Model S Plaid : Un Ovni arrive dans l’auto (+vidéo exclu)

Neuf ans après le lancement de la première Tesla Model S en 2012, la nouvelle berline d’Elon Musk vient encore révolutionner le marché des voitures électriques avec un panel de nouvelles technologies embarquées.

Une vidéo exclusive !

Une présentation à la Musk 

20h40 en Californie mais 5h40 en France, le patron de Tesla arrive au volant de sa nouvelle berline. Alors que l’on s’attendait à un grand spectacle, l’arrivée et la présentation d’Elon Musk étaient plutôt sobres. L’événement avait réuni quelque 80 000 spectateurs simultanés sur YouTube lors du direct et plusieurs centaines ont eu la chance d’assister à la présentation en Californie. Lors de l’événement, seuls deux personnes de Tesla étaient présentes, Franz von Holzhausen, designer et responsable de tous les designs extérieurs et intérieurs des véhicules, et le PDG de Tesla. 

Les performances de la voiture restent la priorité

Dès le début de la présentation, le ton est donné, l’accent sera mis sur les performances de la nouvelle berline. Avant d’arriver sur scène, Elon Musk montre directement la puissance et la vitesse de la voiture, de 0 à 96 km/h en 1.99 secondes sur la piste préparée spécialement pour l’occasion. La nouvelle Tesla Model S Plaid se gare sur la scène et l’homme d’affaire en sort, ravi.

S’il n’y avait qu’un seul point à retenir de cette présentation, ce serait sûrement les moteurs. Sur scène, les machines ne sont pas très grosses pour cette puissance. Elon Musk annonce qu’avec leur puissance de 1020 chevaux, la Tesla devrait pouvoir atteindre une vitesse de pointe de 320 km/h dès l’automne grâce à de nouvelles jantes et pneus qui viendront renforcer son efficience. La voiture devrait être capable d’abattre les 100 km/h en 2.1 secondes. Le constructeur américain montre une fois de plus la puissance de ces berlines avec ce nouveau record, la Tesla Model S Plaid devient la voiture de production en série la plus rapide de l’histoire.

Pour réussir ces changements de vitesse et de puissance, la Tesla model S plaid embarque trois moteurs : deux sur l’essieu arrière et un sur l’essieu avant. Ces nouveaux moteurs ont les rotors recouvert de fibre de carbone et de cuivre, leur fréquence de rotation devrait se situer autour des 20 000 tr/min grâce également à un contrôle vectorielle du couple. Avec ces nombreuses améliorations, la nouvelle tesla devrait être capable d’atteindre rapidement sa vitesse de pointe de 320 km/h mais surtout de tenir cette vitesse sur la durée. La courbe de puissance en fonction de la vitesse devrait être excellente même si chaque moteur est indépendant en possédant chacun son propre rapport de transmission.

Ces trois moteurs entraîneront forcément une hausse de la température dans l’habitacle. La Tesla Model S Plaid est donc équipée d’une nouvelle pompe à chaleur. L’entreprise prévoit une amélioration de 30% de l’autonomie par temps froid et une réduction de 50% de l’énergie utilisée pour chauffer l’intérieur. Cette pompe à chaleur devrait permettre de limiter la chauffe sur de longues distances et prolonger l’endurance de la voiture.

Intérieur de la voiture Tesla Model S Plaid
Habitacle de la Model S Plaid (Crédit Photo : Tesla)

L’autonomie est diminuée

Pour cette puissance dans le cœur de la voiture, Tesla a dû faire des concessions et c’est l’autonomie qui a été touchée. Rien d’alarmant, la nouvelle berline devrait avoir 390 miles soit environ 628 kilomètres d’autonomie après une charge complète contre 651 kilomètres pour la Long Range. Elon Musk a précisé que la voiture pourrait être capable de dépasser les 400 miles sous certaines conditions.

Pour garder la vitesse de la voiture et l’autonomie, Tesla a amélioré l’efficience de la voiture avec la . La Model S plaid possède désormais un coefficient de traînée de 0.208 contre 0.23 pour la Model S et la Model 3. Tesla s’est réjoui de présenter la berline comme « la voiture la plus aérodynamique du monde ». C’est le seul point négatif de cette présentation, sans précision supplémentaire sur ce coefficient de traînée, la voiture se place derrière la EV1 de General Motors et la XL1 de Volkswagen qui ont tous deux un coefficient de traînée de 0.19.

Des nouvelles batteries et nouveaux superchargers

Pour compenser la perte d’autonomie, Tesla a annoncé avoir changé les batteries pour les rendre plus performantes. Ce nouveau pack de batteries a été dévoilé sans plus de détails mis à part sur leur temps de rechargement.

Grâce aux chargeurs actuels, la nouvelle Tesla Model S Plaid devrait pouvoir gagner 187 miles d’autonomie, soit 300 kilomètres en une quinzaine de minutes sur les 25 000 superchargers disposés dans le monde. Elon Musk a cependant annoncé une amélioration de ces chargeurs. Alors qu’ils sont actuellement limités à 250 kW, le patron de Tesla a prévu qu’ils puissent aller au-delà des 300 kW en atteignant les 350 kW.

Supercharger Tesla
Les superchargers devraient être améliorer pour atteindre les 350 kw/h. (Crédit Photo : Tesla)

Pas de crash test ni de point sur la sécurité

Devant les centaines de personnes qui voulaient assister à la présentation, Elon Musk ne s’est pas retenu sur les comparaisons. La nouvelle Model S Plaid devrait être « plus rapide que n’importe quelle Porsche, et plus sûr que n’importe quelle Volvo » a-t-il précisé. Un clin d’œil certain à tous ceux qui s’attendaient au moins à un crash test à la vue des nombreuses installations présentes la veille sur le lien de l’évènement. 

Un habitacle entièrement revisité

Trois écrans et volant Yoke de la voiture Tesla Model S Plaid
Habitacle de la Model S Plaid avec les trois écrans et le volant Yoke. (Crédit Photo : Tesla)

L’intérieur de cette nouvelle Tesla embarque toutes les nouvelles technologies de l’entreprise. Le volant Yoke devient la norme sur les voitures car selon Musk, ils sont plus adaptés à la conduite avec Autopilote. Sous le volant, adieu également les traditionnels commodos jugés encombrants.

La fonctionnalité qui devrait faire le plus parler est sans aucun doute, la refonte du système audiovisuel dans l’habitacle. L’écran central de 17 pouces passe désormais à l’horizontale pour rejoindre l’orientation des deux autres écrans.

C’était annoncé depuis le début de l’année 2021, les nouvelles Tesla devraient intégrer une véritable console de jeux. La nouvelle architecture graphique RDNA 2 de AMD est intégrée ainsi que 10 TFlops de puissance seulement dédiés aux performances hors de l’Autopilot. Elon Musk l’a annoncé, la puissance est semblable aux consoles Next Gen comme la PS5 et lors de la présentation, un homme joue même à CyberPunk 2077 en 60 fps à l’intérieur de la Tesla.

L’interface des écrans à l’air complètement retravaillée, elle devrait être plus fluide et plus libre en se rapprochant d’un ordinateur classique sur la position et le déplacements des fenêtres ou des icônes.

Le système audio a lui aussi subi une amélioration, 22 haut-parleurs seront disposés dans la voiture pour garantir une expérience de son intégral aux conducteurs. Ils sont tous équipés, également, d’une fonctionnalité de réduction active des bruits.

La Tesla Model S Plaid disposera de quatre chargeurs à inductions en plus des ports USB-C et Elon Musk a annoncé la possibilité de connecter en même temps plusieurs appareils au Bluetooth de la voiture.

Tesla a livré 25 des premiers exemplaires de ces nouvelles berlines le soir de la présentation ; concernant la France, les premiers modèles ne devraient pas être disponibles avant le premier trimestre de 2022.

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A ne pas manquer !

Publicité