AccueilActualité voiture électriqueStations de recharge : Lille Métropole propose ses solutions

Stations de recharge : Lille Métropole propose ses solutions

La population de Lille Métropole est répartie sur une vaste circonscription administrative à dominante rurale. En conséquence, il est extrêmement difficile de fournir un réseau de transport de passagers, fiable et facilement accessible dans toute la région. Pour répondre à cette problématique, Lille Métropole a récemment annoncé une initiative de développement du réseau d’infrastructures de recharge des véhicules électriques (IRVE). L’objectif est de réduire l’impact environnemental de la possession de voitures thermiques, en encourageant la transition vers un parc automobile électrique pour les déplacements quotidiens.

Plan d’action

Pour exploiter tout le potentiel des véhicules électriques sur les voies publiques principales de l’agglomération, il faut disposer de 430 points de recharge dans 215 stations de recharge, chacune pouvant accueillir deux véhicules.

Selon les recommandations de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie), ce nombre se traduit par une place sur l’espace public pour 3 000 habitants de la région.

Cela permettra d’atteindre ce nombre ambitieux dans un délai et un budget raisonnables. Ainsi, le Groupe Bolloré prévoit de déployer 167 stations dans les communes de plus de 5 000 habitants chacune (qui regroupent près de 90 % de la population de Lille Métropole).

Les 47 stations de recharge restantes ont été mises à disposition par Lille Métropole. Et il est prévu qu’elles couvrent les zones moins peuplées, avec la plus grande demande de possession de voitures individuelles privées.

A terme, cela permettra de couvrir l’ensemble de la région. Objectif : disposer d’au moins une borne de recharge publique dans le centre-ville de chacune des localités de la Métropole.

Ne manquez pas!  Premières impressions de la Ford Mach-E

Retrouvez notre podcast sur le rechargement à Lille

Des stations de recharge sur les parkings de Lille

Les stations sur le domaine public (rues, voies communales hors autoroutes, et gérées par les collectivités locales comme Lille Métropole) répondent à un besoin nécessaire mais spécifique : une recharge relativement rapide (de 30 à 60 min pour une charge complète) permettant aux voyageurs de s’arrêter quelques minutes, pour retrouver un peu d’autonomie.

Le but est d’avoir les moyens d’atteindre sereinement leur destination, que ce soit le lieu de travail ou le domicile. Deux endroits où ils peuvent stationner pendant plusieurs heures, et qui sont, de plus en plus souvent, équipés d’une borne de recharge privée.

Véhicule électrique effectuant sa recharge à Lille
(source : Lille Métropole)

Les stations directement accessibles, car situées sur les places de stationnement (voirie ou parking public) font l’objet d’une politique tarifaire particulière. Ainsi, les conducteurs sont facturés au temps d’occupation, même si la voiture est entièrement rechargée. Cela afin d’assurer une meilleure rotation des véhicules.

De fait, cette mesure vise essentiellement à garantir une plus grande efficacité et une meilleure accessibilité. Cela passe également par le fait de rendre le stationnement abusif plus dissuasif.

Les grandes infrastructures de stationnement, qui sont la propriété directe de Lille Métropole ou de ses villes (Lille, Roubaix, Tourcoing), permettent le développement de bornes de recharge de manière plus claire.

Le but est de proposer une meilleure répartition des bornes de recharge sur le territoire. Et donc une plus grande disponibilité en dehors du domicile et du lieu de travail.

Aujourd’hui, l’objectif de Lille Métropole est que tous les parcs de stationnement hors voirie (qui sont entretenus par divers opérateurs privés dans le cadre d’une délégation de service public) soient équipés et offrent des choix de recharge pour au moins 12 véhicules électriques en même temps pour chaque emplacement individuel.

Résultats

Le déploiement rapide de nouvelles bornes de recharge a été rendu possible grâce à une coordination étroite avec les partenaires régionaux et nationaux. La Région Hauts-de-France et l’ADEME ont chacune apporté un soutien financier égal à quatre-vingt pour cent de l’investissement total.

Ne manquez pas!  Voiture électrique: La tarification au kWh généralisée

Ces stations sont intégrées dans une offre régionale, afin de garantir que les prix (qui sont déterminés par la Région Hauts-de-France) et les services (carte de paiement, application mobile) sont les mêmes dans les 300 stations de la zone, qui comprend d’autres villes de la région Hauts-de-France (Arras, Douai, Boulogne, entre autres).

L’interopérabilité et la parité tarifaire avec les autres stations de Bolloré seront assurées par la mise en œuvre de certains protocoles par la Métropole.

Vous souhaitez installer une borne ou une station de recharge ?

Vous cherchez un installateur de confiance pour votre projet de borne de recharge? Vous n'avez qu'à remplir ce formulaire pour concrétiser votre projet. Nous traitons toutes les demandes et pour tous les véhicules, n'hésitez pas!

Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -