Ce que vous devez savoir avant le Tesla AI Day Part II

Elon Musk, l’entrepreneur technologique qui vaut plus de 20 milliards de dollars, a révélé la nouvelle date du Tesla AI Day dans un tweet. L’événement, qui devait initialement avoir lieu le 19 août, a été reporté de quarante jours et se déroulera désormais le 30 septembre. Interrogé sur la raison de ce report, Musk a déclaré que l’entreprise pourrait disposer d’un prototype fonctionnel d’Optimus d’ici là.

Une conférence que vous pouvez suivre sur Youtube

Si vous n’avez pas reçu votre sésame pour vous rendre à la conférence Tesla AI Day Part II, ne vous inquiétez pas! Vous pourrez retrouver l’intégralité de la présentation sur Youtube.

D’ailleurs, si vous souhaitez revoir le Tesla AI Day Part I, veillez vous rendre ici:

Ce qu’il faut bien retenir: Il s’agit avant tout d’un événement de recrutement, et non d’un événement marketing de type « Apple ». Comme le dernier Tesla AI Day, il est probable que cet évent passe au dessus des têtes de Wall Street et de Main Street. Si le robot tombe, il pourrait y avoir le même buzz que lors de la présentation du Cybertruck.

Les thèmes abordées lors de ces événements dédiés à l’IA!

  • Le robot humanoïde Optimus by Tesla
  • L’autopilot avancé (FSD)
  • Le programme Dojo
  • Très probablement une suprise!

Il y a quelques jours, Tesla a organisé sa réunion annuelle des actionnaires, au cours de laquelle Elon Musk a fourni des informations fascinantes sur les activités de l’entreprise. Il a déclaré que Tesla visait à produire deux millions d’unités, d’ici à la fin de l’année, avec sa capacité de production actuelle.

Côté résultats, la production de véhicules électriques par la société a atteint la barre des trois millions. Cela représente une augmentation significative, par rapport aux trois mille unités seulement qui étaient fabriquées il y a dix ans. Elon Musk a également révélé au cours de la conférence que Tesla pourrait identifier l’emplacement de sa prochaine Gigafactory cette année.

En ce qui concerne les évolutions défavorables, Tesla n’a pas non plus été épargnée. Le rythme des licenciements dans l’industrie technologique s’est accéléré en raison de la récession mondiale. En juin, de nombreuses rumeurs ont circulé dans les médias, affirmant qu’Elon Musk avait un « très mauvais pressentiment » concernant l’économie et qu’il prévoyait de réduire d’environ 10 % le nombre d’employés salariés de son entreprise.

L’Optimus sera le point fort.

Photo du Tesla Bot, renommé Optimus

Si l’on se fie à la campagne de promotion menée cette année, il est permis de penser que le robot humanoïde Optimus sera l’objet le plus excitant à voir lors du Tesla AI Day 2022. M. Musk en a parlé avec enthousiasme, même pendant l’assemblée générale annuelle. Et, pour faire monter la pression, il a déclaré que tout le monde serait époustouflé par Optimus lors de sa présentation.

Il a poursuivi en prédisant que dans un avenir pas si lointain, les bots Tesla auront encore plus de valeur que les automobiles. Musk avait assuré par le passé qu’Optimus serait d’un tempérament amical.

Lors de sa présentation initiale, il avait été spéculé qu’Optimus pèserait 56 kg et serait équipé d’un écran à la place de son visage. Le cadre mesurera cinq pieds et huit pouces de hauteur. Musk avait également déclaré qu’un prototype fonctionnel serait prêt à la fin de l’année 2022 et que la production commencerait en 2023.

Robotaxi

Le futur projet de Tesla, Robotaxi, devrait bientôt faire l’objet de nouvelles informations. Musk a décrit le futur Robotaxi comme un « mélange d’Uber et d’Airbnb » lors de son discours à l’assemblée générale annuelle (AGA) de la société. Pour Tesla, le service Robotaxi entre dans la catégorie « en cours de développement« .

En complément, il a ajouté que le système n’a pas été développé avec une ville de lancement à l’esprit. Parce qu’ils seront équipés de capacités complètes de conduite autonome, leurs propriétaires auront la possibilité de les utiliser seuls, ou de les intégrer à la flotte Robotaxi, afin de générer des revenus supplémentaires.

Puce Dojo

En outre, il faut s’attendre à des mises à jour supplémentaires du programme de superordinateur Dojo. Ganesh Venkataramanan, directeur principal du matériel de pilotage automatique chez Tesla, a révélé la puce que Tesla utilise pour alimenter son superordinateur, Dojo, lors du dernier Tesla AI Day. Cette puce, connue sous le nom de D1, intègre la technologie 7nm et possède une puissance de calcul de 362 téraflops.

En outre, M. Venkatraman aurait déclaré que le dispositif disposait d’une bande passante d’E/S deux fois supérieure à celle des autres puces de commutation réseau actuellement disponibles sur le marché. Musk a mentionné que Dojo serait prêt à fonctionner l’année suivante.

SourceTesmanian
Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucune info!

Actualités du jour

[Interview] Lionel JAILLET, Directeur Produit & Performance chez DACIA

Lionel JAILLET : « Spring remplit les critères essentiels de la marque » Les études le montrent, DACIA s’impose petit à petit...
- Publicité -