S’éloignant du bruit des rues du 18ème arrondissement de Paris, je me suis rendu à Montmartre pour rencontrer François Oudot, cofondateur de Bump, une startup engagée dans le développement de la mobilité électrique. Cet ancien professionnel de l’internet des objets a fondé Bump avec François Paradis, autrefois chez Vinci Energies, dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la mobilité.

Une approche axée sur les professionnels

« Bump a un objectif clair autour de la réduction des gaz à effet de serre dans la mobilité. 32% des gaz à effet de serre sont liés à la mobilité, dont environ 60% proviennent des professionnels », m’explique François Oudot. Pour adresser ce défi, Bump se concentre sur le déploiement de bornes de recharge pour les entreprises, avec des options de financement et des solutions de services numériques qui leur permettent de maîtriser leurs coûts de recharge. Par ailleurs, Bump construit également des stations de recharge rapide en milieu urbain, en partenariat avec des établissements recevant du public tels que les hôtels, les supermarchés, les centres commerciaux.

Le déploiement dans les hôtels et les grands établissements

Bump a su profiter de deux axes d’activité principaux, l’entreprise et les établissements publics, qui représentent chacun environ 50% de son activité. François Oudot nous a expliqué comment ils ont équipé un hôtel parisien d’un lieu de recharge rapide et d’espaces de détente pour les clients pendant la recharge, une combinaison qui a été particulièrement plébiscitée par les professionnels. Parallèlement, ils équipent une soixantaine de Monoprix en France avec de la recharge rapide sur le parking.

Comment est née l’idée?

« La base de Bump était une forte volonté de réduire les émissions de CO2 au quotidien dans mon travail », explique François Oudot. « Le gros du problème, ce sont les professionnels. Que faut-il pour les aider et comment peut-on générer plus de revenus pour ceux qui doivent s’équiper en bornes de recharge ? »

Des objectifs ambitieux

Depuis sa création il y a trois ans et demi, Bump a déjà réalisé des avancées significatives. En 2022, ils ont distribué plus d’un gigawatt d’énergie électrique, ce qui correspond à environ 14 400 litres d’essence économisés. Ils travaillent également avec plus de 389 entreprises clientes, représentant un parc de plus de 400 000 véhicules. En 2023, Bump prévoit de recharger de plus en plus de véhicules lourds, et d’annoncer bientôt le déploiement de bus électriques.

Lire également :  Inauguration de neuf bornes électriques à Montpellier sur l'Autoroute A9

Un leader sur le marché de la recharge rapide

Bump est un leader dans le domaine de la recharge rapide en milieu urbain, avec la première station de recharge rapide à Paris et à Lyon. Pour 2023, ils ont sécurisé environ 300 sites pour déployer la recharge rapide,

Développement des Infrastructures et des Capacités

Ils ont également étendu leur portée au-delà du marché français, avec des plans ambitieux d’expansion à travers l’Europe. Bump travaille à établir des partenariats avec des entreprises locales et des administrations municipales dans différents pays européens pour intégrer leurs stations de recharge. La société a déjà commencé son expansion internationale avec des projets en Belgique, en Espagne et en Allemagne.

Innovations Technologiques

Bump ne se repose pas sur ses lauriers en matière d’innovation technologique. L’équipe développe une technologie de recharge propriétaire visant à réduire le temps de recharge tout en augmentant la durée de vie des batteries. Ce serait une percée majeure, compte tenu du fait que l’un des principaux obstacles à l’adoption généralisée des véhicules électriques est le long temps de recharge par rapport au ravitaillement des moteurs à combustion interne traditionnels.

La durabilité au cœur de leur mission

« Bump n’est pas seulement là pour fournir un service ; il s’agit de contribuer à un avenir durable », déclare François Oudot. L’entreprise s’engage à utiliser des sources d’énergie renouvelable pour ses stations de recharge et investit dans des projets d’énergie solaire et éolienne. Cela s’aligne avec leur mission de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de promouvoir l’énergie propre.

Lire également :  "J'ai payé 14€ pour recharger ma Dacia Spring sur une nouvelle station Atlante", un utilisateur témoigne

Collaborations avec d’autres entreprises

En plus de leurs propres efforts, Bump collabore également avec d’autres entreprises et organisations. Par exemple, ils ont des partenariats avec plusieurs fabricants de véhicules électriques, partageant des données et des informations pour améliorer leurs produits et services respectifs. Ils travaillent également avec diverses ONG et organisations environnementales pour sensibiliser aux avantages de la mobilité électrique et promouvoir des solutions de transport durables.

L’avenir de bump et de la mobilité électrique

François Oudot est optimiste quant à l’avenir de Bump et du secteur de la mobilité électrique. « Le marché se développe rapidement et la demande d’infrastructures de recharge devrait augmenter de manière significative dans les années à venir », dit-il. « Nous sommes bien placés pour répondre à cette demande et continuer à stimuler la transition vers la mobilité électrique. »

Le parcours de Bump témoigne du pouvoir des idées innovantes et de la détermination à faire une différence. Par leur travail, François Oudot et son équipe ne créent pas seulement une entreprise prospère, mais contribuent également à un avenir plus durable et plus propre. Leur histoire sert d’inspiration pour d’autres entrepreneurs et entreprises cherchant à avoir un impact positif sur la société.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *