Formule E – London E-Prix : Les Anglais règnent à Londres !

Pour l’avant-dernière étape de la Saison 7 de la Formule E, sur les bords de la Tamise, les Anglais ont mis les petits plats dans les grands: Jake Dennis victorieux samedi, Alex Lynn dimanche. C’était un week-end faste pour les pilotes d’outre-Manche, et aussi pour les Indiens de Mahindra, qui ont eu le plaisir de voir monter Lynn chaque jour sur le podium. Après ce Formule E – London E-Prix, il ne reste plus que deux courses, en août à Berlin, et le suspense reste entier pour le titre mondial…

Par Daniel Ortelli / Photos FIA Formula E

Samedi : “Dennis la malice” fait gagner BMW-Andretti

Jake Dennis (GBR), BMW I Andretti Motorsport, BMW iFE.21, 1st position, crosses the line for victory

Comme à New York deux semaines plus tôt, samedi a rimé avec Andretti, puisque Jake Dennis (BMW i Andretti Motorsport), pour sa 13e course de Formule E, a touché le gros lot : une victoire confortable devant Nyck de Vries (Mercedes-EQ) et Alex Lynn (Mahindra Racing), grâce à un timing parfait.

Alex Lynn (GBR), Mahindra Racing, M7Electro

Il a dépassé son compatriote, alors leader, lors de la deuxième série d’activation du Mode Attaque, avec le bonus de puissance auquel ont droit, à chaque course, tous les pilotes de Formule E. À partir de là, le Britannique s’est détaché du reste du peloton, et a fait preuve d’une maitrise parfaite dans la gestion de l’énergie : il a été le pilote le plus efficace pour la régénération des batteries, pendant toute la durée de la course, comme lors de sa première victoire à Valence, au cours de sa première saison de Formule E.

C’était la bonne affaire du jour, car son compatriote Sam Bird (Jaguar Racing), leader du championnat du monde en arrivant à Londres, a été contraint à l’abandon à la suite d’un accrochage, dès le premier tour. L’autre bonne affaire a été réalisée par de Vries, revenu dans la course au titre, après une longue période de doute et de mauvais résultats, par manque de réussite aussi, alors que Mercedes avait débuté cette saison sur les chapeaux de roue.

Sebastien Buemi (Nissan e.dams) a terminé quatrième, dans un premier temps, …

Sebastien Buemi (CHE), Nissan e.Dams, Nissan IMO2

… puis le Suisse a été déclassé pour avoir utilisé trop d’énergie, ce qui a permis à André Lotterer (Porsche) de prendre de gros points …

Andre Lotterer (DEU), Tag Heuer Porsche, Porsche 99X Electric

… devant les deux pilotes Audi Sport, René Rast et Lucas di Grassi. Quant à Stoffel Vandoorne, dans l’autre Mercedes, il est bien remonté, de la 14e à la 7e place, tout comme le champion en titre, Antonio Felix da Costa (DS Techeetah), 17e sur la grille de départ mais 8e sous le drapeau à damier.

Classement de la Course 1 samedi  au E-Prix de Londres :

Race winner Jake Dennis (GBR), BMW I Andretti Motorsport, 1st position, with his trophy and Champagne
  • 1. Jake Dennis (GBR/BMW Andretti),
  • 2. Nyck de Vries (NED/Mercedes EQ),
  • 3. Alex Lynn (GBR/Mahindra),
  • 4. Andre Lotterer (GER/Porsche),
  • 5. René Rast (GER/Audi Sport),
  • 6. Lucas di Grassi (BRA/ Audi Sport),
  • 7. Stoffel Vandoorne (BEL/Mercedes EQ),
  • 8. Antonio Felix da Costa (POR/DS Techeetah),
  • 12. Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah)

Dimanche : Lynn et Mahindra, enfin…

Alex Lynn (GBR), Mahindra Racing, M7Electro, 1st position, arrives at the podium

Il a dû attendre sa 40e course de Formule E pour enfin connaître l’ivresse de la victoire, et il ne l’a pas volée : dépassé par Jake Dennis samedi, alors qu’il menait le bal, Alex Lynn a enfin réalisé son rêve dimanche, en devançant Nyck de Vries, encore deuxième, et Mitch Evans (Jaguar Racing), qui a complété le podium.

Mitch Evans (NZL), Jaguar Racing, Jaguar I-TYPE 5

Cette course, la 13e cette saison, a vraiment basculé au 13e tour quand, après une neutralisation par la Safety Car, la superbe Mini Electric, Oliver Rowland (Nissan e.dams) a tenté de passer en tête en surprenant Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ) qui menait depuis son départ parfait, en pole position.

L’accrochage entre les deux monoplaces a fait les affaires d’un autre pilote Mercedes, de Vries, …

Nyck de Vries (NLD), Mercedes Benz EQ, EQ Silver Arrow 02, 2nd position, passes the chequered flag

… puis surtout de Lynn qui, grâce au Mode Attaque, comme Dennis samedi, a dépassé le Néerlandais …

Alex Lynn (GBR), Mahindra Racing, M7Electro, 1st position, takes the chequered flag

… pour prendre la 2e place derrière Lucas di Grassi (Audi Sport).

Lucas Di Grassi (BRA), Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE07, crosses the line prior to being black flagged

C’était sans compter sur un ultime rebondissement, la disqualification du Brésilien coupable d’un passage dans les stands, trop bref, pour respecter une pénalité de dix secondes, un “stop & go” qui lui avait été infligé pour une manœuvre dans les stands pendant la neutralisation par le Safety Car. Le drapeau noir a même été agité devant l’Audi de di Grassi, en fin de course, et c’était une première dans la déjà longue histoire de la Formule E. Avec évidemment, au bout du compte, une nouvelle polémique à rallonge sur cette décision des commissaires de course. Quant au patron d’Audi Sport, Allan McNish, il a jugé que tout avait été fait dans les règles de l’art…

Le vrai résultat de ce Formule E – London E-Prix, au delà de la domination des pilotes anglais, c’est que de Vries, deux fois deuxième, a raflé 36 points et pointe à nouveau au sommet du classement provisoire du Championnat du monde, cela avant le dernier week-end de course à Berlin, dans trois semaines. Avec seulement six points d’avance sur son compatriote Robin Frijns, remonté dimanche de la 8e place sur la grille à la 4e place sous le drapeau à damier. Et pour ce qui est de Sam Bird (Jaguar Racing), ce week-end à la maison ne lui a rien rapporté, mais il reste un sérieux candidat au titre mondial.

Du côté des constructeurs, le suspense est intact aussi, puisque Virgin n’a plus que sept points d’avance sur Mercedes-EQ. Et puisque Jaguar Racing, DS Techeetah et BMW-Andretti visent encore le podium, voire mieux, si la grande finale berlinoise tourne à leur avantage, dans trois semaines, sur le vénérable aéroport de Tempelhof…

Classement de la Course 2 dimanche au E-Prix de Londres:

Alex Lynn (GBR), Mahindra Racing, 1st position, with his trophy as confetti falls
  • 1. Alex Lynn (Mahindra),
  • 2. Nyck de Vries (NED/Mercedes EQ),
  • 3. Mitch Evans (NZL/Jaguar),
  • 4. Robin Frijns (NED/Virgin),
  • 5. Pascal Wehrlein (GER/Porsche),
  • 6. Max Günther (GER/BMW Andretti),
  • 7. Nick Cassidy (NZL/Envision Virgin),
  • 12. Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah)

Classement général du Championnat du monde de Formule E après le London E-Prix (2 courses) : 

Pilotes :

  • 1. De Vries (NED), 95 pts,
  • 2. Frijns (NED), 89 pts,
  • 3. Bird (GBR), 81 pts,
  • 4. Da Costa (POR) et Dennis (GBR), 80 pts,
  • 6. Lynn (GBR), 78 pts
  • 12. Vergne (FRA), 68 pts

Constructeurs :

  • 1. Envision Virgin, 165 pts,
  • 2. Mercedes EQ, 158 pts,
  • 3. Jaguar Racing, 156 pts,
  • 4. DS Techeetah, 148 pts,
  • 5. BMW Andretti, 142 pts,
  • 6. Audi Sport, 138 pts,
  • 7. Mahindra, 122 pts,
  • 8. Porsche, 116 pts,
  • 9. Venturi, 91 pts,
  • 10. Nissan, 79 pts…

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A ne pas manquer !

Publicité