Tesla montre son empressement pour l’ouverture de Giga Berlin et pointe du doigt les conséquences écologiques

L’utilisateur @alex_avoigt sur Twitter a rapporté une déclaration de Tesla sur les retards de Giga berlin la future usine de fabrication de Tesla en construction près de Grünheide en Allemagne. Selon Tesla « Pour chaque mois de retard dans la construction, on peut s’attendre à ce que les émissions de CO2 en Allemagne et en Europe soient supérieures de plus d’une mégatonne. »

tesla-gigafactory-berlin
La future usine Giga Berlin en Allemagne pour la construction de Tesla (Crédit : Tesla)
https://twitter.com/alex_avoigt/status/1406144055864705025?s=20

Alors que Giga Berlin était censé ouvrir ses portes en juillet 2021, Tesla avait finalement repoussé l’ouverture pour la fin de 2021. Pour l’instant au vu de l’avancée des travaux, une telle date est encore possible mais les problèmes sont administratifs.

Débuté en 2019, le chantier ne possède toujours pas de permis de construire délivré par les autorités allemandes car des études sur les conséquences pour la biodiversité environnante sont encore en cours. Le constructeur américain avait bénéficié d’une autorisation exceptionnelle accordée par l’Allemagne. Le pays aimerait respecter les étapes annuelles du Klimaschutzplan 2050 (Plan Climat 2050 allemand).

La faute aux militants écologistes ?

Sur les réseaux sociaux, les internautes s’en prennent majoritairement aux écologistes qui, selon eux, causent les retards de Giga Berlin.

Les militants écologistes soulèvent des débats importants qui doivent être débattu et étudiés avant d’autoriser la construction finale comme n’importe quelle autre entreprise de cette ampleur. Beaucoup de critiques à l’encontre de Giga Berlin viennent de l’enquête publiée par la chaîne de télévision ZDF. Ce documentaire de 40 minutes est censé dévoiler les coûts exorbitants en eau de la future usine. Selon ZDF, Giga Berlin devrait utiliser plus de 3.6 millions de mètres cubes d’eau chaque année dans la production des berlines électriques.

Les réponses d’Elon Musk pour Giga Berlin

Cette enquête avait été très médiatisée outre-Rhin, le PDG de Tesla avait reproché à la chaîne de télévision d’inclure des déclarations mensongères et sorties de leur contexte, de fausses informations et des propos mensongers sur les salaires des ouvriers. Elon Musk avait également répondu à un tweet parlant de la chaîne « Wow, honte à ZDF Info »

Un documentaire qui ne laisse pas de possibilité de comparaison avec les autres usines

Un des portes paroles du ministère de l’environnement allemand avait cru éteindre les polémiques en annonçant la construction d’une structure hydraulique pour fournir de l’eau à Giga Berlin et pour les autres entreprises de la zone dès 2023. Les déclarations n’ont rien changé pour les militants écologistes et une partie des citoyens allemand continuent à refuser l’usine Tesla.

Même si ces critiques sont légitimes, nous n’avons actuellement aucune idée de la consommation en eau des autres géants de l’automobile allemand qui continuent à rouler à l’essence par exemple. Aucun moyen de comparaison avec les grandes usines allemande Rastatt de Mercedes par exemple.

Sans polémiquer davantage, Elon Musk et Tesla ont pointé du doigt la lenteur de la bureaucratie allemande sans faire allusion aux militants. Pour l’instant même avec ces problèmes, Tesla et le ministre de l’économie du Brandebourg Jörg Steinbach n’imaginent pas de retard de 6 mois et espère ouvrir l’usine pour le début de l’automne au plus tard.

Sur le même sujet, nous vous invitons à lire notre dossier Gigafactory Berlin.

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A ne pas manquer !

Publicité