« Pour sous conditions », le témoignage des propriétaires de voiture électrique

Rejoignez la révolution électrique!

Depuis lundi 31 janvier, 16 stations Superchargeurs françaises sont désormais ouvertes à tout véhicule électrique disposant d’une prise CCS. Cette démarche s’inscrit donc dans le cadre du programme pilote initié aux Pays-Bas. Il a débuté au début du mois de novembre 2021.

Vous avez un projet concret d'installation de borne de recharge ?

Faites appel aux experts pour installer votre borne. Vous bénéficierez des aides financières et crédits d'impôt proposés par le gouvernement. Que ce soit pour votre véhicule électrique ou hybride, c'est assurément le moment de mettre en place votre solution de recharge.
  • (Hybride ou électrique, toutes marques)

Actuellement, le réseau français compte plus de 1000 points de charge répartis dans plus de 100 stations. 16 stations représentent 230 points de charge précisément et sont maintenant accessibles à tout véhicule électrique disposant de la prise adaptée. Ci-dessous, voici la liste des chargeurs Tesla accessibles à la concurrence :

Les Superchargeurs Tesla accessibles à la concurrence :

  • Angoulême : 8 Superchargeurs V3
  • Blois : 16 Superchargeurs V3
  • Buchelay : 8 Superchargeurs V2
  • Labouheyre : 8 Superchargeurs V3
  • Laxou : 28 Superchargeurs V3
  • Le Mans- Saint-Saturnin : 20 Superchargeurs V3
  • Les Herbiers : 8 Superchargeurs V3
  • Lorient : 8 Superchargeurs V2
  • Montélimar : 16 Superchargeurs V2
  • Montluçon : 8 Superchargeurs V3
  • Périgueux : 8 Superchargeurs V3
  • Rivesaltes : 20 Superchargeurs V3
  • Salaise-sur-Sanne : 20 Superchargeurs V3
  • Valenciennes : 10 Superchargeurs V2
  • Vélizy : 16 Superchargeurs V3
  • Vierzon : 28 Superchargeurs V3

A noter : les V2 offrent jusqu’à 150 kW de puissance de charge, tandis que les V3 peuvent atteindre 250 kW.

Des inquiétudes légitimes

Un propriétaire de Tesla exprime ses doutes face au nombre de véhicules potentiels en charge : « est-ce qu’il y aura assez de bornes par rapport au parc actuel Tesla et autre ? ». Pour lui, ce n’est pas un frein car il va installer une borne à domicile… mais tous n’ont pas cette chance. Ainsi, cette capacité de recharge personnelle est motivée par un coût moindre, d’autant qu’il réalise des trajets relativement courts. Les Superchargeurs n’étant pas toujours proches, c’est parfois le plus simple !

Un autre se plaint du manque d’installations et estime que cela va être « plus compliqué ». D’autant qu’il ne faut pas charger la batterie trop rapidement, ne l’oublions pas ! En effet, il envisage difficilement l’achat d’un VE sans bornes à la maison, entre le manque de sécurité et l’occupation des places réservées.

L’autonomie réelle est également à prendre en compte : un propriétaire de Kia a éprouvé 300 km d’autonomie au lieu des 650 annoncés… Données qui sont faussées car les tests ne sont jamais ceux de la « vraie vie ». Il se pose désormais la question de l’installation d’une borne à domicile, ce qui serait effectivement moins cher dans tous les cas. C’est pour lui « inimaginable » d’utiliser sa voiture pour de longs trajets.

Par exemple, il suffit qu’une autre voiture soit déjà sur une aire d’autoroute pour qu’il faille attendre, 1h30 dans le cas de cet utilisateur. De plus, les bornes sur les parkings de supermarchés sont rarement rapides et les tarifs pratiqués souvent bien trop élevés… On peut dès lors se questionner sur la volonté de démocratiser les voitures électriques.

Evy Lison
Je suis passionnée par la révolution en cours. C'est tout un écosystème qui est en train d'émerger et je m'attache à présenter les innovations sous un angle objectif. Vous pouvez réagir à toutes mes publications en commentaires.

3 Commentaires

  1. Bonjour, c’est forcément une mauvaise nouvelle, on peut dire ce que l’on veut sur l’ouverture bénéfique des SUC Tesla : plus d’argent pour financer d’autres SUC (je ne pense pas que Tesla aie besoin des recharges des autres VE pour financer des SUC), démocratisation des VE, etc, etc, la vérité c’est que nous perdons un gros atout de ce qui faisait la force des Teslas. Surtout si à terme c’est l’ouverture de tous les SUC. Si toutes les marques peuvent recharger chez Tesla quel intérêt d’avoir une Tesla : à terme les allemandes auront rattrapé leur retard technologique et la présence des concessions est un atout majeur lorsque on achète une voiture. De plus même avant l’ouverture des SUC à la concurrence des SUCS Tesla étaient déjà saturés : Suc de Tours 8 bornes saturées tous les dimanches, Suc de Montluçon saturé le dimanche 2 janvier 2022. Suc de Limoges saturé le dimanche 30 décembre; Suc de Rivesaltes 15 bornes sur 20 occupées par des Tesla le dimanche 19 décembre, Suc de Maçon 18 bornes sur 20 occupés par des Tesla. Il est vrai que ce sont des dates de départ ou de retour et aux heures de repas….mais c’est la réalité, c’est la vrai vie, je ne charge pas ma Tesla a 23h00, je charge lorsque je planifie mon trajet. Et bien oui dorénavant il faudra planifier son trajet pour s’arrêter en dehors des heures de pointes. Comme c’est déjà le cas pour les thermiques me direz-vous.
    En conséquence ma prochaine voiture sera une Audi avec une concession à 3 km de chez moi et avec j’espère un service communication qui préviendra des changements de prix permanents des voitures ou des hausses inopinées du prix des recharges des SUC.
    Entre la MAJ V11 en partie ratée et l’ouverture des SUC, ce sont deux mauvaises informations coup sur coup qui me font changer d’avis sur Tesla.
    Je ne pense pas être un pessimiste ou un raleur ce n’est pas ma nature mais un ressenti réel de ma part.

  2. Il y a du vrai et du faux dans le commentaire de Maneah : quand il y a 20 bornes sur 20 occupées, ce n’est pas saturé, puisque une voiture aura fini sa charge dans une minute ou deux ( sauf si les voitures restent branchées batterie pleine ou si les propriétaires de ces voitures font des recharges de 80 à 100% pendant qu’ils sont tranquillement au restaurant). Cela ne serait vraiment saturé que si il y avait une file d’attente importante de voitures. Il faudra donc éviter les heures de repas pour les recharges…et il faudrait que TESLA augmente le tarif des recharges au dessus de 80% ou des temps de branchement sans recharge, si l’on veut que les bornes soient utilisées de façon optimale.

  3. Bonjour, merci Soub 56 pour ton apport, une idée serait également de limiter sur l’application des VE non Tesla le nombre de bornes disponibles qui leur sont dédiés. C’est à dire pour un SUC de 20 bornes réserver 4 à 5 bornes aux non Tesla et en fonction de l’occupation du SUC, de baisser le nombre de borne à 2 pour les non Tesla et ainsi privilégier les propriétaires Tesla. Limiter la charge à 80 % est parfois néfaste car en fonction de la localisation la charge ne suffit pour rallier un autre SUC sauf à rouler à 110 km/h.
    Je m’interroge également sur le délai d’ouverture des SUC en travaux par exemple, celui de Brest, ceux de Toulouse car deux sont prévues dont 1 était prévu au Q4 2021…..et je peux comprendre car il doit être complexe de trouver la bonne localisation ( proche de l’autoroute, d’une grande ville et d’un lieu de restauration), d’acheter le terrain et de régler toutes les démarches administratives. En conséquence il ne faut pas s’attendre à une grande augmentation des ouvertures de SUC (il faut relativiser entre ce qui est prévu et ce qui se fera et surtout ouvrira) car il va falloir également compléter les nombreux SUC dont le nombre de Bornes est de 8 (donc saturé ou fortement occupé).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -
Actualités du jour

L’Atelier Crêpier, une belle adresse à cour Saint-Emilion

Adeptes de crêpes, vous cherchez à vous restaurer ? Une préférence pour des crêpes savoureuses ? N'hésitez pas à...
- Publicité -