Voiture électrique marché français électromobilité
Voiture électrique marché français électromobilité

L’Hexagone ne dispose peut-être pas des incitations de la Suède ou de la Norvège mais, dans l’immédiat, elle se hisse au premier plan de l’adoption des véhicules électriques. Alors que dans les grandes villes françaises, les opérations pour limiter la pollution engendrée par le trafic routier se démocratisent, AXA s’est renseigné sur les automobiles électriques. Dans une infographie publiée sur son site, la société met en avant l’engouement des Français pour les voitures 100 % électriques immatriculés en 2017.

La France : premier pays européen à rouler au vert

AXA constate que la vente des voitures électriques ne fait qu’augmenter depuis ces dernières années. En effet, 118 fois plus de voitures électriques ont été vendues en 2016 par rapport à 2010. L’écart mesuré par AXA (2010 – 2016) est donc particulièrement large mais permet de donner un premier indice. Ainsi, en 2016, la France comptait 27 307 véhicules 100 % électriques immatriculés. En 2017, elle est devenue le premier pays européen à dépasser le cap des 100 000 immatriculations, soit une augmentation de 266 % par rapport à l’an dernier.

Des infrastructures qui s’adaptent

Si les Français se laissent de plus en plus séduire par les véhicules 100 % électriques c’est aussi grâce aux évolutions permanentes du paysage.

Il existe désormais 5 000 stations de recharges ouvertes au public dans la France entière. Le développement des infrastructures destinées aux automobiles électriques semble ainsi motiver l’achat des véhicules propres.

Ces derniers ont également gagné en autonomie puisque les véhicules les plus performants (norme NEDC) peuvent rouler sur 500 kilomètres sans recharge.

Supercharger

Lire également :  Comment Enedis se prépare à un déploiement industriel de la recharge en copropriété?

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *