Source site média APRR

Vous le savez, Tesla Mag suit de près le déploiement des infrastructures de recharge en Europe et particulièrement en France. Et ce matin sur Linkedin, Edouard Roblot, Directeur Bâtiment Bas Carbone chez Idex partage un message qui nous oblige à partager sur ce fameux objectif de 100 000 bornes suite également à des informations entendues de la part de sources gouvernementales.

Un objectif qui a servi une communication globale

De nombreux médias et associations se focalisent sur l’objectif de cent mille bornes, établi par le gouvernement français en 2020 pour illustrer l’ambition électrique de la France. Ce but a été fixé dans le cadre du plan de relance économique, annoncé en septembre 2020, qui prévoyait un déploiement accéléré des infrastructures de recharge pour soutenir la transition énergétique et encourager l’adoption des véhicules électriques.

Cependant, il apparaît aujourd’hui très réducteur de se limiter à ce chiffre pour discuter du déploiement des infrastructures de recharge sur le territoire français.

Je n’aurais pas écrit sur le sujet si, à deux semaines d’intervalle, je n’avais pas entendu s’exprimer une source gouvernementale et M. Roblot, haut responsable du déploiement chez un acteur privé de référence pour l’installation de bornes de recharge en France. Il semble qu’une clarification soit nécessaire pour expliquer les réussites de la France en matière d’installations de bornes de recharge.

Lire également :  Tesla Cybertruck : Elon Musk souligne sa sécurité exceptionnelle

Les stations de recharge se développent à un rythme intensif

Voici une liste formalisée des acteurs représentés sur un graphique montrant le déploiement des stations de recharge en France :

  1. OTHERS
  2. EVZen
  3. E-Vadea
  4. R3
  5. METROPOLIS
  6. IECharge
  7. FRESHMILE
  8. POWER DOT
  9. FASTED
  10. ELECTRA
  11. ENGIE
  12. ALLEGO
  13. TOTALEnergies
  14. IONITY
  15. TESLA only (réservé aux véhicules Tesla)
  16. TESLA for all (accessible à tous les véhicules électriques)

En 2023, on constate qu’il n’y a jamais eu autant de stations de charge en France et que le rythme de déploiement s’accélère. Les plans de déploiement sont élaborés en collaboration avec les acteurs privés et Enedis, afin d’équiper les points stratégiques pour la recharge.

De cette même source gouvernementale, nous pouvons affirmer que l’équipement des aires d’autoroute étaient la priorité des décideurs. Cet objectif a été atteint, car nous sommes déjà très proche d’un équipement à 100 % des aires d’autoroutes françaises, en tenant compte de tous les réseaux.

Dorénavant, un nouveau chapitre s’ouvre, dans lequel il est essentiel de considérer les besoins des propriétaires de véhicules électriques.

Les autoroutes entièrement équipées de bornes électriques en 2023

Ici nous avons repris le titre du Figaro pour un article en date de septembre 2022 qui reprend en réalité un objectif énoncé par le Gouvernement aux sociétés d’autoroute. Cette information également confirmée par l’AFP, nous a été confirmée par le service de presse de la société APRR.

Cette société d’autoroute était très engagée dans la démarche d’équipement de son réseau en station de rechargement et ils ont été les premiers à remplir cet objectif à fin 2022.

Lire également :  Un nouveau point commun entre Tesla et Apple
APRR réseau de recharge équipé
Source APRR: APRR équipement bornes

Les points qui retiennent notre attention sur le déploiement des bornes de recharge en France

  • Importance des bornes de recharge publiques surestimée : 90% des discussions pour seulement 10% des recharges.
  • Développer la mobilité électrique ne se limite pas à la multiplication des bornes publiques.
  • Éviter de reproduire le modèle des stations essence : un plein rapide une fois par semaine.
  • Les véhicules électriques sont stationnés 90% du temps et c’est durant ces moments qu’ils sont majoritairement rechargés.
  • Enjeu principal : permettre la recharge quotidienne en mobilisant l’électricité du lieu de stationnement.
  • Bornes à recharge rapide sollicitent 20 fois plus le réseau électrique que les bornes simples, pouvant poser des problèmes à long terme.
  • Recharge sur borne rapide coûte environ 4 fois plus cher qu’une recharge stationnaire.
  • Bornes de recharge rapide utiles pour voyages, longs trajets, dépannages et urgences, mais ne doivent pas être l’objectif central.
  • Station service de demain : emplacement de stationnement quotidien (domicile, lieu de travail).
  • Axe central d’action pour les pouvoirs publics : développer les solutions de recharge dans les lieux de stationnement fréquents.

Publications similaires

3 commentaires

  1. Pour les trajets du quotidien, bien sûr qu’il faut privilégier les recharges à domicile ou au travail : pour l’instant, si vous ne pouvez pas charger à un de ces 2 endroits, ce n’est pas judicieux d’acheter un VE. Il y a des lieux où implanter des bornes est aisé, d’autres où c’est beaucoup plus compliqué : il faut faire du cas par cas et pas adopter une position systématique ou doctrinaire.
    Il y a un besoin évident de bornes de recharge rapide pour les longs trajets : dire que cela coûte plus cher et sollicite plus le réseau est exact, mais ce n’est pas une raison suffisante pour ne pas installer ces bornes rapides, le besoin est réel et doit être satisfait.

  2. Quand l’état appliquera t’il à lui même l’installation de points de recharge dans ses établissements…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *