AccueilActualité TeslaPourquoi le Tesla Semi est une révolution pour l'industrie...

Pourquoi le Tesla Semi est une révolution pour l’industrie du transport routier ?

Avec la livraison de son premier Semi, Tesla a fait rien de moins que d’initier un mouvement qui va changer l’industrie de la logistique telle que nous la connaissons depuis cent ans. La date historique est le 1er décembre 2022, et c’est une date dont on se souviendra autant que la Model 3 l’a été pour l’industrie des voitures particulières. La livraison de la Model 3 en 2017 a indéniablement été un bouleversement dur pour toute l’industrie automobile, et sans que personne ne s’en aperçoive, l’industrie du camionnage est en ce moment même secouée elle aussi.

À l’avenir, Tesla deviendra le plus grand et le plus rentable fabricant de camions lourds de classe 8, mais tous les responsables de ce secteur sont encore dans le déni, comme l’ont été les constructeurs automobiles historiques en 2017. Aujourd’hui, ils sont mieux informés, mais il est trop tard.

« Tesla a accompli ce que tous les cadres supérieurs du secteur de la logistique pensaient impossible d’un point de vue physique »

La raison de ce bouleversement dans un segment du transport où Tesla n’a pas joué de rôle dans le passé est la technologie, la sécurité, l’économie et la pensée fondamentale que tout ce qui s’est déjà produit dans le secteur des voitures particulières au cours de la dernière décennie va se répéter.

Tesla a livré le camion long-courrier de classe 8 le plus sûr, le plus économique et le plus performant que l’industrie ait jamais vu, et en plus, c’est un véhicule à zéro émission. Tesla a accompli ce que tous les cadres supérieurs du secteur de la logistique pensaient impossible d’un point de vue physique, mais ce n’est que le début d’une amélioration continue qui creusera l’écart entre Tesla et les autres fabricants de camions. La question n’est plus de savoir si Tesla livrera un jour plus de 300 000 semis par an et deviendra le plus grand constructeur du secteur, mais seulement de savoir quand.

Le retard du Tesla Semi s’explique par la pénurie de batteries

Le Tesla Semi a été largement oublié par le public, sa date de livraison ayant été repoussée à maintes reprises en raison de la pénurie de batteries, et de nombreux acteurs du secteur ont espéré qu’il n’arriverait jamais et que le secteur tel qu’ils le connaissent resterait inchangé.

Cette bulle de rêve a éclaté. Tesla fait souvent des prédictions audacieuses dont les gens ont du mal à croire qu’elles se réaliseront, et ils ont souvent des retards, mais ils tiennent toujours leurs promesses. Et ce qu’ils livrent est difficile à saisir pour beaucoup, car il y a des raisons à ce changement sismique que la plupart négligent ou ne peuvent pas comprendre. Ce dossier a pour but d’énumérer ces raisons.

Ne manquez pas!  Voiture électrique: Véritable révolution?

Tesla Semi: Un choix économique ?

La première raison, et la plus importante, pour laquelle les entreprises de logistique devraient acheter un Tesla Semi est la réduction de 20 % du coût par kilomètre aux États-Unis. Ce coût inclut tous les frais, tels que les achats, la maintenance, l’électricité, le carburant et les autres services.

Le secteur de la logistique fonctionne avec des marges très faibles et chaque centime de revenu par kilomètre parcouru fait une grande différence. À cet égard, le Tesla Semi présente un avantage incroyable sur un camion diesel dans toutes les catégories de coûts.

Le coût d’achat du Tesla Semi pour une longue distance de 500 km est de 250 000 €, en tenant compte du fait qu’il inclut l’ADAS et l’option d’utiliser le FSD ultérieur à un niveau de prix similaire à celui d’un camion diesel entièrement équipé. Ce qui est intéressant, c’est que le coût de l’électricité tend vers zéro par rapport aux coûts du diesel, au lieu d’augmenter, ce qui fait que l’écart va même se creuser.

En ce qui concerne l’entretien, l’un des coûts les plus importants d’un camion semi-remorque est le remplacement des freins, et c’est un autre aspect pour lequel un camion électrique doté d’un système de récupération a un avantage considérable sur tout camion diesel.

Enfin, les groupes motopropulseurs électriques ont déjà prouvé qu’ils avaient une durée de vie plus longue dans l’industrie des voitures particulières et il n’y a aucune raison pour qu’il n’en soit pas de même pour les camions électriques. Si vous pouvez conduire un camion pendant 1 million de kilomètres au lieu de 500 000, vos coûts fixes sont réduits de moitié. Si l’on considère le coût total de possession, un bon camion électrique l’emporte sur un camion diesel.

La cabine du Tesla semi offre un confort et une sécurité inégalée

Conduire un camion est un métier difficile, tout comme passer toute la journée dans une cabine petite et bruyante avec des gaz d’échappement diesel. Tesla a inventé la cabine du conducteur à partir d’une feuille blanche, et le résultat est le confort, la propreté, la commodité et la sécurité – en bref, un lieu de travail que tout le monde souhaite

Avec une cabine où le conducteur peut se tenir debout et un vaste espace de rangement, dès que vous y entrez, vous ressentez un environnement luxueux où les concepteurs ont placé les personnes et les travailleurs là où ils doivent être – au centre. Le siège du conducteur est disposé de la sorte – au centre.

Non seulement vous disposez de deux écrans pour afficher les informations nécessaires sur le véhicule, son environnement et les divertissements, mais c’est aussi l’endroit le plus sûr en cas d’accident. Le centre de gravité bas, dû au fait que la batterie se trouve en bas, rend également difficile le basculement du véhicule, qui est généralement l’un des pires scénarios d’accident que les conducteurs de camions puissent imaginer.

L’absence d’un grand réservoir de diesel rend également la conduite plus sûre contre les incendies et les explosions, et pour réitérer : Les véhicules à batterie brûlent très rarement par rapport aux véhicules à moteur à combustion interne. L’absence des vibrations et du bruit que vous avez toujours dans un gros camion diesel contribue à un lieu de travail beaucoup plus sain, car le bruit et les émissions stressent les humains même s’ils ont l’impression d’y être habitués et sont des causes majeures de la réduction de la durée de vie.

Ne manquez pas!  Nouveau design de la Tesla à 25000$

Enfin, le camion semi-remorque est agréable à conduire car non seulement il accélère instantanément, mais il est aussi extrêmement efficace grâce à deux types de moteurs différents, un coefficient de vent comme une voiture de course et un logiciel de premier ordre. L’amélioration de l’accélération et de la capacité de freinage n’ajoute pas seulement au plaisir de conduire, mais aussi à la sécurité, car les freins sont généralement les parties les plus faibles et les plus coûteuses des camions diesel, qui peuvent causer des problèmes majeurs et des accidents en cas de défaillance.

Avec une meilleure accélération, vous pouvez vous adapter beaucoup mieux pour transporter les marchandises et mieux respecter les créneaux de livraison, ce qui non seulement rend les clients de la logistique heureux mais peut justifier également un service premium pour votre service à une époque où les faibles émissions de carbone sont un facteur de plus en plus important dans les services logistiques.

Vidéo de l’intérieur du Tesla Semi pour se rendre compte de l’agencement

La cabine du Tesla Semi est prévue pour la conduite autonome

Lorsque je conduis pendant 12 heures, c’est le pilote automatique Tesla qui rend ma journée agréablement sûre et relaxante, et je ne peux plus imaginer faire de longs trajets sans lui. Les petits ajustements et changements constants qu’un chauffeur routier doit effectuer sont épuisants pour le corps et l’esprit, ce qui en fait un travail difficile. Les chauffeurs routiers qui passent toute la semaine dans leur cabine vont adorer tout système ADAS qui prend en charge la majorité du travail, et avec Autopilot, l’un des meilleurs systèmes au monde, ils peuvent arriver beaucoup plus détendus et même plus sûrs.

Pour les entreprises de logistique, la technologie des DFS autonomes peut réduire considérablement les coûts au kilomètre, car le facteur de coût le plus important en logistique est le conducteur. Étant donné que les camions suivent un itinéraire prédéfini sur les autoroutes et les voies rapides, il est encore plus facile d’utiliser un système qui est déjà utilisé avec succès et sans problème par des centaines de milliers de voitures particulières aux États-Unis.

En outre, comme un système autonome n’a pas besoin de faire de pauses, un temps crucial est gagné, ce qui permet de raccourcir les délais de livraison, de réduire les coûts et d’augmenter les tarifs. Pour les entreprises de logistique qui utiliseront un système comme le FSD (=autopilot / conduite autonome) à l’avenir, il s’agit d’un véritable « no-brainer ». Bien que ce système ne soit pas encore approuvé par les régulateurs, le Semi comprend tout le matériel nécessaire et offre la possibilité de l’utiliser à l’avenir.

Tesla déploie l’infrastructure de recharge dimensionnée pour le Tesla Semi

Tesla ne se contente pas de fournir le camion Semi aux entreprises de logistique, il fournit tout un réseau de recharge appelé Megacharger. À l’instar d’une voiture Tesla qui peut être rechargée de manière simple, rapide et fiable, le Semi dispose de son propre réseau de Megachargers, et c’est un gros avantage qu’aucun autre fabricant de camions électriques ne peut actuellement offrir. 

Ne manquez pas!  Tesla Model S: Des ventes exceptionnelles en 2013!

Le constructeur propose une offre de recharge BtoB

Tesla Semi sur une borne Mégacharger // Source: Twitter

Tesla a 10 ans d’expérience dans le domaine des bornes de recharge et les installe même directement dans des centres logistiques tels que des entrepôts ou des centres de distribution afin que les camions puissent être branchés durant le chargement ou le déchargement. Cette opération est réalisée grâce à l’énergie générée par des panneaux solaires dans les centres de distribution, ce qui réduit encore le coût au kilomètre à presque zéro. 

La plupart des gens ne réalisent pas qu’un gros problème dans l’industrie du camionnage réside dans le calcul des contrats, car les prix du diesel fluctuent tellement qu’ils peuvent réduire les bénéfices. 

Avec l’électricité autoproduite et les accords de prix garantis par le réseau Megacharger de Tesla, ces problèmes disparaissent presque complètement. Un calcul plus fiable des contrats offre une certitude, moins de stress, des coûts logistiques réduits pour les clients et des marges stables avec de meilleurs services.

Le Tesla Semi n’a pas encore de concurrents

Comme le Tesla Semi, qui peut charger jusqu’à 34 tonnes soit 82000 livres, a une autonomie pouvant allant jusqu’à 800 km, il n’a pas besoin d’être rechargé aussi souvent que les autres camions, et il peut atteindre des distances hors de portée des autres véhicules. Rien que cela constitue un avantage unique qui permet à Tesla de transformer le secteur du transport et qui guidera les clients vers des points de livraison ou des centres de distribution aléatoires pour Tesla.

Une concurrence aux abonnés absents

Si vous vous demandez maintenant pourquoi il n’y a pas de chapitre analysant la concurrence du Tesla Semi, c’est parce qu’il n’y a pas de concurrence. Avec une autonomie de 500 miles sur une charge de batterie et une consommation d’énergie de moins de 2 KWh/mile et la perspective d’atteindre 1,7 KWh/mile confirmée par Elon Musk, personne ne s’approche de Tesla ni n’a la technologie pour s’en approcher à l’avenir. L’analogie avec le Model 3 en 2017 est donc tout à fait pertinente.

Pourquoi la décarbonation du transport est un enjeu majeur?

Vous vous demandez peut-être pourquoi tout cela est important. Comme le souligne Elon, le transport par camion est responsable de 20 % de toutes les émissions polluantes aux États-Unis pour seulement 1 % des véhicules roulants, et il en va de même en Europe et en Asie. 

L’impact du changement climatique causé par ce mode de transport est largement sous-estimé et ignoré parce que la logistique et le transport sont comme les vaisseaux sanguins qui approvisionnent notre corps en nourriture et en énergie ; nous avons donc tendance à simplement accepter les coûts élevés que nous payons. 

Sans nourriture et sans énergie, notre corps s’effondrerait rapidement, il en va de même pour notre économie. Pour cette simple raison, les dommages causés à notre environnement et à l’ensemble de la population sont ignorés, alors qu’il s’agit de problèmes majeurs qui auraient dû être traités depuis longtemps. 

La seule personne assez courageuse pour perturber l’une des industries les plus puissantes du monde, l’industrie énergétique, est Elon Musk, et nous devrions tous le soutenir si nous voulons que la Terre ait une chance d’avoir un avenir.

Alexander Voigt
Alex Voigt soutient depuis 40 ans la mission consistant à transformer le monde en énergie et en transports durables sans carbone. En tant qu'ingénieur, il est fasciné par la capacité de l'humanité à développer un avenir meilleur grâce à la technologie. En tant qu'Allemand, il est parfois frustré par l'industrie automobile allemande et la lenteur des progrès réalisés dans le domaine des véhicules électriques à batterie. C'est pourquoi il a commencé à publier en anglais, en allemand et maintenant en français. Avec 30 ans d'expérience sur le marché boursier, il est investi dans Tesla [TSLA], pour le long terme.

3 Commentaires

  1. Bonjour … l’Arme « fatale » pour TESLA sera la gestion en temps réel / transactionnel des contenants ( semi+remorque ) synchronisé avec le CONTENU —-> le «tracking » et le « tracing » avec son global extranet très haut débit sécurisé … il faut optimisé +sécuriser les commandes / par points d’enlèvements et de destination ( références *quantités *PCB* UL *Temperatures dirigées * etc…
    Le CAMION INTELLIGENT SUPER ÉCONOMIQUE CONNECTÉ …
    J’ai précommandé pour mon usage personnel un CYBERTRUCK 3 moteurs … que pouvez vous me dire de ce pickup révolutionnaire ???
    Merci

  2. Le remplacement des freins? L’un des coûts liés plus important en entretien ? C’est comme en automobile c’est juste des vulgaires plaquettes a changer ça coûte pas une blinde ni en pièce ni en main d’oeuvre. D’autant plus qu’en poids lourds on a le ralentisseur, même si des deux cotés de l’Atlantique on n’a habituellement que le rudimentaire ralentisseur sur échappement. D’autant plus qu’on est de plus en plus formés a la conduite rationnelle et donc on apprend a lever le pied avec anticipation pour éviter les gaspillages.
    Autant je ne remet pas en cause les compétences de l’auteur en matière automobile, en poids lourd j’ai de gros doutes.

    Question infrastructures de recharge en poids lourds ça a l’air assez rigolo pour gérer les puissances en jeu pour recharger en un temps raisonnable

  3. Sauf que le ralentisseur sur le semi Tesla recharge les batteries. Pour les freins il faut aussi changer les disques. C’est pas très cher mais il faut le faire beaucoup plus souvent. Pas de vidange moteur etc…Pour les infrastructures de recharge elles se mettent en place petit à petit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -