Levée de fonds Electra, le mot du co-fondateur Aurélien de Meaux

Electra lève 160 millions d’euros. L’occasion pour nous et pour vous d’en apprendre toujours plus sur cette entreprise efficace et innovante, malgré un marché de plus en plus concurrentiel. 

Electra, vision et actions : quel est le contexte de cette levée de fonds ?

Electra révolutionne la recharge de véhicules électriques avec l’installation de bornes rapides dans toutes les grandes et moyennes agglomérations françaises. Le parcours client a été revu entièrement  pour être simplifié à son maximum avec des fonctionnalités uniques sur app et webapp. 

Se définissant comme le seul acteur pure player français sur le marché de la recharge rapide, l’entreprise va désormais pouvoir rivaliser avec  les plateformes européennes qui ont émergé ces dernières années. “Faire émerger un champion français” est une véritable ambition pour Electra. 

Après une première belle levée de 15M€ il y a un an, alors que la société n’était encore qu’un projet ambitieux, l’entreprise vient d’annoncer un second tour de financement record à hauteur de 160 millions d’euros pour faciliter la recharge rapide et ainsi encourager la bascule vers la voiture électrique. Objectif : accélérer le maillage en France  avec des points de charge rapide ouverts au public et se développer en Europe, à commencer par la Belgique dès cette année. Le nouveau plan de route d’Electra est très ambitieux, avec 8000 points de charge prévus en 2030, alors que l’an dernier, elle en visait 1000 à terme.

La confiance d’investisseurs et de partenaires de premier plan pour accélérer le déploiement 

Cette levée de 160 M€, réalisée en equity, est la plus importante réalisée par un acteur français sur le  secteur de la charge rapide et va permettre à Electra de déployer 300 M€ de Capex dans les années  qui viennent. Elle est réalisée auprès d’investisseurs de référence : Eurazeo, qui mène ce tour, RGREEN  Invest, RIVE Private Investment, Serena, le Groupe Chopard, Groupe SNCF (574 Invest) et RATP Capital  Innovation. 

Leur soutien vient donner un souffle supplémentaire au développement intense de  l’entreprise à tous les niveaux depuis 18 mois : des innovations technologiques complètement  intégrées, à l’ouverture en chaîne des stations, en passant par la multiplication de signatures de  contrats avec de grands noms de la gestions d’actifs, du retail, de l’hôtellerie, du secteur automobile  et des flottes tels qu’AccorInvest, Altarea Commerce, Indigo, Louvre Hotels Group, Primonial REIM  France ou encore le Groupe Chopard. 

“Cette levée de fonds auprès d’investisseurs de référence, Eurazeo, qui mène ce tour, RGREEN Invest,  RIVE Private Investment, Serena, le Groupe Chopard, Groupe SNCF (574 Invest) et RATP Capital  Innovation, va nous permettre de déployer notre offre de recharge à grande échelle., déclare Aurélien  de Meaux, CEO Electra. D’où l’importance d’investissements conséquents…  

Déployer des centaines de stations de recharge rapide en ville pour répondre à des besoins qui explosent 

Le parc automobile électrique est déjà dense avec 600 000 véhicules en circulation et va fortement  croître avec 8 millions estimés en 2030. Pour y faire face, l’infrastructure de recharge doit elle aussi fortement se développer. 

Dans cette perspective, Electra poursuit l’ouverture de stations dans les  parkings ouverts au public des grandes agglomérations françaises, disponibles 24h/24, 7j/7. Elle lance  aujourd’hui son développement en Europe avec la même énergie. Objectif : Déployer 300 points de charge  disponibles à fin 2022, 600 à fin 2023 et plus de 8 000 à horizon 2030. 

Le mot d’Aurélien de Meaux, CEO Electra : 

“Nous avons pour  seul objectif de proposer une expérience de recharge optimale en alliant le meilleur du digital et le meilleur de l’infrastructure pour un parcours client abouti. Nous devons proposer des innovations qui  améliorent l’expérience pour que le véhicule électrique soit vraiment attractif.” Créer de l’engouement pour la voiture électrique et gommer les réticences de potentiels acheteurs, tel est l’objectif qu’Electra affiche avec constance depuis la création de la société. 

Pour ce faire, Electra  concentre ses efforts sur deux piliers essentiels: l’expérience client de la recharge et le déploiement rapide d’un réseau de bornes de recharge rapide associées à une maintenance de qualité en assurant une disponibilité optimale. 

Lever les freins de la recharge avec une expérience utilisateur simplifiée au maximum  

Afin de pouvoir recharger le maximum de voitures dans un temps court et avec une expérience de  recharge innovante, Electra a choisi de développer dès le départ un parc de points de charge rapides  (22 à 300 kW de puissance) accompagné d’un dispositif de maintenance éprouvé et d’une plateforme  de relation client de 30 experts disponibles 24/7.  

Ainsi, Electra est devenue rapidement  l’équipe de fast charge la plus importante en France, agrégeant des talents “infratech”. Elles ont par  exemple développé en interne des briques logicielles uniques pour simplifier le parcours client. En effet, 60% des électromobilistes rencontrent des difficultés lors de la recharge (pannes, paiement  compliqué, borne déjà occupée, attente trop longue…). 

Mais Electra a aussi mis tout de suite l’accent sur la fluidité du service pour le client, à travers une application qui a été conçue avec les utilisateurs, qui automatise et simplifie au maximum le processus de recharge: il s’agit par exemple aujourd’hui du seul opérateur  à proposer la réservation de bornes à l’avance. On leur propose la borne la plus proche et la mieux adaptée au véhicule, l’estimation du  temps et du coût de la recharge ou encore le paiement via l’application, via une CB ou un pass de recharge. Les utilisateurs peuvent également suivre la charge sur leur portable, ce qui les rassure. 

Enfin, Electra propose un tarif au kWh, à un prix unique, plus juste et plus clair pour le  consommateur. Jusqu’à 3 500 recharges sont réalisées en moyenne chaque mois dans les stations  Electra, avec une prévision de 20 000 par mois en moyenne d’ici la fin de l’année 2022

Le mot de la fin

“L’équipe Electra et moi-même souhaitons accélérer la transition énergétique avec pour objectif des voitures silencieuses qui  réduisent fortement les émissions de carbone et les particules fines. A horizon 2030, l’utilisation des  bornes Electra devrait permettre une économie de 4,4 millions de tonnes de C.” (Aurélien de Meaux)

Teslam
Je suis le fondateur de Tesla Magazine et rédacteur en chef de l'ensemble des rubriques. Le contenu informatif et à haute valeur ajoutée est ma passion, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez échanger sur notre contenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous

Suivez nos dernières publications et les backstage de Tesla Mag. Signalez nous des idées, erreurs ou bons plans à partager! Bienvenue dans la communauté!

Pour poursuivre votre lecture