Tesla

Tesla a envoyé à tous ses actionnaires le rapport du deuxième trimestre de 2020 contenant les résultats financiers mais également les avancées de la marque californienne dans ses différents domaines. Nous allons donc voir ce qu’il en est.

DE TRÈS BONS RÉSULTATS FINANCIERS

Malgré la crise qui se ressent encore dans les résultats de ce trimestre en raison d’une production limitée par le covid et le confinement avec notamment la fermeture de l’usine de Fremont pendant la moitié du trimestre, Tesla continue d’engranger de l’argent. En effet, Tesla tenait à souligner à ses actionnaires une augmentation de la trésorerie de 535 millions de dollars qui l’amène à 8,6 milliards de dollars. Cela est notamment dû à un flux de trésorerie de 418 millions de dollars à ce trimestre. Tesla est également satisfait d’avoir une marge opérationnelle positive pour le quatrième trimestre consécutif avec 5% de moyenne sur la dernière année. La baisse de leurs coûts de fabrication conduite par la fabrication des Tesla Model Y et Model 3 en Chine les aide pour faire des bénéfices. Ils croient donc à une deuxième partie de 2020 remplie de succès tout en continuant à bien gérer leur capital et leurs coûts de fabrication pour être prêt à répondre à tous les scénarios.

UNE PRODUCTION EN HAUSSE

Tesla est très satisfait du lancement de la production de la Tesla Model Y qui, malgré les confinements, a une rampe beaucoup plus rapide que celle de la Tesla Model 3 qui a pris 9 mois de plus à atteindre la même production à la semaine. Dans leur usine principale de Fremont, Tesla prévoit donc d’augmenter la production annuelle de Model Y/3 de 400 000 à 500 000 voitures en plus des 90 000 Model S/X.

Usine de Tesla à Shangai
Usine de Tesla à Shangai

De plus, maintenant, Fremont n’est plus le seul lieu de production de Tesla car Shanghai a récemment accueilli une usine et elle fonctionne très bien, tout comme le marché en Chine. En effet, la Tesla Model 3 est le modèle électrique le plus vendu en Chine sur ce trimestre mais est également compétitif face aux berlines thermiques telles que les BMW et les Mercedes. Cela permet de voir avec ambition le lancement de la production de Model Y dans cette usine dès 2021 en plus des 200 000 Tesla Model 3 par an.

Enfin, Tesla continue de travailler sur la construction de la Gigafactory de Berlin, les nouvelles usines aux Etats-Unis notamment pour la fabrication du Tesla Semi et du Roadster ainsi qu’à l’amélioration continue de leurs méthodes de production pour être le plus rentable possible.

La future Gigafactory deTesla à Berlin
La future Gigafactory de Berlin

LES AMÉLIORATIONS TECHNIQUES

Dans ce rapport, Tesla fait aussi le point sur ces différentes avancées techniques durant ce semestre. Tout d’abord, le système de reconnaissance pour les stops et feux tricolores devient de plus en plus efficace grâce à la collecte de données. Ce système est voué à permettre à la voiture d’être totalement autonome aux intersections. Ensuite, les mises à jour du logiciel vont continuer à l’améliorer grâce aux différents retours de propriétaires. Pendant ce semestre l’interface utilisateur a, par exemple, été amélioré.

Une des grandes avancées à ce trimestre a été d’améliorer l’autonomie de la Tesla Model S pour dépasser les 400 miles (645 km) devenant ainsi le premier véhicule électrique à atteindre cette barre. Tesla se vante ainsi d’être 2 fois plus autonome que la Porsche Taycan avec sa Model S et être toujours aux deux premières places de l’autonomie des SUV avec les Model X et Y.

TESLA AVANCE AUSSI DANS L’ÉNERGIE

Pour la première fois, les Megapack, ces énormes systèmes de stockage, ont générés des bénéfices au deuxième trimestre 2020, ce qui est une grande avancée même s’ils sont très récents car lancés en 2019. De plus, cela va avec l’Autobidder, une plateforme qui permet de maximiser les profits énergétiques des entreprises et particuliers qui stockent leur énergie produite dans des batteries. 

Les Megapacks
Les Megapacks

Tesla continue donc de développer cette plateforme aux Etats Unis et en Australie mais commence également à la déployer en Europe.

Enfin, les panneaux solaires de Tesla ont été trois fois plus installées à ce trimestre qu’au précédent et grâce à un coût en baisse du prix au Watt (1,49$ par Watt), ils deviennent 30% moins cher que la moyenne. Cela est possible grâce à plusieurs améliorations de fabrication et de logistique.

TESLA CONTINUE SON DÉVELOPPEMENT

Avec ce rapport envoyé aux actionnaires, Tesla veut leur montrer que les résultats financiers sont bons et que grâce à tous leurs investissements dans plusieurs domaines, ceux-ci vont continuer de s’améliorer, Tesla ne se fixe alors aucune limite.

Ce qu’il faut retenir : 

  • Tesla continue de gagner de l’argent malgré la crise
  • Tesla profite de sa bonne santé financière pour construire des usines de fabrication dans le monde et augmenter sa production
  • Tesla ne se repose pas sur ses acquis et continue ses avancées scientifiques avec notamment une autonomie de 400 miles pour la première fois pour une voiture électrique.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.