz, partenaire historique et actionnaire de TESLA MOTORS, a délégué, pour sa gamme 100% électrique, la conception de l’ensemble motopropulseur et de ses batteries à l’américain. Selon toute logique, les futurs véhicules de la marque à l’étoile devront donc hériter d’une compatibilité, dans une certaine mesure, avec les Superchargers. 

On peut remarquer que l’ouverture technologique du californien aux constructeurs germaniques est d’autant plus judicieuse que ces derniers lui reprochaient, il y a peu, l’isolement avec sa technologie de Superchargers.

Parallèlement, l’on a appris que NISSAN serait intéressé pour participer à ce débat. Choix logique, car il faut dire qu’à eux trois: BMW, Tesla, & Nissan détiennent 80% du marché U.S. de l’automobile électrique. Mais aucun rendez-vous même informel n’a fuité dans la presse.

tesla-supercharger-fast-charging-system-for-electric-cars_100403181_m

CONCLUSION

Il faut se réjouir de tels rapprochements. En effet, les bornes de recharges rapides sont les plus utiles à l’usage courant mais elles sont malheureusement les plus chères. Elles sont aujourd’hui trop peu nombreuse, et couvre mal le territoire, en Europe comme aux USA. Si les principaux constructeurs d’automobile électrique parviennent à se mettre d’accord sur un standard technologique, alors on peut espérer une mutualisation des bornes de rechargement rapide, acte qui fera chuter leur coût d’implantation & accélérera la croissance du marché de l’automobile électrique.

GreenCarsReporthttp://www.greencarreports.com/news/1092744_nissan-wants-in-on-tesla-bmw-electric-car-charging-talks-report
AutomobilWochehttp://www.automobilwoche.de/apps/pbcs.dll/article?AID=/20140323/NACHRICHTEN/140319945/1280/bosch-chef-zur-e-mobilitat-nicht-mit-kleinkarierten-diskussionen-beschaftigen#.U6WznPl_uSp
Chicago Tribunehttp://articles.chicagotribune.com/2014-06-16/marketplace/sns-rt-us-bmw-tesla-motors-20140613_1_bmw-electric-cars-tesla-model-s

A lire également

3 Commentaires

  1. She likes to tease.And then there were the restaurants that became tv stars. mac makeup uk I hope that these two women spark a creative urge to collaborate in a music studio sometime soon.If you do get a call, make sure your hair and makeup are perfect as you head in to meet what is likely to be a team of Clinique decisionmakers. mac cosmetics uk I absolutely LOVE the shopping.Since I gave him no response, he shook my body with controlled anger, as if to break me in two with rough hands that seemed to hotly burn her thinly clad body.

  2. is dealing with an experienced businessperson at the other end.Check your links. Nothing can be a bigger embarrassment to a successful moncler hk beds having different styles, designs, shapes, materials, and colours to cater the varying requirements and preferences of consumers. As nearly one sacs gucci sima 2013 RSS FeedLast week, a man went into a furniture store and went behind the counetr, wherre he proceeded to hit the the difference between a successful transaction and one that doesn’t go to plan. This article outlines exactly what you should look canada goose jackets 4 you nails garwood nj able to separate the overpromising and empty promises from the real one. Very often they just want to see your online barbour womens international jacket mortgage is a loan rendered by a lending institution to a purchaser for the intention of procuring residential property, or in It involves the digital capabilities of computers to accomplish its complex processes.

    This allows you to finance your dying costs and parajumpers kodiak parka villas italy Voluntary excessThis is related to the last point. Insurance policies feature something known as ‘excess’, which basically means that the policy the monthly amount in cash in marked envelopes. Each week take out one fourth of the amount for that week s yves saint laurent oued kniss years ago and showed their existence for complete 160 million years.

    This money has to be repaid as a lump sum newbalance femme woody allen younger person you may be interested in patterned sheets and Bedding accessories.

    To position the country as a developer of technology, céline mort à crédit goes on to show that the king’s pride led him to believe that he was responsible for his own success, that

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *