Elmo, la nouvelle voiture électrique télécommandée

C’est à l’ambassade estonienne que Tesla Magazine a pu assister à la présentation puis la démonstration d’une voiture télécommandée à distance : Elmo proposée par une start-up estonienne.

Présentation de la marque

L’entreprise se présente comme un fournisseur de services de mobilité verte nouvelle génération, elle a su se créer une place dans son marché domestique où l’entreprise compte 14 000 clients et couvre pour l’instant seulement l’Estonie.

Elle a déjà déployé 140 véhicules dont 55 véhicules électriques et 5 véhicules hybrides.

Le créateur

Dès notre arrivée nous avons pu échanger avec le PDG d’Elmo : Enn Laansoo, qui nous explique le fonctionnement de leur système en détail : proposer une voiture qui viendrait, dès qu’on la commande sur l’application grâce à un système de commande à distance, directement devant la maison d’un client qui souhaite utiliser un véhicule de location ou d’auto-partage. Il pourra ensuite prendre le contrôle total de la voiture électrique.

Cela pourrait ainsi faciliter la livraison de véhicules électriques en location même si l’idée d’une voiture sans chauffeur paraît encore un peu utopique, pour des raisons liées à la sécurité et à la légalité.

Son idée

Lors de sa création en 2014 Elmo proposait des services de location et de partage de véhicules propres.

Actuellement, Elmo propose ce nouveau service sur des Renault Zoé et des Nissan Leaf, la technologie utilisée fonctionne grâce à des signaux électroniques envoyés. Un chauffeur est pour l’instant présent dans le véhicule mais il ne contrôle pas la voiture en elle même qui est pilotée à distance par un employé de la société. A cause de certains problèmes de latence qui peuvent survenir, le conducteur présent physiquement peut, dès que le besoin apparaît, prendre le contrôle de la voiture.

D’après ELMO, cette avancée technologique pourrait ouvrir de nouvelles perspectives dans le secteur militaire ou dans celui des transports locaux. Mais c’est surtout pour son domaine d’activités (l’automobile et les services de location courte durée) que l’entreprise a mis au point ce système.

Pourquoi le choix de la Nissan Leaf?

Au départ, l’entreprise avait choisi d’utiliser la Nissan Leaf car c’est une des voitures électriques la plus ancienne du marché. Le PDG nous a aussi indiqué n’avoir pas touché à l’aspect mécanique de la voiture mais seulement à l’aspect électronique. Il souhaiterait proposer l’idée à la France et mettre en place ce service dès le mois de juin.

Pour le système de connexion qui permettrait dans le futur le déplacement d’un véhicule entièrement télécommandé, il se compose de 2 connexions relié à la 4G qui serviraient de support si l’une des deux tombent en panne. Dans le cas où les deux connexions ne fonctionneraient pas ce qui représente un risque d’apparition de 5% le véhicule ne serait plus guidé par le pilotage à distance et le véhicule serait donc à l’arrêt.

L’application Elmo

Enn Laansoo nous a aussi présenté l’application mobile qui est proposé par l’entreprise, voici les fonctions principales :

Conduire vous même (Drive Yourself) : Ici vous pouvez regarder à proximité de vous où sont situés les voitures disponibles en auto-partage d’Elmo.

Get transfert : Cette fonctionnalité serait mise à disposition des clients qui souhaitent accéder à un véhicule avec un service de transfert comme un taxi. (A DEVELOPPER)

-Amène la moi (Bring it to me) : c’est grâce à cet onglet dans l’application qu’un client pourrait recevoir son véhicule là où il l’a indiqué sur l’appli.

-Voir les statistiques ( View stats) : cet onglet vous permet de regarder comment utilisez de manière efficiente votre voiture Elmo, il vous indiquera notamment votre consommation et l’avantage d’avoir choisi ce système de location.

Puis vous avez un autre onglet qui vous réexplique la mission de l’entreprise et ses prouesses technologiques.

Mais alors comment ça fonctionne?

L’idée est proposé pour les véhicules en auto partage ou pour des locations longue durée, l’avantage de la marque serait que la voiture rejoindra directement son futur conducteur devant chez lui ou bien vous pourrez la ramener de la forêt ou la plage à chez vous!

Pour l’instant les véhicules sont équipés de conducteurs au cas où le réseau sature et pour garantir la sécurité avant tout mais qui sait si dans le futur vous pourrez recevoir votre voiture de location en auto partage devant chez vous en un rien de temps!

Face à de nombreux problèmes de connexion qu’ils pourraient rencontrer l’un des créateurs de l’entreprise nous explique qu’il souhaiterait mettre en place une carte pour résoudre les problèmes de latence et faciliter le téléguidage de la voiture.

L’expérience d’Elmo à Paris

Après avoir compris davantage le projet de l’entreprise nous avons pu assister à une démonstration dans Paris, un chauffeur est présent dans le véhicule si le réseau est saturé au cas où et un autre contrôle le véhicule à distance grâce à ce système similaire à un jeu vidéo ! Preuve à l’appui! 

La voiture démarre alors seule, le volant bouge tout seul télécommandé par le volant de la table de contrôle et c’est parti! Le conducteur qui pilote la voiture à distance a accès à tous les dangers potentiels grâce à de grands écrans et des détections d’angles morts, les véhicules ainsi que les piétons sont très visibles et il pilote alors le véhicule dans la ville. Malheureusement lors de la démonstration le réseau saturait car l’ambassade devait leur fournir un réseau indépendant qu’ils n’ont pas pu obtenir. Ainsi le chauffeur présent dans le véhicule reprenait souvent le contrôle mais on a quand même pu voir l’avancée technologique de ce prototype étonnant!

Encore mieux, Kriistina Kalda une des représentantes de l’entreprise nous racontait leur essai à Toulouse où le contrôle était pris depuis l’Estonie même et l’expérience avait épaté et questionné le public même si certains problèmes de réseau étaient à déplorer.

L’avis de Tesla Mag

Même si l’idée semble assez effrayante et risquée, elle montre aussi l’univers des véhicules électriques qui ne cesse de s’étendre au fur et à mesure des avancées technologiques. On est bien loin de véhicules totalement autonomes mais les idées futuristes de nos ancêtres comme la voiture volante nous semblent plus réalisables que jamais!

Point positif non négligeable pour un contrôle à distance futur pour les personnes ayant une mobilité réduite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucune info!

Actualités du jour

Ce que vous devez savoir avant le Tesla AI Day Part II

Le Tesla AI Day 2022 aura lieu le 30 septembre. Et Elon Musk fait monter la hype avec des annonces dont il a le secret.
- Publicité -