Il y a quelques semaines, nous vous faisions écho de la future Model S Saleen. Le célèbre préparateur américain s’était démarqué, en élargissant son secteur d’activité du simple segment “classique” des Muscle Cars, pour approcher l’automobile électrique américaine, par une version plus ultime de la Tesla Model S P85.

L’équipe du site Web américain Teslarati a eu l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le prototype de Model S construit par SALEEN AUTOMOTIVE, et a même eu la chance d’en prendre le volant. Alors, quelles sont leurs premières impressions, sur cette voiture encore en  développement ?

 

tesla-saleen-circuit

IMPRESSIONS

Les journalistes web américains, présents sur invitation du fondateur de la marque, Steven Saleen , n’ont malheureusement pas pu découvrir quels avaient été les choix techniques de l’équipe d’ingénierie de SALEEN AUTOMOTIVE. Aujourd’hui, on sait uniquement que le freinage et les amortisseurs seront changés, mais nous ne disposons d’aucune informations à ce jour concernant l’optimisation du moteur en lui-même (de série à 416 ch, 600 Nm).

A la vue et à la conduite du prototype, il en ressort une voiture plus radicale. Le prototype peut entrer en virage plus vite, pousser plus fort pour en sortir. La disposition des batteries au niveau du plancher (architecture d’origine du véhicule) confèrent à la voiture stabilité et équilibre des masses. Le freinage, désormais réalisé par des freins carbone-céramique, est totalement différent, plus puissant qu’auparavant.

M. Stephen Saleen compte bien perdurer son action dans le même sens que celui qui avait fait son succès, en construisant une machine conçue pour la piste. Efficacité & sportivité sont les maîtres mots.

“J’ai bien l’intention de produire la Tesla la plus convaincante qui n’est jamais accrochée au bitume.” – S. Saleen

L’EQUIPE DE SALEEN

 

Le projet de M. Saleen est ambitieux et innovant. Pionnier et premier sur ce secteur, il a su s’entourer d’une équipe solide, forte de ses expérience dans le domaine de l’automobile de performance. Ainsi, l’ingénieur en chef du développement de la Saleen Model S n’est autre que Sven Etzelsberger. Cet homme, employé par le passé chez Porsche, puis Ford, a contribué à la conception de la (feu) Fisker Surf, voiture hybride restée au stade du concept car, mais disposant tout de même d’une cavalerie de 408 étalons électriques. Un ingénieur familier des blocs motopropulseurs électriques puissants donc…

tesla-saleen-circuit-2

 

Steve Saleen au volant, Sven Etzelsberger à l’analyse

 

 

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*