Détroit Smart
The State of Michigan is teaming up with Ford, Bedrock and Bosch to launch the nation’s first-of-its-kind, real-world test site for emerging parking technology – called the Detroit Smart Parking Lab. The lab opens in September, allowing mobility and smart infrastructure pioneers and real-estate innovators and startups to test parking-related mobility, logistics and electric vehicle charging technologies. Led by Enterprise, the collaboration also aims to test more seamless and efficient rental car returns.

Ford, par la voix de sa communication officielle, annonce le lancement d’une expérimentation d’un parking entièrement automatisé et dédié aux véhicules électrique. Cette vision prospective doit permettre d’envisager la ville du futur en résolvant le problème de la place en centre ville et de la recharge. Sans surprise, cette première mondiale aura lieu à Détroit.

Parking Ford : les points principaux de cette expérimentation

  • Le Detroit Smart Parking Lab (DSPL) – hébergé au Assembly Garage de Bedrock – offre un environnement physique permettant de simuler des scénarios réels pour tester des technologies avancées dans le domaine du stationnement, de la logistique et de la recharge des véhicules électriques.
  • La Michigan Economic Development Corporation (MEDC) et l’Office of Future Mobility and Electrification (OFME) offrent des subventions technologiques pour les essais en laboratoire.
  • Parmi les premiers bénéficiaires, on compte Enterprise, qui utilisera le DSPL pour tester le stationnement automatisé des voituriers et la technologie de recharge des véhicules électriques pour les opérations à rotation rapide (QTA).
  • Le DSPL est stratégiquement situé dans le quartier historique de Corktown, où Ford développe un district d’innovation en matière de mobilité, ancré dans la gare centrale du Michigan.

La technologie automatisée s’invite dans le processus de préparation des locations de véhicules

Enterprise, la marque du plus grand loueur de voitures au monde en termes de chiffre d’affaires et de parc automobile, testera comment la technologie des voituriers automatisés peut s’appliquer au processus de rotation rapide (QTA) dans lequel les véhicules de location sont rendus, nettoyés et alimentés en carburant (y compris la recharge), puis mis à disposition pour de futures locations.

Lire également :  Tesla en Inde : Entre Investissements Prometteurs et Négociations Tarifaires

Le projet initial du smart parking lab examine comment la technologie automatisée – en particulier les technologies de voituriers automatiques et de recharge des VE – peut contribuer à améliorer l’efficacité opérationnelle du processus QTA. Le projet examinera la faisabilité technique, opérationnelle et financière de ces technologies dans le cadre du processus de location de véhicules.

” La participation au projet DSPL permet à Enterprise d’explorer la faisabilité et la viabilité des innovations en matière de mobilité autonome, connectée et électrifiée avec des collaborateurs technologiques reconnus “, a déclaré Chris Grayson, vice-président régional chez Enterprise à Détroit. ” Au fur et à mesure que la demande des consommateurs et la viabilité des infrastructures augmentent dans les années à venir, ces types de technologies de véhicules joueront un rôle de plus en plus important à la fois dans l’avenir de la mobilité durable en général et dans notre flotte chez Enterprise.

Rejoignez dès maintenant le Club Tesla Mag gratuitement et participez activement à la révolution électrique. Vous cherchez un installateur de borne ou de panneaux solaires ? Référencez votre société et répondez à la demande de nos lecteurs. Besoin d'une stratégie de communication ? Choisissez la régie Tesla Mag.

Une question ? Nous contacter

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *