AccueilActualité TeslaPourquoi il ne faut pas essayer la Tesla Model...

Pourquoi il ne faut pas essayer la Tesla Model Y ?

Depuis que je l’ai conduite lors de mon dernier essai de voiture électrique, je ne fais qu’en rêver. Je vous révèle ici pourquoi ! Attention : cet article peut contribuer à faire émerger une positive envie d’acquérir une Tesla Model Y ou tout autre véhicule électrique !

Un marché en pleine expansion 

Régulièrement en haut du podium des ventes de voitures électriques neuves en France, la marque Tesla a su développer une nouvelle gamme de voitures électriques avec un format réduit mais une certaine performance qui rend la Tesla Model Y fiable.

On peut en faire l’acquisition directement sur le web ou en Tesla Store mais vous ne serez pas servi rapidement, autant tout faire de chez soi 🙂

Certains bémols sont cependant à constater notamment le temps de charge conséquent mais elle a su se rendre pratique et indispensable pour de nombreux utilisateurs.

Depuis le début de l’année, elle coûte 49990 € en France.

 D’ailleurs, elle peut vous revenir à 460 euros par mois à la location, un choix privilégié par beaucoup.

Un SUV électrique made in Germany

La Tesla Model Y est un véhicule deux places qui comporte aussi un coffre, c’est un véhicule de type SUV. On l’appelle aussi la remplaçante de la Tesla Model 3 mais il faut quand même avoir essayé la Tesla Model 3 pour pouvoir dire ça.

Au niveau de la puissance, elle délivre 239 kW grâce à son moteur électrique soit 325 chevaux et sa vitesse maximale peut monter jusqu’à 217 km/h

Tous les constructeurs sont contraints par la réglementation CAFE de développer et vendre des véhicules électriques ou bas carbone. Pendant très longtemps le véhicule électrique a été moqué. Mais aujourd’hui, c’est une course effrénée que mènent les constructeurs pour apporter aux consommateurs des véhicules électriques au meilleur prix. 

Ne manquez pas!  L'image d'une model S unique au monde

Toute l’industrie automobile est d’accord sur la technologie. Pour le consommateur, ce sera un avenir électrique. 

La performance au service du plaisir 

Le confort de conduite que procure l’essai d’une voiture électrique est incomparable. Le plaisir derrière le volant a autant à voir avec la motorisation 100 % électrique en elle-même — les accélérations fluides et franches — que les choix des constructeurs pour améliorer l’expérience de conduite à bord.

Le logiciel, outils stratégique en 2022

En effet, en étant uniquement focalisé sur les voitures 100 % électriques, le constructeur a tout le loisir de peaufiner sa formule. Il suffit de suivre les évolutions logicielles apportées ces dernières années pour s’en convaincre.

Pour les propriétaires, c’est l’assurance d’avoir un véhicule qui ne reste pas figé dans le temps. L’iPhone nous a bien habitués à ses itérations que le marché réclame. Du côté des performances, la motorisation électrique permet une conduite souple.

Dans sa version la plus accessible, la Tesla Model Y ressemble à un ordinateur sur roue mais elle est pratique pour la conduite en ville car vous pourrez profiter du confort de l’absence de bruit et d’odeurs.

A l’intérieur, on a un habitacle assez spacieux, même si le siège est assez petit pour le conducteur et un tableau de bord simple et pratique à l’image de la voiture. Son design est cependant très sympa avec des finitions bois à l’intérieur.

On voit ainsi que Tesla a su combiner les éléments essentiels à la conduite tout en optimisant l’espace disponible dans ce modèle de SUV.

Pour suivre les informations concernant votre VE, un écran 17 pouces à droit du volant fait le lien entre le véhicule et le smartphone du propriétaire. C’est l’application Tesla qui fait l’intermédiaire avec l’autonomie restante, le nombre de kilomètres parcouru, l’option assistance, etc.

Et l’autonomie alors ? 

En ayant eu la chance de l’utiliser, je ne vous apprends rien concernant son autonomie qui est largement suffisante : environ 455 km sont possibles avant de devoir aller recharger votre véhicule.

Ne manquez pas!  Tesla Motors est la marque automobile la plus jeune à rejoindre le top cinq.

Pour les autres véhicules similaires à ce SUV comme la IX3 de BMW, la Kia E-niro ou bien la Hyundai Ioniq 5,  nous vous laissons partager vos autonomies réelles en commentaires, cela dépend largement de vos habitudes de conduite

La Tesla Model Y Ami a une batterie d’une capacité de 60 kWh. Elle se branche sur une prise domestique grâce à un chargeur qui fonctionne avec une prise standard de 220 V ou sur une borne de recharge à votre convenance.

Ainsi il vous suffit de la brancher à domicile,  il faut sortir le câble qui se trouve du côté de la porte passager (au niveau du montant). Ensuite, il est nécessaire de le dérouler entièrement (environ 3 mètres) et de le brancher à une prise (classique Type E) comme si vous rechargiez votre smartphone.

Pour faire le plein complet comptez 15 heures sur une prise standard 220 V (8 ampères).

Le rechargement en ville

Il est aussi possible de charger la Tesla Model Y à l’extérieur, notamment sur une borne publique pour cela, vous utiliserez une carte de recharge ou l’application Tesla suivant le réseau de recharge que vous utiliserez.

Ainsi nous pouvons embarquer la Tesla Model Y vers des bornes publiques pour faciliter nos déplacement qui seront plus axés sur de petits trajets pratique à bord du véhicule grâce au réseau de bornes de recharge.

La qualité et la fiabilité du réseau ont, en effet, de quoi séduire !

En Europe, on dénombre actuellement 800 + stations de recharge Tesla répartis sur le territoire Français.

Selon la conversion de Tesla Model Y, 500 kilomètres coûtent 28 euros via une borne IONITY.

Ne manquez pas!  Le sud-est de la France plébiscite l’énergie solaire

Sur les derniers modèles de Superchargeurs par exemple – V3, puissance électrique de 250 kW – on peut regagner jusqu’à 275 km d’autonomie en 15 minutes (dans des conditions optimales d’utilisation, s’entend).

Cela devrait changer puisque de nouveaux acteurs de la recharge arrivent en France – avec force et ambition. Et il se murmure que le réseau Tesla devrait s’ouvrir plus largement.

De quoi accélérer un marché électrique de masse !

Teslam
Je suis le fondateur de Tesla Magazine et rédacteur en chef de l'ensemble des rubriques. Le contenu informatif et à haute valeur ajoutée est ma passion, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez échanger sur notre contenu.

3 Commentaires

  1. L’avantage d’une électrique c’est que l’on fait toujours du « « covoiturage » même si on est seul à bord ? Pourquoi ? On traîne toujours avec soi 600 kg de batteries ce qui fait au moins 6 gros passagers !
    AhAhAhAhAhAh !
    Luigi Ferrario

  2. Pourquoi 2 places alors que sur la mienne il y a 5 places, 2 devant et 3 derrières. Et 2 coffres gigantesques. Un a l’arrière qui peut devenir géant en abattant les sièges et un sous le capot avant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -