AccueilActualité voiture électriqueBorne de recharge: les détails du "plan Marshall" d'Enedis

Borne de recharge: les détails du « plan Marshall » d’Enedis

La plupart des français non spécialistes ne comprennent pas bien le rôle des principaux acteurs traditionnels de l’électricité. Enedis en est l’une des briques essentielles. Pierre de Firmas, Directeur Mobilité électrique d’Enedis, a accepté de nous recevoir pour faire un point sans langue de bois sur la vision et le rôle d’Enedis dans cet énorme défi qu’est le déploiement de la mobilité électrique en France. Il évoque notamment les efforts importants d’Enedis pour assurer le raccordement des réseaux de bornes publiques et privées, et la nouvelle solution publique de raccordement préfinancée des parkings en copropriété.

Rappel: qu’est ce qu’Enedis ?

L’électricité doit être produite, transportée, puis distribuée jusqu’à chaque point de consommation. Le transport (très haute tension) est la responsabilité de RTE, et la distribution sur les réseaux moyenne et basse tension est la mission d’Enedis, qui est le principal gestionnaire de réseau public de distribution d’électricité en France, avec un réseau d’environ 1,4M de km de lignes électriques à travers le pays. Ce réseau de distribution, appartenant aux collectivités locales, est concédé à Enedis, qui le gère et l’entretient, et doit l’adapter à l’évolution des besoins en électricité des consommateurs privés et professionnels.

Interview de Pierre de Firmas, Directeur mobilité électrique chez Enedis

La transition énergétique : un « plan Marshall » pour Enedis et le réseau électrique

Pour Enedis, la transition énergétique représente un véritable défi : elle implique l’électrification d’activités fonctionnant précédemment aux énergies fossiles, et induit une augmentation des besoins en électricité. L’électrification du transport représente une part importante de ce changement pour Enedis : un déploiement massif de réseaux de recharge est nécessaire pour accompagner la croissance du parc de véhicules électriques. Or chaque borne de recharge installée doit être alimentée en électricité, donc raccordée au réseau électrique, ce qui représente pour Enedis un volume important d’activité.

Deux volets importants entrent dans la mission d’Enedis : le raccordement au réseau électrique des nouveaux points de charge et le dimensionnement du réseau de distribution électrique pour s’assurer que chaque borne bénéficie de la puissance requise.

Si le réseau en lui-même est assez bien dimensionné, l’afflux de nouvelles demandes de raccordement représente pour Enedis un effort important d’adaptation et d’organisation

C’est un très gros chantier d’adaptation pour Enedis. Pas tant techniquement car le réseau en France, qui pour l’instant est assez largement dimensionné, notamment en raison de la spécificité française d’une forte présence du chauffage électrique, ne nécessite pas d’adaptation significative, mais l’afflux de demandes nouvelles de raccordement est un vrai défi qui nécessite une organisation adaptée pour Enedis. 

Ne manquez pas!  Stationnement : simplifiez-vous la vie avec l’appli Bip&Go

Selon les mots de Marianne Laigneau, Présidente du directoire d’Enedis, la décarbonation du transport nécessite un véritable « plan Marshall » pour faire face au défi de la recharge des 8 millions de véhicules électriques qui circuleront sur nos routes de France d’ici 2035.

Des recrutements, une coordination nationale des raccordements, des interlocuteurs de type grand compte : Enedis adapte son organisation pour faire face aux demandes

Enedis, qui compte plus de 38000 collaborateurs répartis sur 25 directions régionales, recrute massivement pour assurer sereinement cette forte activité de raccordement dans les prochaines années. 

De façon à servir au mieux les opérateurs de bornes et tous les acteurs qui déploient des infrastructures de recharge, Enedis a créé une direction centrale spécifique à la mobilité, qui coordonne toutes les actions régionales liées à l’électrification des mobilités. En particulier, l’entreprise a mis en place un système de gestion de type « grand compte », avec un interlocuteur unique par chantier, pour s’assurer du bon suivi des déploiements des opérateurs ou des grandes enseignes qui présentent des plans de déploiement significatifs d’infrastructures de recharge sur le territoire.

La meilleure façon pour les opérateurs de bornes de recharge d’assurer un déploiement efficace : anticiper au maximum les demandes de raccordement avec Enedis

Face aux craintes de certains opérateurs, Pierre de Firmas insiste : le maitre-mot de la réussite des déploiements avec Enedis est l’anticipation. Plus tôt les plans de déploiement sont partagés, plus tôt Enedis peut prévoir les éventuelles adaptations du réseau et les ressources à consacrer à ces déploiements.

L’exemple de l’équipement des aires d’autoroute est intéressant : déjà 330 aires sur les 400 aires de service, ont déjà pu être équipées dans un délai raisonnable, grâce à une coopération très en amont entre les aménageurs, les opérateurs et Enedis. 

Aujourd’hui, en moyenne les durées observées de raccordement au réseau de distribution sont entre 3 et 6 mois, lorsque cela a été anticipé.

Ne manquez pas!  Une borne ultra-puissante arrive sur le marché

Les points de charge en domaine privé : la très grande majorité de l’usage mais des problématiques variées pour Enedis

Au-delà des bornes accessibles au public, les bornes en domaine privé, dans le résidentiel ou pour les entreprises, représentent la très grande majorité des points de charge en France, et concentrent plus de 80% des rechargements. 

Le million de points de charge a été dépassé en France avant l’été 2022, dont près de 95% sont des points de charge privés. Pour ceux-ci, une bonne partie ne nécessite pas pour l’instant d’intervention sur le réseau ni de raccordement électrique supplémentaire : dans les maisons individuelles notamment, les points de charges sont installés derrière un compteur existant, et même sans modification de puissance (dans 86% des cas !). On constate d’ailleurs que les consommateurs optimisent naturellement leur installation, et chargent plutôt leur véhicule en heures creuses, la nuit, ce qui évite d’augmenter la puissance souscrite et leur usage cumulé reste pour l’instant marginal pour le réseau électrique.

En revanche, pour les 44% des Français qui habitent en résidence collective, l’installation d’une borne est beaucoup plus compliquée, et reste encore aujourd’hui un frein à l’électrification de leur mobilité.

D’ailleurs, une étude récente menée par Enedis sur les utilisateurs actuels de véhicules électriques montre que pour l’instant 90% d’entre eux résident en maison individuelle, ce qui signifie qu’ils sont très surreprésentés par rapport à leur poids réel dans la société, et que les habitants en résidence collective n’ont encore pas suffisamment accès à des solutions de recharge à domicile. Il y a plus de 180 000 copropriétés avec plus de 10 places de parking en France, dont moins de 3% sont actuellement équipées. Favoriser et accélérer l’équipement en infrastructures de recharge des immeubles collectifs est donc une priorité pour Enedis.  

Le raccordement des immeubles collectifs : une priorité pour Enedis

Deux familles de solutions existent : soit la copropriété confie le développement de l’infrastructure collective dans le parking à un opérateur privé, dans ce cas ce dernier s’en charge et demande à Enedis un raccordement au réseau dédié à cette infrastructure dans l’immeuble, soit elle demande à Enedis de déployer l’infrastructure collective dans l’immeuble, en prolongeant le réseau public jusqu’à la place de parking de chaque occupant qui en fait la demande, un peu comme les colonnes montantes dans les immeubles qui desservent les appartements sur chaque palier. Enedis considère que c’est la même mission qu’en étage, mais en sous-sol.

Ne manquez pas!  Voiture électrique: Rentable au bout de combien de temps ?

La nouveauté est la possibilité de recourir à un préfinancement de cette infrastructure, permettant des décisions en Assemblée Générale de copropriétés beaucoup plus rapides et faciles, puisqu’il n’y a plus de reste à charge pour la copropriété, qui n’a donc rien à débourser. Ce dispositif de préfinancement existe pour la solution « privée », notamment grâce au dispositif Logivolt de la Banque des Territoires, et désormais également pour la solution « publique », depuis le décret paru le 21 septembre dernier, et sera mise en œuvre par Enedis.

On s’attend à une rapide accélération de l’équipement des copropriétés dans les prochains mois, grâce à l’ensemble de ces solutions de raccordement préfinancées, qui devraient se compléter. 

Enedis l’assure : il n’y aura aucune discrimination entre les demandes de raccordement

Enedis assure qu’il n’y aura aucune discrimination entre les demandes de raccordement opérateurs et les demandes de la solution publique. Pour Enedis, l’enjeu de l’équipement en infrastructure de recharge du résidentiel collectif fait l’objet d’un projet national d’entreprise, et adresse l’ensemble des solutions. Cependant, comme pour les opérateurs de bornes accessibles au public, ceci suppose une organisation spécifique à mettre en place pour pouvoir faire face aux demandes des copropriétés comme des opérateurs, et s’assurer que l’ensemble des copropriétés pourront bien être équipées rapidement. Enedis travaille actuellement à cette organisation, qui sollicitera largement l’ensemble de la filière électrique. 

Quelques paramètres restent à préciser par arrêtés, nécessaires notamment à la détermination du prix du raccordement pour le demandeur individuel, mais Enedis espère que cette nouvelle solution publique préfinancée en collectivité, sera applicable dès début janvier 2023. A noter : la solution Enedis pourra aussi être mise en œuvre dans les parkings extérieurs, ce qui n’est pas le cas a priori de la solution Logivolt.

A suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -