AccueilActualité voiture électriquePorsche soutient-il vraiment la comparaison avec Tesla ?

Porsche soutient-il vraiment la comparaison avec Tesla ?

L’ancien PDG d’Opel souligne les problèmes de sa Porsche, problèmes qu’il n’a jamais connus avec sa Tesla !

Nous avions déjà rapidement abordé le sujet dans un précédent article, et les évènements récents semblent apporter du poids à cette interrogation. Il y a peu est apparu un tweet reprenant une publication LinkedIn de l’ancien PDG d’Opel, Mr Neumann. Il porte sur son expérience de service avec son Porsche Taycan, et du problème rencontré. Puis il fait la comparaison avec Tesla.

Vous allez voir, il n’est pas décevant, pas plus que les réactions de la twittosphère ! 

Que dit précisément le tweet ? 

On peut retenir de son tweet qu’il a connu des problèmes de connexion et de connectivité avec son Taycan, qui ont été résolus et ce, pendant plusieurs mois.

Mais Mr Neumann est de nouveau déçu puisque depuis quelques jours : il n’a plus de services du tout ! L’intensité du problème est grave, mais le manque de solutions, depuis plusieurs jours déjà, l’est tout autant. 

Il affirme ensuite que ce genre de situation ne devrait jamais arriver, que cela n’est jamais arrivé avec sa voiture Tesla. Et donc qu’il avait les mêmes attentes avec sa Porsche. On peut même supposer qu’il avait davantage d’attentes, puisque la marque s’inscrit, a priori, dans le haut de gamme. 

Début juillet, problème de puissance pour la Porsche Taycan

Les campagnes de rappel sont encore rares dans le segment des voitures électriques. Mais elles ne sont pas inexistantes pour autant. Aux États-Unis, dans le sillage de Tesla, ce fut au tour de la Taycan. Porsche a du s’y plier, à cause de perte de puissance sur un véhicule emblématique de sa gamme VE.

Ne manquez pas!  Auchan, des hypers très branchés

D’après la marque allemande, ce souci serait le fruit d’un problème du logiciel. Celui-ci détecterait une mauvaise communication avec l’électronique de puissance. Cela déclencherait une perte de puissance moteur.

Sans raison apparente donc, et sans en avertir le conducteur, la voiture se placerait en mode dégradé.

Porsche a rapidement identifié l’origine du problème, et développé une mise à jour qui corrige les bugs logiciels. En revanche, les propriétaires des exemplaires concernés devront faire un tour à la concession, afin de recevoir les correctifs.

Une procédure étonnante alors que Porsche avait promis un système de mise à jour à distance.

La NHTSA a indiqué qu’un total de 12 146 Porsche Taycan seraient concernées par ce problème logiciel. Toutefois, Zuffenhausen indique officieusement que 1 000 à 3 000 modèles seraient concernés dans le monde. Ce qui n’empêche pas Porsche d’étudier 43 000 exemplaires actuellement.

Des problèmes de sécurité détectés début novembre

Les heureux propriétaires d’une Porsche 911 Type 992 (actuellement sur le marché), ou d’une Taycan (berline 100% électrique), sont contactés immédiatement par le constructeur.

En fait, les ingénieurs de Zuffenhausen ont découvert la possibilité de connexions à vis défectueuses placées dans l’amplificateur de freinage. Cette défaillance peut entraîner un dysfonctionnement du frein de stationnement. Dans ces deux modèles, l’appareil est commandé électriquement.

Plus précisément, les véhicules affectés par ce rappel sont ceux produits entre le 18 juillet 2018 et le 30 juin 2021 (Type CE e13 * 2007/46 * 0919 * 01- * 04 sont Taycan, e13 * 2007/46 * 0992 * 00- * 10 est 911).

Cependant, Porsche a précisé que pour la 911, seules les variantes Carrera et Targa peuvent être concernées par ce défaut. En cas de défaillance liée à la sécurité du véhicule et de ses occupants, Porsche sera en contact direct avec les propriétaires de ces véhicules.

Ne manquez pas!  Nouveau Citan : c’est parti pour la Van life !

A noter : Même si la 911 ou la Taycan n’étaient pas initialement destinées au marché français, nous vous recommandons d’appeler directement le Centre Porsche le plus proche pour voir s’il est concerné par l’opération de rappel AMB9.

Des réactions salées dans les commentaires Twitter 

Dans les commentaires du tweet reprenant cette publication LinkedIn de l’ancien PDG d’Opel, les réactions ne se sont pas faites attendre. 

Tesla : une société proche de ses clients 

Certains internautes soulignent la réactivité de Tesla et la volonté de l’entreprise automobile d’inclure ses consommateurs dans le processus d’amélioration de leurs voitures électriques. Tesla est effectivement une société collaborative dans le sens où elle apprend des retours d’expérience de ses conducteurs. 

Tesla : une voiture gage de qualité 

D’autres internautes hallucinent complètement sur un fait. Ce conducteur a osé se débarrasser de sa Tesla pour acheter une Taycan, une voiture produite par Porsche.

Il aurait donc ce qu’il mérite.

Mais surtout, ce qui surprend certains twittos, c’est le fait qu’il ne possède même pas une voiture de son ancienne compagnie, Opel. Ici, cela semble être interprété, à tort ou à raison, comme un manque de confiance envers cette marque.

De la part d’un de ses anciens dirigeants, ça fait mal !

Pourquoi ne pas investir de nouveau dans une Tesla ? 

Enfin, un autre internaute, très généreux, lui propose la solution idéale à ses yeux : acheter une Tesla Model S Plaid. Ce modèle est porté aux nues pour son accélération complètement folle, ainsi que sa technologie intelligente.

A l’issue de cet achat, le problème serait résolu !

Un commentaire Twitter offre une petite nuance, concernant les problèmes de Porsche : l’un des amis d’un internaute a attendu deux mois l’an dernier pour se faire réparer sa Tesla. Il reste donc de la place pour des améliorations… 

(Crédit photo en-tête : www.electrive.com)

Ne manquez pas!  Lightyear démarre la production du premier véhicule électrique solaire
Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

3 Commentaires

  1. L’hopital qui se fout de la charité.

    Quand voit l’état de délabrement dans lequel sont livrées les tesla… finitions a la va comme je te pousse, peinture au rouleau… matériaux cheap a l’intérieur, trace de doigts graisseux a l’intérieur , griffes sur la peinture… ZERO contrôle de qualité. Service client qui refuse d’intervenir sous pretexte que c’est dans les normes tesla….

  2. Possesseur d’une TM3 SR+ depuis juillet 2019, je trouve que votre commentaire est un peu excessif. Oui la finition n’est pas extraordinaire mais il semblerait que ce soit dans la norme des voitures américaines… personnellement, je n’ai constaté qu’un ajustement « à peu près » des caoutchouc de joint de portières, pas très gênants. .. pour le reste de vos critiques, peinture,ou griffes, je n’ai rien constaté de tel, ni sur la mienne ni sur d’autres M3, quant aux matériaux employés ils sont tout à fait convenables mais chacun son jugement… de plus, sur les modèles actuels chinois, il y aurait eu des progrès notables dans les finitions.
    Ceci dit, j’espère que vous n’avez pas acheté de Tesla ou alors ce serait du masochisme …

  3. J’ai loué une S un weekend entier vu que tesla ne me proposait qu’un essai de 15/20 minutes sur un parcours defini avec accompagnateur cela m’a suffit a me decider que pour une voiture a 100k+ il y avait a mon gout bien mieux ailleurs selon mes critères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -